Ce quetschier est-il greffé ?

greffer.net >> Prunier

Pointeurdevide a écrit le 01/12/2011 13:08 (ref msg # 32342 )
Bonjour tout le monde !

Mon grand-père (et je ne suis plus jeune) avait planté un quetschier en plaine d'Alsace :




Il fait des rejets qui sont jeunes et habiteraient chez moi si je les déplace :




Mais croyez-vous que le quetschier avunculaire est greffé et que les rejets ne donneraient pas de bons fruits ? Je ne vois pas de bourrelet :








Et puis, si les rejets sont des francs plutôt que des drageons, donneront-ils de mauvais fruits ? Le verrai-je en les sortant du sol ?

Merci !
druere a écrit le 01/12/2011 16:18 (ref msg # 32345 )
je dirai oui...pourquoi

3ème photo branche de droite : elle présente un renflement qui peut
être une greffe (des champignons se sont développés)

Branche du centre coupée porteuse d'un gourmand
branche de gauche un gourmand.....

mais bon....

drageons : mêmes fruits que le PG si celui-ci est bien greffé

francs : fidélité aléatoire
Bruno a écrit le 01/12/2011 17:34 (ref msg # 32346 )
Il faut greffer un de ces dragons avec un rameau de l'arbre avant qu'il meure et le transplanter plus tard car l'arbre a l'air mal en point.
Si vous ne m'aviez pas dit que c'était un prunier, j'aurais juré en voyant la photo du dragon que c'était un cerisier.
Pointeurdevide a écrit le 01/12/2011 18:26 (ref msg # 32347 )
Merci !

J'avais espéré qu'il ne fût pas greffé. Voila qui complique l'opération.
Je suis tranquille côté cerisier : il n'y en a pas dans le coin, seulement ce quetschier, plus un chêne, un noyer, et des machins d'ornement. Ce drageon n'a pas de nectaires. À moinsse, bien sûr, que quelqu'un ait eu l'idée de greffer le quetschier sur des racines de merisier... Ça se fait ?

J'ai bien réfléchi et décidé d'agir d'abord et réfléchir ensuite, donc deux rejets sont déplacés. Je crois pouvoir dire d'après l'aspect de la racine que ce sont des drageons - voici la photo, elle servira peut-être si un autre ignare comme moi passe par ici.





Je vais donc conseiller au propriétaire de greffer un des nombreux drageons restants, mais pour les miens, ce sera après leur déménagement. Ce printemps ? Cet automne ? L'an prochain ?

Et pour ma curiosité : l'ADN des plantes vieillit-il comme celui de Dolly ? Ou un même individu peut-il se perpétuer sainement à travers ses drageons ?
Ferréol a écrit le 01/12/2011 18:29 (ref msg # 32348 )
Les drageons ont la fâcheuse tendance à beaucoup drageonner, de plus certaines maladies peuvent se transmettre par les racines du pieds mère (ici vieillissant) au drageon.
Le mieux serait de récupérer un porte-greffe de semis et de greffer la variété dessus, de cette façon on a pas de souci et on bénéficie de la vigueur d'un jeune semis...
druere a écrit le 01/12/2011 19:20 (ref msg # 32349 )
Il est vrai que j'ai eu le même reflexe que Bruno....le drageon ressemble drolement à un.....cerisier
youcef a écrit le 01/12/2011 19:45 (ref msg # 32350 )
meme constat, drageon de merisier.
peut etre ça vient d'un cerisier deja mort ?
Pointeurdevide a écrit le 01/12/2011 19:49 (ref msg # 32351 )
C'est vrai que les feuilles ressemblent. Mais un merisier sans nectaires ?
De mémoire, il n'y a pas eu de cerisier dans ce coin.
J'ai prélevé les deux drageons sous le quetschier, parmi d'autres drageons identiques, et leur racine venait du tronc principal.
Pointeurdevide a écrit le 05/12/2011 17:10 (ref msg # 32392 )
J'ai un peu observé dans le coin, à défaut de témoignage fiable. Deux autres quetschiers chez des voisin donnent des fruits, et ne me semblent pas greffés : charpentières à différentes hauteurs, écorce homogène.







L'écorce de leur tronc ressemble à celle du donneur de mes drageons.

Le donneur a été taillé bizarrement, avec des gourmands jeunes implantés sur des branches beaucoup plus anciennes. Ils semblent de ce fait différer du tronc et y être artificiellement implantés, mais leur écorce ressemble à celle des jeunes branches sur les autres quetschiers. Je crois que ces gourmands ne sont pas des greffons.

Les drageons sont maintenant plantés chez moi, c'est vrai qu'ils ressemblent à Prunus Avium... Sur Internet, les photos de quetschiers d'Alsace montrent des feuilles dentelées au bout parfois pointu, parfois arrondi. Mes drageons n'ont pas de nectaires, et leur aspect est matelassé, ce que j'ai vu sur des photos de quetschiers mais pas de Prunus Avium. En outre, le merisier ne semble pas être un porte-greffe du quetschier.





Votre avis s'il vous plaît ?
floyd a écrit le 05/12/2011 17:37 (ref msg # 32394 )
Ces pruniers ne me semblent pas greffés sur tige.

Ils peuvent être:
- francs de pieds
ou
- issus de scions greffés à écusson.

Dans ce second cas:
- le tronc, les branches et les gourmands sont de la variété.
- les racines et les drageons sont donc le PG.

Comparer des écorces plus ou moins juvéniles reste délicat.

Un cliché en gros plan de feuilles prélevées sur gourmands, drageons, et rameaux fertiles d'un même arbre, placées cote à cote, sont nécessaires pour une analyse comparative.
Pointeurdevide a écrit le 07/12/2011 15:54 (ref msg # 32435 )
Tout à fait judicieux !

J'avais même eu l'intention de photographier dans la foulée quelques feuilles du donneur et des autres quetschiers du coin, mais pour cet hémisphère, c'est trop tard. On verra mieux en mars ou avril.
floyd a écrit le 07/12/2011 19:08 (ref msg # 32439 )
Oui… les journées sont plus longues!
TheChti a écrit le 08/12/2011 14:57 (ref msg # 32461 )
D'après ce que m'avait dit un alsacien qui possède un verger du côté de Rosheim, les quetschiers ne se greffent pas, le semis permet de les reproduire à l'identique (stabilisé).

En dehors de ça, je n'en ai pas, je n'ai donc pas pu vérifier ...
TheChti a écrit le 08/12/2011 15:02 (ref msg # 32462 )
Dans le doute, il vaut mieux prélever des greffons. De toutes façons le greffage rendra la mise à fruit plus rapide.


greffer.net >> Prunier