Greffes poirier sur Néfliers (mespilus), Alisier, aubépine

greffer.net >> Poirier

Ernst a écrit le 23/05/2011 20:38
1greffe poirier william's sur néflier fin février : 20-25 cm à ce jour; 1greffe poirier (variété inconnue) sur néflier fin mars : les feuilles sont sorties; 1greffe (variété inconnue) poirier sur alisier torminal début avril : les feuilles sont sorties; 1greffe poirier conférence sur aubépine fin février : 20-25 cm à ce jour. Si je compare avec ma greffe de poirier sur poirier (fin février-début mars), l'évolution semble comparable. J'ai greffé deux pieds d'aubépine avec du néflier (sauvage; fin février) : les deux semblent avoir prises : un possible sur-greffage de poirier sur le néflier dans les années à venir???
patrice a écrit le 24/05/2011 08:05
Désolé, je n'ai aucune info concernant l'utilisation du néflier intermédiaire de greffe entre aubépine et poirier, ni même la compatibilité directe de greffage du poirier sur néflier. Certaines variétés de poirier sont référencées reconnues dans ce but d'intermédiaire de greffe ( par exemple la poire de livre en intermédiaire de greffe ), d'autres rosacées ( manzanille / crataegus mexicana .. ).
ErnstdragO a écrit le 04/05/2013 23:19
Bjr,

Retour d'expériences:
Mes 2 greffes en 2011, poirier sur néflier, ont bien fleuri cette année. Mes greffes en 2011, poirier sur aubépine, ont une taille comparable (un peu moindre) mais ne fleurissent pas.

A mon avis, la william's a l'air de mieux s'en sortir que la conférence, quelque soit le porte-greffe.

Un peu léger pour tirer des conclusions??
ké20 a écrit le 19/08/2014 08:07
bonjour
Quelles sont les nouvelles concernant ces tests ?
Notamment les greffes sur Alisier Torminal ?
Bruno a écrit le 19/08/2014 09:40
Les greffes de poiriers sur néfliers (mespilus germanica) doivent normalement bien marcher puisque les néfliers (mespilus germanica) se greffent très bien sur poiriers. Des études seraient intéressantes pour voir si ce porte-greffe est mieux que le cognassier. Mais le mespilus germanica est proche des aubépines qui ne sont pas les PG les plus intéressants pour le poirier en particulier en raison du feu bactérien et pour la durée de vie de l’arbre. A Il serait intéressant aussi de comparer le néflier avec les aubépines comme PG.
floyd a écrit le 19/08/2014 13:33
Le feu bactérien reste un problème, mais comme il contamine toutes ces rosacées, cela fait-il une différence?
Aubépine et néflier type sont pourvus de dards épineux , et certains sauvageons de poirier également.
Peut-être une des raisons qui a fait préférer le cognassier.
ké20 a écrit le 19/08/2014 21:40
le problème (si cela en est vraiment un) , c'est que le mespilus germanica et le Eriobotrya japonica poussent vraiment lentement , et la première mise à fruit est longue.
J'ai du Eriobotrya japonica mais je préfère les réserver pour autre chose.

Etant un peu pris au dépourvu, et voulant greffer à l'écusson d'ici la fin de semaine , je vais greffer sur franc de pommier, sur aubépine et surtout et en plus grosse quantité sur Sorbus torminalis qui poussent très bien sur mon terrain.
Je verrai bien ce qu'il en est.

(je ne connais pas la variété de poire, je vais la mettre dans la rubrique adéquate)
Bruno a écrit le 20/08/2014 08:21
Le feu bactérien reste un problème, mais comme il contamine toutes ces rosacées, cela fait-il une différence?

Ne peut-il pas y avoir des sujets qui soient des porteurs sains de feu bactérien ? J’avais lu cela, il y a une vingtaine d’années pour l’aubépine (surtout pour les aubépines monogynes), mais c'était peu-être une information fausse.
floyd a écrit le 20/08/2014 21:49
L'information est peut-être confirmée à l'heure qu'il est.
J'avoue que l'existence de porteurs sains ne m'étonnerait pas!

… ce qui complique tout!


greffer.net >> Poirier