différents porte-greffe

greffer.net >> Agrumes

gerdhart a écrit le 13/12/2011 10:39 (ref msg # 32514 )
bonjour à tous,
quelqu'un a-t-il de l'expérience avec ces portes-greffe?:

- citrandarin x639 (cleo x poncirus)
- citrandarin Cox (mandarine x poncirus)
- citradia boscu (aurantium x poncirus)
- citradia Fraser (flat seville x poncirus)
- volkameriana x poncirus
- citremon 1449

je recherche également les porte-greffe suivants, si quelqu'un a des pistes:
- US 852 (changsha x poncirus)
- US 897 (cleo x flying dragon)

Pas dispo à l'INRA et pas de réponse de l'USDA non plus...

Merci d'avance
gerd
TheChti a écrit le 13/12/2011 15:56 (ref msg # 32517 )
N'hésite pas non plus à poser la question sur le site http://www.agrumes-passion.com (j'y suis inscrit), ils sont spécialisés dans les agrumes.

Je dis ça parce qu'il s'agit d'une question vraiment technique

Si Alias passe il pourra sûrement te répondre (ici ou sur agrumes passion).
Anonymous a écrit le 13/12/2011 23:59 (ref msg # 32522 )
"TheChti" a écrit :
N'hésite pas non plus à poser la question sur le site http://www.agrumes-passion.com (j'y suis inscrit), ils sont spécialisés dans les agrumes.

Je dis ça parce qu'il s'agit d'une question vraiment technique

Si Alias passe il pourra sûrement te répondre (ici ou sur agrumes passion).


Il est déjà inscrit !!

je trouve que ta question est vraiment spécialisée, j'espère que quelqu'un pourra te répondre...
gerdhart a écrit le 14/12/2011 08:17 (ref msg # 32525 )
merci à vous tous, oui en effet je suis inscrit aussi sur agrumes-passion.com. je ne trouve que très peu d'informations sur le net à leur sujet; reste plus qu'à faire mes propres tests et continuer mes recherches pour ceux qui sont encore introuvables sous nos latitudes...
patrice a écrit le 15/12/2011 10:28 (ref msg # 32533 )
Pour ma part je vais expérimenter (dans plusieurs années, car là je n'ai que de jeunes greffes, le temps qu'elles mettent des fruits et que ces semis soient greffable...) :
citremon 169
C35
C32
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 15/12/2011 13:11 par patrice
gerdhart a écrit le 15/12/2011 11:56 (ref msg # 32534 )
intéressant, on trouve déjà sur le net quelques infos concernant l'influence des citrange C-35 et C-32. excellent parait-il sur certaines oranges en tout cas, par contre pour le citremon 169, je ne le connais pas du tout; ne s'agirait-il pas d'un citrandarin vu le parent femelle? ils ne sont pas facile à trouver les citremons (c. limon x poncirus trifoliata)...
patrice a écrit le 15/12/2011 13:11 (ref msg # 32539 )
j'ai fait une erreur de copier/coller.
ne pas tenir compte de : "(C.reticulata Blanco x Poncirus trifoliata) "

Citremon ‘Eisenhut 169’

This deciduous tree is very high and vigorous with a spherical crown and trifoliate leaves. The fruit is medium sized (5,5-7 cm) and has a pear shape with a ridge at the base. The rind is dark orange and not too thick. Its pulp is very soft, amber yellow and has a resin aroma. There usually are 8-9 segments and a bunch of seeds.
patrice a écrit le 15/12/2011 13:15 (ref msg # 32540 )
"gerdhart" a écrit :
intéressant, on trouve déjà sur le net quelques infos concernant l'influence des citrange C-35 et C-32. excellent parait-il sur certaines oranges en tout cas,


