Invention de nouvelles méthodes de greffage de la vigne

greffer.net >> Vigne

patrice a écrit le 18/12/2011 17:37 (ref msg # 32602 )
Bonsoir.

Je me creuse la tête à trouver une façon simple de greffer la vigne, sans passer par la lourde technique de greffe-bouture, une technique simple pour l'amateur, histoire de faire quelques plants.

En s'inspirant de la greffe de boisselot, et ces remarques là : https://www.greffer.net/forum/viewtopic....
(méthodes qui semblent plus s'appliquer à du surgreffrage que du greffage de jeune plant)

Peut-être que ceci pourrait marcher :






1- l'hiver on fait des boutures de porte-greffe

2- au printemps et l'été se développe de la végétation, à l'automne on la réduit à deux yeux.

3- et on greffe à son dessous (pour garder l'aspect "tire sève" qui semble etre nécessaire selon les auteurs) de façon classique : cadillac, chip budding ou autre. (ces méthodes sont plus simple à mettre en oeuvre que les greffes à la hongroise).

Une idée... a tester.
floyd a écrit le 18/12/2011 18:19 (ref msg # 32605 )
On ne voit pas de raison pour que ce type de greffage classique ne réussisse pas sur la vigne.
Elle demande de la patience et le suivi du PG pour l'élimination des gourmands.

L'intérêt du tire-sève? La greffe-bouture est la preuve qu'il n'est pas indispensable.
S'il apporte quelque chose d'utile, quoi? De la sève élaborée bien évidemment, et quelques hormones dont l'auxine plutôt réputée pour induire la dormance dans les bourgeons.
… paradoxe.
patrice a écrit le 18/12/2011 18:51 (ref msg # 32607 )
Il ne faut pas tout mélanger.

- la greffe bouture est réalisée dans un environnement très contrôlé et artificiel : https://www.greffer.net/?p=550, lourde à mettre en oeuvre pour l'amateur (hormones, contrôle de température...).

- je cherche à mettre en oeuvre une méthode dans des conditions normales d'extérieur.
Déjà, travailler sur du porte-greffe enraciné. (d'où la bouture l'hiver d'avant).
Ensuite, la période de greffage : les écrits indiqués précédemment semblent indiquer que l'automne s'y prête mieux, (pas de pleurs)

L'intérêt du tire-sève? La greffe-bouture est la preuve qu'il n'est pas indispensable.

La greffe bouture n'est pas réalisée à la même époque dans les mêmes conditions. Mais il est exact que l'on puisse tenter (surtout en automne), sans tire-sève et comparer. (n'ayant pas testé dans la pratique ces méthodes "anciennes", je me fie un peu néanmoins sur le retour d'expérience de ceux qui ont pratiqué et mis au point, mais bien sur, c'est une bonne idée de tester aussi sans tire-sève. )

"floyd" a écrit :
On ne voit pas de raison pour que ce type de greffage classique ne réussisse pas sur la vigne.

l'excès de sève semblerait compromettre la greffe, à en croire ces textes. (testé au printemps , avec du greffon dormant, et effectivement, que des échecs, mais est-ce là la raison?... )
patrice a écrit le 19/12/2011 06:54 (ref msg # 32612 )
"floyd" a écrit :
On ne voit pas de raison pour que ce type de greffage classique ne réussisse pas sur la vigne.


