Attendre la maturité sexuelle avant de bouturer ?

greffer.net >> Multiplication végétative

nicollas a écrit le 29/01/2012 09:14
Bonjour,

si j'ai bien compris, un des avantages de la greffe est d'hâter la mise a fruit car le greffon transmet sa "maturité sexuelle" au sujet greffé.

Je me demande si c'est la même chose avec des boutures ? A savoir, est-ce une hérésie de bouturer par exemple un kiwai avant la mise a fruit (3-4 ans), histoire de prendre de l'avance dans la multiplication ? Est-ce que ça va retarder la mise à fruit des boutures ?

Merci d'avance pour l'éclairage !
floyd a écrit le 29/01/2012 21:23
De greffe ou de bouture, le nouveau plant doit se développer, atteindre une ampleur qui lui permette de porter une récolte convenable.

On sait effectivement faire fleurir un plant rapidement en le stressant assez pour qu'il ne se développe guère… Mais où est l'intérêt?

Je préfère évoquer l'induction florale… elle est sous le contrôle de l'équilibre des hormones végétales. Un équilibre qui évolue précisément en fonction du développement.

On sait induire le fleurissement des potées par application des substances adéquates.

Au jardinier amateur, la patience et le plaisir de voir son pommier ou son kiwi grandir en force et en beauté.
nicollas a écrit le 30/01/2012 16:53
Merci Floyd,

mon but n'est pas d'hater la fructification, mais la multiplication,

ma question est donc, dois-je attendre la fructification d'un kiwai (ou autre) avant de lancer des boutures, ou est-ce juste du temps perdu ?
floyd a écrit le 30/01/2012 19:56
On a un seul intérêt à prélever sur un pied qui fructifie; avoir eu l'occasion de vérifier la variété.
nicollas a écrit le 30/01/2012 20:12
Merci pour cette réponse claire !


greffer.net >> Multiplication végétative