écussonnage;oeils latents

greffer.net >> Greffage

sagar a écrit le 13/09/2011 14:50
J'ai observé à plusieurs reprises des écussons qui ne végètent pas au printemps suivant mais , en incisant les yeux , ils sont toujours verts et parfois ils se développent au deuxième printemps(je n'ai pas eu encore l'occasion de voir s'ils poussent la troisième année).
Est ce que quelqu'un d'entre vous aurait constaté le même phénomène?
Que faire (à part des tailles succéssives de l'onglet) pour exciter la pousse du bourgeon le plus tôt possible?
floyd a écrit le 13/09/2011 21:52
OUi le soucis n'est pas rare. Plus fréquent en cas de greffage sur un PG assez développé et que l'on tarde à rabattre.
L'écusson se trouve donc soumis à l'influence des hormones (auxines) issues des bougeons dominants.

Il ne s'agit pas à proprement parler d'exciter l'écusson, mais de lever la dormance en régulant le taux de l'auxine par la taille du PG.

L'écussonage traditionnellement est réalisé sur du plant très jeune et très poussant.
sagar a écrit le 14/09/2011 14:11
Dans mon cas, les PG de pommier avaient 6 mois quand je les ai écussonné(ça peut paraître précoce pour du pommier mais ils avaient tellement poussé pendant l'été que j'ai préféré les greffer l'année même que d'attendre l'été suivant de peur qu'ils soient trop gros).
L'hiver suivant je les ai transplanté ailleurs en les décapitant à environ 1.5 m et en raccourcissant les branches latérales(donc , pas de bourgeon apicaux).Pusqu'il n'y avait pas de bourgeons terminaux au moment de la reprise, ne devrait'il pas y avoir moins d'auxines?
Sinon, connais tu des techniques pour abaisser le taux d'auxines?
floyd a écrit le 14/09/2011 22:37
Décapité à 1,50m… on aimerait avoir de tels PG pour former des tiges pour arbres de plein-vent!

Le pauvre petit écusson; je ne suis pas étonné qu'il soit dominé!

Je crois sincèrement qu'un greffe en fente aurait pu être tentée.
sagar a écrit le 15/09/2011 15:07
C'étaient des pépins de pommier sauvage(à épines) que j'ai semé dans une terre peut être trop riche (les pivots étaient descendu très profond et j'ai eu beaucoup de mal à les arracher).Je dois dire que j'ai effectué une sélection assez draconnienne en ne conservant qu'environ 30% des plants(les plus hauts).
Il est vrai que les écussons semblaient un peu noyés par l'écorce des PG.Peut être que la cicatrisation très puissante de cette écorce autour des yeux engendrait une pression mécanique qui les empêchait de se développer librement(?).
J'aurais pu greffer en fente pleine ou à l'anglaise au printemps mais à une certaine hauteur, et moi je voulais absolument greffer le plus bas possible.Hors,dans la partie basse des PG(à 5-10cm de hauteur) le diamètre était trop gros pour ces 2 modalités(1 à 1.5 cm ) et beaucoup trop petit pour la demie fente(à mon humble avis d'amateur).Tu crois que j'aurait pu greffer en demie fente avec un si petit diamètre?.
floyd a écrit le 16/09/2011 01:15
La greffe en fente est légitime sur un diamètre de 10 à 15 mm, et au delà…
Donc un PG, sauvageon… question de patience maintenant pour attendre le premier fruit.
sagar a écrit le 22/09/2011 19:46
Donc, si je greffe sur un PG de 10-15 mm , ce sera sans doute en demie fente et non en fente pleine( par ce qu'il est difficile de trouver des greffons de telles dimensions),et la fente sera très longue.
Je vais quand même mesurer l'épaisseur des semis de cette année et, si jamais j'en trouve des gros , je ferai quelques essais en printemps.
Merci pour tes renseignements.
floyd a écrit le 23/09/2011 23:57
Peut-être tenter aussi la greffe en incrustation, voire même l'anglaise sur ces petits diamètres.


greffer.net >> Greffage