Les citronniers nécessitent ils plus d'engrais?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


rustaghja a écrit le 30/07/2006 16:19 (ref msg # 2477 )
Salut, par rapport aux autres agrumes les citronniers ont plus souvent des manifestations de carences sur les feuilles, chlorose et autres. Sont ils plus gourmands que les autres, et les traitez-vous différement ?
merci.
yach a écrit le 30/07/2006 16:30 (ref msg # 2478 )
Oui c'est vrai chez moi aussi les citronniers ont tendance a être un peu sensible au niveau du feuilage. Sans doute s'agit-il de besoins physiologiques particuliers effectivement ... en tout cas pour ma part je ne les fertilise pas différemment des autres agrumes, mais prend la peine de les placer en lieu légèrement ombragé durant la période où le soleil cogne avec de fortes chaleurs : dans cette situation les feuilles restent bien vertes
rustaghja a écrit le 30/07/2006 16:57 (ref msg # 2479 )
merci du conseil je vais essayer aussi de leur mettre un peu de matière organique. Mais je ne veut pas fertiliser trop non plus, vu ce que je leur donne déjà à tous
patrice a écrit le 30/07/2006 18:04 (ref msg # 2480 )
Je confirme aussi le phénomene, les citronniers ont tendance à etre bien plus carencés que les autres agrumes.
vomito a écrit le 30/07/2006 23:35 (ref msg # 2510 )
Le truc de l'ombre (mi-ombre, disons pas plain soleil) fonctionne du tonnerre pour mes agrumes en pot. Non seulement ils poussent vite, mais le vert est à proprement parler incroyable.

Je n'ai que quelques petits citronniers en culture, et n'ai pas observé de réelle différence. Par contre, il me semble que les agrumes les moins attrayants que j'ai pu voir sont toujours de citronniers. Une sensibilité plus grande au sol, notamment au calcaire?
Dieb a écrit le 09/08/2008 10:08 (ref msg # 18765 )
Je confirme aussi que mes agrumes sont plus à l'aise en situation ombragée à douter qu'ils aiment le soleil !!
Pour les citronniers j'ai essayé de traiter avec du chelate de fer mais sans résultat , la production étant bonne je mets ça sur le compte d'un cycle normal du feuillage qui se carence de lui même ...
patrice a écrit le 09/08/2008 10:10 (ref msg # 18766 )
Je commence aussi à opter pour l'ombrage de mes agrumes.
Je les laisse sous l'armature du tunnel agricole qui les accueille l'hiver, et met à chaque pied d'arceau une vigne en container. qui va grimper sur l'armature.
A la venue de l'hiver, je coupe la vigne, enleve les containers, pour remettre la bache.
Steff54 a écrit le 11/08/2008 21:28 (ref msg # 18825 )
Mon citronnier n'est pas en lumière directe (ombragé le matin et le midi) et je n'ai pas encore mis d'engrais. Cela fait 3 semaines - 1 mois que je l'ai je crois, et il a fait plein de nouvelles petites feuilles plus un bourgeon bizarre qui doit correspondre à de nouvelles fleurs
Les feuilles sont effectivement très vertes et aucune n'est tombée ou ne porte de tâche suspecte.
Est-ce qu'on peut se passer d'engrais tant que l'arbre se porte bien ou faut-il nécessairement faire un apport ?
rustaghja a écrit le 12/08/2008 00:50 (ref msg # 18826 )
Peut-on se passer de manger tant qu'on se porte bien ?
Tout le monde connaît la réponse. Il en va de même pour le citronnier, même si le subtrat contient probablement un engrais à diffusion lente de plus en plus utilisé par les pépiniéristes, il faudra lui donner à manger régulièrement. Les agrumes et en particulier le citronnier sont très voraces, c'est pour çà par exemple que la fertilisation "bio" n'est pas quelque chose de facile, encore plus en pot.
Steff54 a écrit le 12/08/2008 00:59 (ref msg # 18827 )
"rustaghja" a écrit :
Peut-on se passer de manger tant qu'on se porte bien ?