Lors d'une journée greffage d'agrumes-passion, on avait comparé des dégustés les variantes de fruits (dans le cas présent un citron meyer), sur divers portes-greffes (les greffons provenaient du même pied-mère).
Pas un ne ressemblait à l'autre : port de l'arbre, calibre du fruit, forme du fruit, couleur de l'épiderme, goût.
gerdhart a écrit le 15/12/2011 13:52 (ref msg # 32541 )
ah d'accord, celui d'Eisenhut est connu en effet. les influences des portes-greffes manquent cruellement de litératures et expériences scientifiques, à ma connaissance, seules des entités telles l'INRA, le CIRAD, l'IVIA en Espagne, le NSW en Australie et le USDA publient des recherches effectuées mais principalement pour l'industrie agriumcole et en générale ils ne testent que des oranges et citrons...
très intéressant le cas du citron meyer! aurais-tu le détail de cette expérience? quelqu'un a-t-il tenté l'expérience du double porte-greffe? poncirus greffé de satsuma à son tour greffé d'un semis est connu pour permettre une mise à fruit rapide des semis et éviter d'attendre les 10 à 15ans...
patrice a écrit le 15/12/2011 14:29 (ref msg # 32542 )
Il y avait aussi dans le lot des intermédiaires de greffe.
Je vais demander à Alias s'il peut nous remémorer le détail de cette expérience.
alias a écrit le 18/12/2011 20:07 (ref msg # 32609 )
Je vais vous expliquer ma logique :
suite à la découverte d'un article Russe sur leur expérience en matière d'agrume et surtout sur la technique de double greffe dans la ramure des arbres.
J'ai découvert qu'il prenait du poncirus comme Pg initial puis qu'il mettait une mandarine résistante au froid ( visiblement satsuma d'après mes recherches) puis il greffait un citronnier .
Et que la tenu au froid frôlait les -10 voir -12°c et pour les meyer presque -15°C.
Perso, j'avais un meyer sur citrange qui a -6°C perd les feuilles et gèle.
J'ai trouvé près de chez moi un gros sujet de meyer qui a déjà tenu à des froid de -9°c sans grand dégât ( 60% défolié)
Quand on sait que le meyer est semi caduque , ce n'est pas grave.

J'ai donc fait des doubles greffes de type:

- poncirus / satsuma de prades / meyer ( résistant )
- poncirus / citrange morton / meyer
- poncirus / segentrange curafo F2 / meyer

Et bien, c'est assez incroyable car les fruits peuvent avoir plus de 6 mois de décalage de maturité.
La taille varie du simple au triple.
Le taux d'acidité et sucre sont totalement différent à maturité égale.

Le résultat:

Le fruit est le plus petit mais le plus précoce sur satsuma et plus doux et l'arbre a une bonne résistance au froid ( -9°c sans dégât même sur fruit).
L'arbre est plutôt grêle mais avec une grosse production.
Sur curafora, le fruit est mur vers noël jusqu'en février, le fruit est beaucoup plus gros , il y a plus d'eau mais sa résistance au froid est identique. L'arbre est magnifique sur ce produit ( port compact).
Et enfin sur morton, la maturité du fruit est vers mars avril, le fruit est énorme. Il y a peu de sucre mais beaucoup d'eau. 40% des fruit son gelé à -9°c et une partie du feuillage grillée.
L'arbre est très vigoureux sur morton , le port est un peu déglingué ( non équilibré)
Ce test a été fait sur 2 sujets de chaque. ( résultat de 4 ans de test)

Conclusion:

La double greffe suivant l'intermédiaire augmente la résistance au froid du greffon, la taille du fruit, la quantité d'acide et de sucre et d'eau.
L'intermédiaire influe sur le port de l'arbre.
Dans la ramure, le greffon est encore plus résistant au froid ( test sur citrange troyer en verger test : Bernard)
Le poncirus permet une augmentation de la résistance au froid de la mandarine qui est ensuite transmise au greffon de meyer.
Alors que le poncirus ne transmet rien au meyer en direct.
JM a écrit le 19/12/2011 07:44 (ref msg # 32613 )
Tu as constaté ces résultats sur plus d'une année ?
gerdhart a écrit le 19/12/2011 17:24 (ref msg # 32625 )
passionnant cette technique de greffe intermédiaire; peut-être la solution pour avoir des récoltes sur plusieurs mois! intriguant le fait que sur morton en intermédiaire, la résistance au froid soit moindre...
as-tu tenté l'expérience avec d'autres agrumes en greffe terminale?
TheChti a écrit le 20/12/2011 14:04 (ref msg # 32634 )
Passionnant et énorme .. un monde s'ouvre pour moi et j'entrevois peut-être ici une possibilité de planter de l'agrume dans le nord.

