Quelles figues produira ce survivant ?

greffer.net >> Figuier

Pointeurdevide a écrit le 04/06/2011 19:54
Bonjour tout le monde !

Mon figuier d'une décennie produisait des fruits appréciés ici au pied des Vosges, photos en août 2008 :









Mais l'hiver 2009-2010 fut froid, le figuier produisit très peu ; l'hiver 2010-2011 a été dur (neige pendant 1 mois, pointe à -17°C) et l'arbre paraissait mort. J'ai scié toute la partie aérienne.

Seulement début juin 2011, la racine a refait des parties vertes :




Et là, je vous demande...

Aurai-je un figuier, avec des figues dessus ? Ou seulement un arbre de la nature du porte-greffe ? Et pour commencer, ce figuier vous paraît-il greffé ?
Valpo a écrit le 04/06/2011 20:55
Le figuier est volontiers reproduit par bouturage ce qui laisse penser que les nouvelles pousses sont de nature à produire de nouvelles figues. Patience et protections hivernales dénoueront le suspens.
Pointeurdevide a écrit le 05/06/2011 00:00
Merci !

Donc un figuier venant du pépiniériste n'avait pas de bonne raison d'être greffé, et les racines redonneront (avec un peu de chance) les mêmes branches et fruits, c'est cela ?

Voici le bas du tronc en 2008, je n'aperçois pas sur la photo de trace de greffe :




Compléments, opinions...?
François du Perche a écrit le 05/06/2011 22:54
Ces figues semblent être des "Dalmatie" qui donnent en juillet (grosses figues fleurs) et en octobre-novembre (en Normandie);
J'en avais un assez vieux de cette variété qui avait totalement gelé il y a une vingtaine d'années et qui était reparti des racines (très vite) et qui avait de nouveau donné les mêmes figues. C'est tellement facile à marcotter ou à bouturer que les pépiniéristes ne vont pas s'embêter à les greffer.
Pointeurdevide a écrit le 06/06/2011 02:35
Merci !

Yapuka attendre et regarder, alors. Avec au besoin une petite goutte d'eau, puisqu'ici j'ai encore (juin 2006) le droit.
François du Perche a écrit le 06/06/2011 10:15
pour "positiver" cette mort subite, on peut profiter de l'occasion pour former cet arbre et mieux l'adapter aux climats non méridionaux. Les jeunes pousses sont nombreuses & flexibles et il est facile de le conduire en palmette ou en éventail bien orienté (Est-Ouest) pour qu'il recoive le maximum d'ensoleillement.
De mémoire, le mien avait refructifié dès la 2e année (peut-être même quelques figues tardives dès la 1e année), le système racinaire intact va booster ces jeunes pousses de façon spectaculaire.
Bruno a écrit le 05/07/2011 19:50
Je ne pense pas que ce figuier soit un Dalmatie. Les figuiers "Dalmatie" ont des feuille beaucoup plus découpé que ça.
Photo de Dalmatie :


Je pencherais plutôt pour un Quinta. Voici une photo de Quita :

François du Perche a écrit le 06/07/2011 11:49
Bruno dit :
Je pencherais plutôt pour un Quinta


tu dois pencher du bon côté, les photos de feuilles sont éloquentes. Les sites habituels (Baud, Beylard, pommiers.com...) montrent surtout les fruits, pas les feuilles. Cela me confirme que le vieux que j'ai est bien un Dalmatie (je n'en étais pas absolument sur, Merci Bruno)
Cette variété Quinta n'est pas courante et le fait qu'elle soit suisse, pas très loin des Vosges rend probable cette attribution.
http://www.jardineries-jeanrey.fr/boutiq...
Ce site Jean Rey montre un fruit mûr couleur ocre, mais ce n'est peut-être pas la bonne photo car il dit par ailleurs qu'il est vert jaunâtre (comme Dalmatie).
Si l'arbre est unifère, ça confirmera définitivement.
Bruno a écrit le 06/07/2011 20:34
Justement j'ai acheté ce figuier Quinta chez Jean Rey à La Londe des Maures.
Pointeurdevide a écrit le 02/11/2011 01:40
Les parties aérienne ont effectivement repoussé vite. Ici cet automne, nous avons eu -2°C une seule fois, mais les gelées arrivent début novembre. Les feuilles sont encore présentes mais se détachent dès qu'on y touche.

Ai-je bien compris que
, pour que le figuier passe l'hiver :

- Je tente fissa d'assécher le sol autour du pied, et attends la chute des feuilles pour agir sur les branches ?

- Pour assécher le sol, j'y accumule des matériaux en cône ("butter" je crois), que je couvre de tuiles ? (Pas d'ardoise par ici)

- Que prends-je comme matériau pour butter : du compost, du terreau, du sable, des feuilles de noyer, de chêne ?

- J'ajoute de la naphtaline dans un pot troué autour du pied ? Si j'en trouve.

Merci !
patrice a écrit le 02/11/2011 07:40
naphtaline dans un pot?

A mon sens, vous ferez mieux de vous orienter vers une variété adaptée à votre climat. Protéger le sol n'empêchera pas l'atteinte des parties aériennes.

Ou alors protégez l'ensemble de l'arbre.

Car si c'est pour que ca claque à chaque grand froid pour repartir à chaque fois de ses racines...
floyd a écrit le 02/11/2011 09:47
Si j'en crois la photo initiale, ce figuier est non seulement au pied des Vosges, mais aussi au pied de ta maison à bonne exposition, tout en étant proche d'un soupirail et d'une fenêtre; cela peut compliquer la mise en place des protections isolantes.

Parmi les solutions efficaces et naturelles:
- un épais lit de feuilles de chêne et de fougères sèches au sol.
- pour la partie aérienne on peut remplir de paille un enclos grillagé assez large pour emballer tout l'arbuste.
- une toiture faite d'une bache plastique renverra l'eau un peu plus loin pour qu'elle ne détrempe pas la paille.

L'ensemble doit pouvoir respirer, on ne calfeutre pas à fonds!

La neige accumulée au pied du dispositif protégera les racines des froids les plus rigoureux.

Il faut encore réussir le "déballage" au printemps pour s'assurer qu'un gel tardif ne vienne pas ruiner tous les efforts accomplis…

La naphtaline est aujourd'hui interdite d'utilisation.
Pointeurdevide a écrit le 05/11/2011 11:55
Naphtaline : je l'ai lu d'un forumeur qui éloigne ainsi les rongeurs plutôt que les mites. Oui, la naphtaline est maintenant classée comme cancérigène.

Des feuilles sèches en cette saison ici... Sauf amélioration, je devrai les suspendre à la buanderie, alors.

Je vais voir comment emballer toute la partie aérienne sans effort déraisonnable...

L'exposition est plein Ouest - je suppose que Sud ou alors Est eussent mieux valu.
floyd a écrit le 05/11/2011 18:08
Pas vraiment… En ce qui concerne l'exposition Est, en période de gel nocturne assez fort pour geler le sol, une matinée ensoleillée et le soleil peuvent réchauffer assez la partie aérienne.

L'évapotranspiration reprend avant que les racines ne soient de nouveau opérationnelles dans un sol dégelé; bilan catastrophique, le plant se déssèche et meurt de soif.

Mieux vaut privilégier les plantations contre un mur chaud à l'Ouest.
Elles ont le temps de dégeler tranquillement, ramures et racines.

Les formes palissées sont plus faciles à couvrir d'une sorte d'auvent en forme de casquette, d'où l'on peut faire pendre un voile ou un film à bulles.


greffer.net >> Figuier