j'oublais de préciser : un greffage "classique" (c'est à dire greffon dormant, greffé de façon classique au printemps, en extérieur) ne marche pas, tout du moins je n'y suis pas arrivé, même avec paraffinage du greffon. (afflux de sève ? ) Si quelqu'un y est arrivé, j'aimerai bien savoir comment il procède, merci.
Bruno a écrit le 19/12/2011 08:39 (ref msg # 32614 )
Je n'y suis pas arrivé non plus. Ce sujet m'intéresse.
patrice a écrit le 19/12/2011 08:45 (ref msg # 32615 )
Le mieux auquel je suis arrivé au printemps, c'est du surgreffage de vigne en chip budding, et les taux de réussite sont très moyens.
argos31 a écrit le 19/12/2011 22:06 (ref msg # 32628 )
Oui pas évident,mais bon c'est une recherche de simplicité.je pense que au printemps faut pas perdre de vue que la vigne pleure fort;Faut donc greffer avant l'écoulement ( Impératif pour la boisselot de printemps) .Le nécessaire bourgeon tire sève est là donc ; Ca peut marcher. Faut choisir des boutures assez grosses..
José Ruivo a écrit le 22/12/2011 00:52 (ref msg # 32668 )
"patrice" a écrit :
[j'oublais de préciser : un greffage "classique" (c'est à dire greffon dormant, greffé de façon classique au printemps, en extérieur) ne marche pas, tout du moins je n'y suis pas arrivé, même avec paraffinage du greffon. (afflux de sève ? ) Si quelqu'un y est arrivé, j'aimerai bien savoir comment il procède, merci.


quand tu parles de greffage classique tu veux faire référence á la greffe en fente, par exemple?

Pour ma part c'est la seule que je pratique, toujours sur place, avec plus de 70-80 % de succès.
patrice a écrit le 22/12/2011 05:45 (ref msg # 32669 )
Bonjour José

A quel stade végétatif du porte-greffe pratiques-tu?
José Ruivo a écrit le 22/12/2011 18:41 (ref msg # 32678 )
Bonjour Patrice,

Pour ma part je greffe toujours pendant le repos du porte-greffe, en fin de Février-Mars. Je pratique cette greffe comme la faisaient avant moi mon grand-père et mon père: porte-greffe décapité pratiquement au ras du sol (quelques centimètres plus bas), mise en place du greffon (2-3 yeux), application du raphia (une fois le raphia bien serré, j'enfonce encore le greffon jusqu'à que ça donne : attention au cassage!), buttage avec de la terre, et voilà!
Concernant le buttage, deux remarques: 1) je comprime bien la terre autour du point de greffe; 2) la terre couvre complètement le dernier bourgeon
Concernant les greffons: je préfère toujours du bois avec le diamètre d'un crayon ou plus gros, avec peu d'espace entre les bourgeons et le moins moelleux possible.
claudeduvar a écrit le 22/12/2011 19:19 (ref msg # 32679 )
ça se faisait comme ça ici, maintenant on préfère avec la bouteille ça évite le buttage, fin fevrier début mars. la greffe à oeil fin aout au ras du sol et buttage fonctionne bien aussi.A+
José Ruivo a écrit le 22/12/2011 20:03 (ref msg # 32682 )
"claudeduvar" a écrit :
maintenant on préfère avec la bouteille


Bonsoir Claude,

Cette technique est aussi bien connue chez nous. Pour ma part, je pense qu'avec le buttage il y aura peut-être moins de risques de que le greffon puisse se dessécher.
patrice a écrit le 23/12/2011 06:12 (ref msg # 32684 )
"José Ruivo" a écrit :
porte-greffe décapité pratiquement au ras du sol (quelques centimètres plus bas)


Cela va faire un point de greffe sous le niveau du sol, donc un greffon qui va s'affranchir?

(tu travailles avec du jeune porte-greffe, ou bien du regreffage de vieilles vignes?).

J'ai eu essayé à cette époque, avec parafinage du greffon sur jeune plant raciné, j'ai eu des échecs.
Anonymous a écrit le 23/12/2011 18:06 (ref msg # 32699 )
J'ai geffé en début d'automne sur un porte greffe bien enraciné, assez agé, qui avait été "mal arraché" et qui trônait au milieu de mon jardin.

