greffe herbacée du rosier

greffer.net >> Plantes ornementales

François du Perche a écrit le 15/08/2011 09:38 (ref msg # 31250 )
essai de greffe herbacée du rosier (méthode apparemment pas répertoriée) pour se faire de nouveaux rosiers tige
PG : drageons d'un rosier tige (pleureur) décapité à 50-60cm de ht.
greffon : pousse herbacée de rosier tige rouge "Dame de coeur". 3 essais dont 2 avec des greffons comportant un bouton floral.
greffe anglaise assez longue (2 à 3 cm) et protection antidéshydratation pas trop serrée. Tuteurage.
Ouverture du parafilm hier, après 1 semaine. Les feuilles du greffon qui étaient bien vertes ont rougi, ce qui m'avait fait penser à travers le parafilm que tout avait grillé, mais ça semble marcher.
Très facile à réaliser car les tissus tendres sont très souples et s'adaptent même si les biseaux ne coincident pas parfaitement, comme pour les greffes de tomates.
Est-ce que les boutons vont fleurir ? Réponse dans 15j.
qques photos (échelle : le tronc du rosier pleureur fait env. 3,5cm de diam.)








François du Perche a écrit le 15/08/2011 09:43 (ref msg # 31251 )
petit rectificatif : les drageons sont décapités à 50-60cm de ht pour coïncider avec le diam. du greffon, ce n'est pas le rosier pleureur qui est décapité comme le S manquant pourrait le faire croire.
patrice a écrit le 26/08/2011 09:01 (ref msg # 31316 )
merci pour ce retour d'expérience, c'est intéressant.
François du Perche a écrit le 26/08/2011 12:52 (ref msg # 31322 )
merci Patrice pour les encouragements.
J'aurais du attendre deux semaines avant d'enlever le parafilm ou prévoir un parasol/abat-jour, car les jours suivants, où j'étais absent, le soleil & la canicule ont un peu grillé les feuilles. Mais ça repart doucement, mais sans les boutons à fleur qui sont tombés. Je referai le point dans 15j/3s avec photos.
François du Perche a écrit le 04/11/2011 22:05 (ref msg # 32005 )
Nouvelles greffes fin aôut et enlèvement du parafilm 2 semaines après.
Cette greffe anglaise herbacée, non répertoriée & très facile à réaliser, a l'air de marcher + de 2 mois après
(les précédentes, qui avaient grillé au soleil après avoir été "déparafilmées" trop tôt, se sont toutes desséchées).
Nota : le greffon était une tige herbacée (Dame de Coeur) avec un oeil microscopique. Le PG est un drageon de rosier tige en cours de marcottage.




François du Perche a écrit le 07/07/2012 10:34 (ref msg # 36219 )
les greffes de fin d'été n'ont pas passé l'hiver, mal aoûtés + gel exceptionnel.
Réessai + tôt dans la saison (mi-juin) sur 3 drageons récupérés à la Ste Catherine , ça démarre bien donc cette technique très simple semble fiable (si ça passe l'hiver). D'autres essais sur des drageons de cette année encore reliés au pied mère, ça démarre beaucoup + doucement (concurrence)
Greffons plutôt semi-herbacés prélevés le jour même.






François du Perche a écrit le 22/08/2012 13:14 (ref msg # 36607 )
finalement, 2 mois + tard, ce sont les greffes sur drageons encore reliés au pied mère qui fleurissent en 1er, elles doivent être mieux alimentées que les boutures de l'hiver dernier encore mal enracinées.
La cicatrice de greffe anglaise pourrait disparaître complètement (dernière photo). Récupération des tiges greffées à la prochaine Ste Catherine en essayant de prendre le max. de racines.









tropique a écrit le 23/08/2012 20:17 (ref msg # 36615 )
Bonsoir

Merci François pour le partage.
Cette semaine,je passerai à l action.J aime bien tester tout,surtout ce qui est nouveau.
Le pourquoi des choses,continue à m échapper

tropique
François du Perche a écrit le 22/08/2013 15:36 (ref msg # 41366 )
Les greffes de 2012 ont passé l'hiver sans encombre.
Nouveaux essais mi-juillet avec des drageons vigoureux assez éloignés du pied mère et des greffons prélevés lors de la taille, donc non traumatisants + protection antidéshydratation pendant 3 semaines.
La greffe anglaise permet une belle cicatrice quasi invisible et démontre que la greffe marche bien sans tire-sève.
2 réussites sur 2 essais.