Disons que le substrat (comme tu le dis) à lui-seul pourrait suffire en imaginant qu'il soit riche, et renouvelé régulièrement (à l'image des bananiers par ex).
Dans tout ce que j'ai pu lire, je n'ai pas considéré que l'engrais était obligatoire mais un plus, d'où la question.
Je dois dire que je suis réticente vis à vis des engrais et que je ne sais pas lequel choisir pour ne pas brûler les racines. Je me doute que je devrais en mettre mais j'hésite sur le type.
JM a écrit le 12/08/2008 08:55 (ref msg # 18828 )
il y a des formules "agrumes" avec la dose d'emploi indiquée sur le paquet. c'est cher, mais si tu n'as qu'un agrume, ça va. Sinon on peut se le composer à partir d'engrais agricole moins cher. Moi je l'achète tout prêt, je suis un mauvais chimiste !
ddev a écrit le 12/08/2008 09:53 (ref msg # 18835 )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Citronnier
Oui ils seraient gourmants,
ils redouteraint la concurences à cause de racine superficielle
le plein soleil par contre ne serait pas la cause mais plustot le vent (blanc) qui désèche ...

>Originaire de régions tropicales où la pluviométrie atteint 1000 à 2000 mm/an, les citronniers aiment un sol toujours frais mais bien drainé. Leurs racines sont pour la plupart superficielles, et ils n'apprécient pas la présence d'herbe où autres plantes qui leur font concurrence. Ils affectionnent les sols légèrement acides, ou neutre. Certains porte-greffes tolèrent les sols calcaires. Leur gourmandise en eau peut accélérer le lessivage des sols : il faut alors fertiliser. Les citronniers affectionnent particulièrement le plein soleil. Il ne craignent pas d'être exposés plein sud même par forte canicule. En revanche ils redoutent alors le vent qui pourrait les dessécher.
floyd a écrit le 12/08/2008 10:48 (ref msg # 18838 )
Questions du béotien:
Les citronniers, puisque leurs racines sont superficielles, devraient se trouver bien d'avoir à leurs pieds une couche épaisse d'un mulch organique (terreau de feuilles). Est-ce une pratique?

Quelles seraient les spécificités d'un engrais pour citronniers, NPK, oligo-éléments, fer? Les formulations à libération lente (engrais retard) pour fruitiers peuvent-elles convenir?
ddev a écrit le 12/08/2008 12:20 (ref msg # 18847 )
"floyd" a écrit :
Questions du béotien:
Les citronniers, puisque leurs racines sont superficielles, devraient se trouver bien d'avoir à leurs pieds une couche épaisse d'un mulch organique (terreau de feuilles). Est-ce une pratique?


Est-ce que le porte-greffe d'habitude poncirus ? à lui des racines superficielles ? ...
rustaghja a écrit le 12/08/2008 13:53 (ref msg # 18853 )
Disons que le substrat (comme tu le dis) à lui-seul pourrait suffire en imaginant qu'il soit riche, et renouvelé régulièrement (à l'image des bananiers par ex).
Dans tout ce que j'ai pu lire, je n'ai pas considéré que l'engrais était obligatoire mais un plus, d'où la question.
Je dois dire que je suis réticente vis à vis des engrais et que je ne sais pas lequel choisir pour ne pas brûler les racines. Je me doute que je devrais en mettre mais j'hésite sur le type.


C'est pas impossible de faire sans engrais mais c'est assez difficile. Il ne faut jamais perdre de vue qu'un pot n'est pas l'environnement idéal pour un citronnier.
Pour le "mulch" je crois que l'humidité contante au niveau du collet et des racines superficielles risque de poser probleme. Au risque de me repeter, un agrume en pot necessite des soins permanents, il faut surveiller regulierement l'humidité du substrat : Lorsqu'un agrume ne va pas bien, le premier signe c'est le subtrat qui reste humide. Celà veut dire que les racines n'absorbent plus.
Si on l'ignore et qu'on continue d'arroser de la même façon, c'est le début de la fin.

Est-ce que le porte-greffe d'habitude poncirus ? à lui des racines superficielles ? ...

En pot, j'ai envie de dire que toutes les racines sont supeficielles puisque elles sont contenues dans les 20 à 40 1ers cm
floyd a écrit le 12/08/2008 14:57 (ref msg # 18855 )
Tu parles en homme d'expérience rustaghja, mais je trouve que tu "bottes en touche" si tu me passes l'expression.

En pot, en caisse ou en pleine terre les racines du rhododendron sont superficielles; on les protège et on les nourrit simultanément par un mulch de terreau de feuille. Le dessèchement des couches superficielles du sol est ainsi évité. Cela ne signifie pas de maintenir un excès d'humidité au collet de la plante ni au niveau des racines.