Vraiment passionnant ....
abricotier a écrit le 20/12/2011 19:27 (ref msg # 32637 )
Alias, ta logique a retenu tout mon intérêt du fait que j'ai eu une approche voisine de la tienne. Mon objectif était double, à la fois d'augmenter la rusticité de la greffe, et aussi de réduire au tant que possible la période juvénile d'un pomélo issu de semis.
J'ai procédé, en effectuant des micro-greffes en fentes. De façon analogue, sur un poncirus (semis de deux ans) j'ai greffé un satsuma de Prade, puis sur ce dernier une greffe de semis de pomelo star rubis de cinq ans. Contrairement à toi je n'ai pas encore de fruit, car j'ai réalisé le surgreffage en septembre 2011, sur la première photo on voit qu'il est encore petit. Maintenant, je suis curieux de savoir si, lors de la fructification, j'arriverais aux mêmes conclusions que les tiennes.
As-tu une idée de savoir, si les nouveaux caractères de tes fruits seront transmis aux gènes de leurs pépins.
Par ailleurs, depuis mon dernier rempotage, les dernières feuilles présentent des décolorations, il ne s"agit pas de chlorose car l'application de sequestréne n'a apporté aucun résultat. Que ça soit sur le compost, l'arrosage, l'ensoleillement ou les carences, toute idée de traitement sera la bienvenue.





Anonymous a écrit le 20/12/2011 20:49 (ref msg # 32639 )
"abricotier" a écrit :
Par ailleurs, depuis mon dernier rempotage, les dernières feuilles présentent des décolorations, il ne s"agit pas de chlorose car l'application de sequestréne n'a apporté aucun résultat. Que ça soit sur le compost, l'arrosage, l'ensoleillement ou les carences, toute idée de traitement sera la bienvenue.


AZOTE !
Et phosphore, et potassium.
patrice a écrit le 21/12/2011 07:22 (ref msg # 32641 )
D'où l'utilité, lors d'une description d'une variété, de bien préciser le porte-greffe.
gerdhart a écrit le 21/12/2011 18:28 (ref msg # 32662 )
très intéressante ton expérience, de tes photos, ça me fait penser à un "variegata", du probablement à un champignon, rien de grave, reste plus qu'à espérer que cette chimère soit stable!

en ce qui concerne les différents caractères du aux porte-greffes intermédiaires, ils ne sont pas stables et donc pas reproductibles en l'état; pour obtenir le même résultat, il faudrait je pense reproduire l'expérience avec les mêmes greffes intermédiaires.

cela dit, ton expérience est très intéressante, tiens-nous informés de l'évolution de ton plant. dans mes semis, j'ai obtenu un pamplemousse rose (fruit du commerce) "variegata", on verra si la chimère est stable également...
alias a écrit le 22/12/2011 07:43 (ref msg # 32672 )
J'ai maintenant 4 ans de recul sur cette expérience et le résultat est stable.
Sur satsuma, les fruits sont mur depuis longtemps.
Le fait de greffer sur satsuma d'après un texte russe, permet la mise à fruit de plant juvénile plus rapidement.
j'ai essayé un morton en intermédiaire et une clemenules en final.
Cela fait un magnifique arbre en 2 ans à peine à port plutôt compact.
Donc le résultat va être plus ou moins différents en fonction du Pg, de l'intermédiaire et du greffon final.

Il serait peut être intéressant de faire la double greffe en même temps mais son taux de réussite?
François du Perche a écrit le 03/01/2012 10:59 (ref msg # 32812 )
Ces techniques de doubles greffes expérimentées par Alias sont passionnantes pour nous autres au nord de la Loire qui rêvons d'avoir des agrumes en pleine terre. J'ai vu que ça intéressait le Chti aussi.
1) a-t-on déjà essayé (les Russes p.ex) une greffe de mandarine Satsuma (soit Owari résistant à -12° soit Okitsu résistant à -14° ) greffée sur Poncirus, en tête de laquelle on regrefferait un poncirus. C.à.d que la mandarine serait prise en sandwitch entre 2 poncirus. Ceci pour améliorer sa résistance au froid.
2) Est-il envisageable de faire une tige droite de Poncirus disons de 1m de haut, car cet arbre ressemble plutôt à un buisson, peut-on conduire une seule tige ? Pour la greffer ensuite avec une satsuma. ça permet en cas de froid exceptionnel de repartir en regreffant à 1m de ht plutôt qu'au ras du sol
3) entre ces 2 variétés Okitsu (précoce mais peu vigoureuse d'après Bachès) et Owari (vigoureuse) quelle serait celle à recommander pour le nord de la Loire ?
Il est assez facile sans se ruiner d'acheter chez le pépiniériste susnommé ces 2 variétés greffées sur poncirus (donc résistantes au froid), on dispose ainsi en plus de greffons à longueur d'année pour de multiples expériences sur des poncirus semés ou plantés en pleine terre.


greffer.net >> Agrumes