Outil inconnu pour moi (greffoir bi lame)

greffer.net >> Matériel

tontondédé a écrit le 10/01/2012 18:05
Pardon de me glisser dans un forum qui n'est pas véritablement mon domaine.
Je suis collectionneur de couteaux pliants régionaux et de couteaux à usage professionnel.

On m'a communiqué les photos de cet outil en me précisant qu'il s'agissait d'un "greffoir double" ancien.

Manche large en bois, 2 lames pliantes.

Qu'en pensez-vous ?

En vous remerciant pour votre attention

http://nsm05.casimages.com/img/2012/01/10//120110061433329819284014.jpg
http://nsm05.casimages.com/img/2012/01/10//120110061435329819284016.jpg
louvigne a écrit le 10/01/2012 18:12
regarde je pense que ça sert a greffer en plaquage
https://www.greffer.net/?p=519
patrice a écrit le 10/01/2012 18:30
Effectivement, cela a bien l'air d'être un greffoir bi-lame.
Son but est de faire des coupes de largeur identique.
On enlève ainsi soit des anneaux d'écorce entiers , soit des "fenêtres" ( https://www.greffer.net/?p=62 ) ; que l'on vient plaquer dans des porte-greffe ayant la même empreinte (d'où l'intérêt d'avoir des coupes de largeur identique, afin que tout s'emboite dès le premier coup).
André a écrit le 10/01/2012 18:41
C'est intéressant comme outil. ça se vend toujours ?
patrice a écrit le 10/01/2012 19:00
Oui, par exemple le "Tina 671"
klakos a écrit le 11/01/2012 06:00
On utilise aussi cet outil pour les incisions annulaires.
François du Perche a écrit le 11/01/2012 10:35
à la foire de Paris de 2010, il y avait un exposant du concours Lépine qui vendait des couteaux bilames très tranchants pour, disait-il, gagner du temps pour couper les saucissons. J'ai discuté avec lui en lui faisant remarquer qu'il y avait des avis divergents sur l'épaisseur idéale des tranches de saucissons & qu'il serait intéressant d'avoir un système qui permette de régler l'écartement. il m'a dit qu'il y avait pensé & qu'il travaillait sur le sujet pour présenter au prochain concours Lépine un tel couteau qui soit réglable en écartement. Si on peut le faire en + avec des lames céramiques, on aura un véritable outil chirurgical, qui pourrait servir pour les greffes, bien moins cher que les "Tina".
En 2011, je n'ai pas eu le temps d'y aller malheureusement, mais d'autres personnes ont peut-être vu ce monsieur.
belinsecte a écrit le 08/10/2016 17:26
Greffoir bi-lame pour placage d'ecusson:
je m'en suis fait un aussi
Peut-être même qu'avec des vis encore plus fines, il n'y aurait pas besoin de faire de pré-trous de vissage.






Un article suggérait ce bricolage, mais je n'y ai pas compris comment les tiges de rivets serrent les lames sur le bois. cet article est peut-être un moyen de se dispenser de la perceuse à colonne ou du coup de disqueuse pour raccourcir la lame qui dépasse trop...
https://www.greffer.net/?p=519

Pour quand un 3 lames pliant? en sortant 2 lames plus ou moins rapprochées, on ferait la largeur et la hauteur d'une fenetre rectangulaire. Le coupeur de saucisson que raconte François aurait augmenté aussi sa performance en sortant les 3 lames en même temps...

Condition: pas de jeu latéral dans l'articulation des lames, afin de garantir la même distance entre 2 coupes, sur le PG, et sur le greffon.
nouvel azertien a écrit le 08/10/2016 19:38
Couteau italien pour la greffe en flûte mais qui peut aussi servir à la greffe en placage.

http://www.grandevale.it/contents/it/p22...

la greffe en flûte :

Cette greffe convient aux plantes à enracinement difficiles telles que: châtaigne, figue, kaki, noix; Elle est pratiquée en mai avec des plantes en sève ou lorsque l'écorce se détache facilement du bois.
nouvel azertien a écrit le 08/10/2016 20:48
Mon message précédent : Ce couteau peut servir pour la greffe en placage.

Effectivement, on prend un rameau avec des yeux que l'on fait pivoter sur ce couteau italien.