Voici comment, sur les conseils de Patrice :
En début d'été, j'ai laissé sortir de terre 3 gourmands que j'ai tuteuré.
J'ai coupé tout ce qui poussait au sol, a coté (plein de bourgeons sortaient) tout au long de l'été.
En fin d'automne, mes 3 tiges de l'année mesuraient environ 1cm de diamètre, et en longueur, je les ai limité à 1m50.
Vint le moment de greffer :
Patice m'a donné du Muscat de Hambourg, et là, j'ai greffé tout ce que j'ai pu sur les 3 rameaux :
des chip bundding en bas, aucune protection.
des placages latéraux de rameaux en haut, aucune protection.
des greffes en fente en haut aussi, avec du mastic sur les plaies.

Pour les chip bundding, ils semblent en bon état, malgré l'ajustement d'un seul coté.
Pour les greffes à rameaux (fente et placage), on verra comment ça débourre au printemps, car les écorces sont de couleurs différentes du porte greffe.

Au printemps, suivant ce qui débourre, je taillerai le surplus.

Bref, j'ai fait très simple, très classique, et on verra.. Peut être la chance du débutant, peut être pas !
José Ruivo a écrit le 23/12/2011 18:58 (ref msg # 32702 )
"patrice" a écrit :


Cela va faire un point de greffe sous le niveau du sol, donc un greffon qui va s'affranchir?

(tu travailles avec du jeune porte-greffe, ou bien du regreffage de vieilles vignes?).


Bonsoir Patrice,

Le risque d'affranchissement n'existe pas car, au printemps de l'année qui suit celle de la greffe, on enleve la terre du buttage avec une bêche et on coupe quelque racine qui se soit develloppée sur le greffon. Ici on a l'habitude de creuser un petit trou de 40x40x15 cm (environ), que l'on utilise aprés pour faire l'apport d'engrais, fumure ...
Concernant l'âge du porte-greffe, j'ai l'habitude de greffer l'année suivante à la plantation (aujord'hui j'ai fait 40 trous pour planter du SO4 qui será greffé en 2013). Je regreffe aussi de vieilles vignes mais le pourcentage d'échecs est supérieur car les troncs sont souvent assez tordus et j'ai du mal à bien placer les greffons. Je ne sais pas si je l'ai bien expliqué, mais je suis pressé et je n'ai pas pu me concentrer sur le vocabulaire....
claudeduvar a écrit le 23/12/2011 19:28 (ref msg # 32703 )
josé, la bouteille c'est surtout utile pour le surgreffage, la vigne est deja formée et les jeunes rameaux sont loin du sol. pour les vieux ceps si on veut repartir d'en bas on peut en aout faire une greffe à l'oeil, un peu comme la saint hubert pour l'olivier, on décapide au ras du sol et sous la coupe on ajuste 2 ou 3 ecussons. buttage.
José Ruivo a écrit le 24/12/2011 10:45 (ref msg # 32705 )
Merci claudeduvar pour l'info sur la technique du surgreffage de la vigne que je ne connassais pas. Concernant l'utilisation de la bouteille, ici on l'utilise aussi dans les mêmes circonstances mais je tiens à l'éviter.
patrice a écrit le 10/01/2012 17:24 (ref msg # 32952 )
"Olive07" a écrit :
J'ai greffé en début d'automne sur un porte greffe bien enraciné,...


voici les photos de ce qu'il a fait.











Paddy16 a écrit le 04/05/2012 23:05 (ref msg # 35328 )
Bonjour Olive07,

Je reviens sur ton message du 23 déc 2011.

Si je comprends bien, ce que tu as greffé sur tes trois tiges, tu vas en couper des boutures pour les mettre à raciner?
- en gardant à chaque fois un bout de tige (futur PG) et le greffon développé.

Merci

Paddy
patrice a écrit le 05/05/2012 06:36 (ref msg # 35330 )
Les greffes ont loupé. Il me les a montré il y a peu de temps.
Je ne sais pas si c'est un défaut de réalisation ou la méthode qui ne convient pas.


greffer.net >> Vigne