tropique a écrit le 23/08/2013 22:28 (ref msg # 41371 )
Bonsoir

Merci François pour nous avoir fait profiter de votre nouvelle méthode de greffe des rosiers
Mémé si j arrive à obtenir 100% de réussite pour les écussons,je viens de tenter votre méthode.
tropique
François du Perche a écrit le 07/10/2014 10:46 (ref msg # 45421 )
Nouvel essai cette année à la mi-juillet sur un drageon assez éloigné du pied-mère avec une greffe Cadillac en gardant un tire sève. Le greffon est resté environ 1 mois dans sa protection anti-déshydratation (contre un mur plein Sud).
Il n'a accepté de démarrer que lorsque le tire-sève a été totalement éliminé, la réduction progressive de ce tire-sève (pendant 1 mois) étant inefficace .
Le rosier a l'air d'accepter toutes sortes de fantaisies.





André a écrit le 30/03/2015 16:32 (ref msg # 47858 )
Et donc ???
François du Perche a écrit le 13/06/2017 23:47 (ref msg # 58419 )
Et donc ?..... tous ces essais ont périclité (végété sans toutefois crever) car le PG n'a pas voulu faire de nouvelles racines après avoir été séparé du pied-mère fin novembre 2015. Comme c'était assez minable, j'ai tout déterré et jeté.
Nouveau essais en septembre dernier de greffe en fente latérale (semi-herbacée) de Camille Pissaro (Delbard) sur un rosier tige à fleurs rouges assez vigoureux et florifère. La branche du porte-greffe n'a été décapitée que début mai cette année. Le greffon s'était un peu développé pendant l'automne et a bien supporté les quelques gels hivernaux. ça démarre très fort avec une fleur et beaucoup de boutons de fleurs pour faire un rosier bicolore. A suivre...





ké20 a écrit le 14/06/2017 10:06 (ref msg # 58425 )
un PG type églantier serait peut être un atout ? Passe-partout , résistant , Facile à trouver .

Je n'aime pas spécialement le rosier, car cela reste assez "dangereux" pour les enfants, mais j'ai gardé tous les églantiers poussant sur mon terrain.
Je conserve les cynorrhodons pour les sécher et les mettre en tisane (provitamine A, de la vitamine, C B, P,K et E)

Je recherche volontiers des églantiers doubles car très parfumés et les fleurs séchées en tisanes , c'est aussi très agréable.
Je ne connais pas les variétés de rosiers utilisés pour les tisanes (fleurs) .

bon courage pour tes expériences
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 14/06/2017 14:59 par ké20
François du Perche a écrit le 14/06/2017 14:29 (ref msg # 58426 )
Tu as raison d'évoquer ce risque pour les enfants, les yuccas ont des extrémités acérées juste à la hauteur des yeux des enfants, c'est insensé d'avoir ça chez soi, sauf comme dans certains hôtels où ils coupent toutes les extrémités au sécateur, les palmiers humilis ont de redoutables épines jusqu'au sol, etc, pour les rosiers, en choisissant des rosiers tiges, on n'a pas ce risque car ils sont greffés à 80-90cm, au dessous, pas d'épines.
ké20 a écrit le 14/06/2017 15:06 (ref msg # 58427 )
ah oui , ce n'est pas le sujet ... mais oui , le yucca tiens , tu fais bien d'en parler, même très récemment ma main et ma cuisse ont vraiment eu mal ... je ne l'avais pas vu et me tournant de coté paf piquer de partout. dans la main, il ne faut pas bien profond pour que ça saigne
Parfois ils sont dans des massifs surélevés à hauteur des yeux, .... les paysagistes (ou particuliers) faisant des choses comme ça devraient être alertés ...

En plus, (question de goût) mais je trouve ça très moche "Yucca gloriosa" qui sont les plus dangereux.... aloe vera à la limite ça a plus de style.
François du Perche a écrit le 21/06/2017 12:04 (ref msg # 58466 )
les autres bourgeons s'ouvrent, cette variété "Pissaro" fait comme certaines autres créations, les fleurs changent de couleur au fur et à mesure qu'elles vieillissent, ce qui est du + bel effet. Pas trop affecté par la canicule.





greffer.net >> Plantes ornementales