Il est ensuite facile de découper un ou deux rectangles sur l'écorce détachée.

Astuce pour couper exactement le porte-greffe.

On prend le rectangle découpé, et en s'aidant d'une feuille d'aluminium, que l'on pose sur le porte-greffe on positionne le rectangle à l'endroit où l'on veut greffer. On découpe tout autour. L'astuce de la feuille d'aluminium a pour simple but d'éviter de contaminer le greffon en forme de rectangle avec des germes se trouvant sur l'écorce du porte-greffe.

Il est vrai que les greffeurs professionnels (sur les orangers par exemple), découpent directement en positionnant le greffon sur l'écorce du porte-greffe, en travaillant au coup d'oeil, sans feuille d'aluminium et cela fonctionne quand-même.

https://www.youtube.com/watch?v=rAkJwyLN...

Cela fonctionne très bien également avec un couteau tout simple comme sur cette vidéo.

Le plastique s'enlève 21 jours après la greffe.... puis on incise au-dessus de la greffe pour favoriser le départ de la greffe.

Cette greffe se pratique de mai à septembre quand l'arbre est en sève.
belinsecte a écrit le 09/10/2016 04:56

Autant je trouve ce couteau italien astucieux pour la flute, autant je ne comprends toujours pas son intérêt pour le placage d'écusson: si c'est pour couper le greffon plus grand puis le recouper sur le PG en coupant le PG en même temps (mais ce couteau italien ne permet pas de faire une fenetre sur le PG), on peut prendre un simple couteau ou cutter pour les 2 opérations, non?
Sauf si tu veux mettre 2 écussons sur la même circonférence du PG: "le couteau italien" ferait alors 4 incisions horizontales en même temps, puis une simple lame ferait les incisions verticales?

Sur la vidéo le greffeur soulève l'écorce du PG, et glisse le greffon en dessous; je comprends que ce serait un avantage lorsque le greffon est plus fin que l'écorce du PG, afin que la ligature presse aussi les cotés du greffon sur le bois du PG. Pour les greffons qui au contraire seraient aussi épais ou plus épais que l'écorce du PG, je trouve que l'écussonnage de la vidéo perd une petite moitié de son intérêt du placage, car Le bénéfice du contact bord à bord des écorces du greffon et du PG s'observe dans le cas de la vidéo, en bas et en haut (certes les plus importants), mais pas sur les cotés.

Pour les placages d'écusson je suis d'accord avec ce que tu écris car en décollant le greffon du bois, on abime ou salit souvent ses bords, d'où l'intérêt de le recouper.
Lorsque le greffon est posé sur le PG, une simple ou double lame peut alors couper les 2 en même temps, en emportant sur le PG une découpe exactement identique à celle du greffon; si les 2 coupes verticales sont parallèles entre elles, et non perpendiculaires aux écorces (car dans ce dernier cas le greffon serait trop large).
Le double lame doit recouper le greffon lorsque le greffon est posé sur le PG, car autrement un bi lame qui couperait le greffon sur un bois de diamètre différent du diamètre du PG, sortirait un greffon dont la largeur ne s'adapterait pas dans la fenetre du PG.
L'astuce est aussi rapportée en fin d'article du placage sur olivier, section articles. pourquoi de l'alu et pas du plastique enroulé autour du PG? est-ce avéré qu'il y a "contamination" préjudiciable sans ça?

Existe-il dans l'industrie un tube dont le bout serait tranchant, comme un emporte-pièce?
le biseau serait à l'extérieur, et la coupe concave.
nouvel azertien a écrit le 09/10/2016 12:40
En cherchant bien, on peut trouver sur le net, des emportes-pièces en métal de forme cylindrique. Cela peut être intéressant pour greffer des yeux en placage....

https://www.google.fr/search?as_st=y&...

Ce couteau italien intéresse surtout des greffeurs professionnels. Son intérêt pour la greffe en placage est d'obtenir rapidement une coupe bien droite du greffon. Le temps, c'est de l'argent.
belinsecte a écrit le 10/10/2016 20:53
oui ce sont des poinçons pour le cuir; bravo encore une fois pour la répartie...
j'ai posté aujourd'hui 6 photos de greffe avec des poinçons "faits maison" me paraissant plus adaptés:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...


greffer.net >> Matériel