Rhodo, citron, même problème? même solution?
rustaghja a écrit le 12/08/2008 16:57 (ref msg # 18857 )
Je n'ai que quelques toutes petites années d'expérience dans la culture des agrumes, et je n'ai pas l'impression de botter en touche, mais à choisir je préfere çà que d'echaffauder des théories sur des sujets que je ne connais pas.
Le mulch, je ne pratique pas et n'y connais rien. Chez moi la terre au pied des agrumes est desherbée continuellement. Je ne dis pas que c'est la meilleure solution ( certains laissent pousser l'herbe qui en se fanant leur indique qu'il faut arroser ) mais j'immagine assez mal le sol recouvert d'une couche qui m'empêche de voir s'il faut arroser ou non.
C'est un avis très personnel, et il est il est lié à ma façon d'arroser et au type de substrat que j'utilise.
Je ne sais même pas à quoi ressemble un rhododendron et ses racines encore moins, mais je n'immagine pas une seconde laisser un agrume avec une humidité permanente au pied. C'est la mort assurée à plus ou moins long terme.
Même en prenant un maximum de précautions en evitant tout sur-arrosage on est quasi certain d'être confronté un jour à un probleme de pouriture des racines, d'asphyxie, de phytophtora...

A propos des racines superficielles, bien entendu qu'il y a des différences entre les portes greffes mais en pot on aura toujours des racines en surface là où on arrose. Il aura des racines partout, sauf si il y a justement un exès d'humidité et qu'elle pourrissent !
floyd a écrit le 12/08/2008 19:23 (ref msg # 18858 )
J'ai bien noté rustaghja, désolé de t'avoir heurté.
"Raisonner par analogie" est une méthode scientifique comme une autre. Partir de ce que l'on connait et voir si l'on peut étendre, pas à pas.
alias a écrit le 23/09/2008 17:48 (ref msg # 19439 )
bonjour je vais vous repondre simplement:
Parmi les arbres fruitiers, les agrumes sont les plus gourmands en elements nutritifs.
Parmi les agrumes, le citronniers est le plus gourmands en oligo elements, car il fleurit plusieurs fois dans l'annee et sa fructification est genereuse.
Il faut absolument rajouter du fer dans l'engrais que l'on met, pour empecher cette chlorose.
Bruno a écrit le 02/01/2010 22:26 (ref msg # 25512 )
"rustaghja" a écrit :
Je n'ai que quelques toutes petites années d'expérience dans la culture des agrumes, et je n'ai pas l'impression de botter en touche, mais à choisir je préfere çà que d'echaffauder des théories sur des sujets que je ne connais pas.
Le mulch, je ne pratique pas et n'y connais rien. Chez moi la terre au pied des agrumes est desherbée continuellement. Je ne dis pas que c'est la meilleure solution ( certains laissent pousser l'herbe qui en se fanant leur indique qu'il faut arroser ) mais j'immagine assez mal le sol recouvert d'une couche qui m'empêche de voir s'il faut arroser ou non.
C'est un avis très personnel, et il est il est lié à ma façon d'arroser et au type de substrat que j'utilise.
Je ne sais même pas à quoi ressemble un rhododendron et ses racines encore moins, mais je n'immagine pas une seconde laisser un agrume avec une humidité permanente au pied. C'est la mort assurée à plus ou moins long terme.
Même en prenant un maximum de précautions en evitant tout sur-arrosage on est quasi certain d'être confronté un jour à un probleme de pouriture des racines, d'asphyxie, de phytophtora...

A propos des racines superficielles, bien entendu qu'il y a des différences entre les portes greffes mais en pot on aura toujours des racines en surface là où on arrose. Il aura des racines partout, sauf si il y a justement un exès d'humidité et qu'elle pourrissent !



Tu as bien raison de ne pas laisser pousser l'herbe aux pieds de tes agrumes. Mon beau père qui est décédé actuellement avait autrefois une propriété en Corse plantée de clémentiniers. On considérait à l'époque qu'il fallait laisser pousser l'herbe à leurs pieds. Il y avait une station de l'INRA en Corse qui avait fait des recherches et avait montré que là où l'herbe faisait des racines, les agrumes n'en faisaient pas. Il avait arraché toute l'herbe.


greffer.net >> Hors-sujet