Greffe de Hêtre 'Asplenifolia' et 'Tricolore'

greffer.net >> Plantes ornementales

Yann a écrit le 15/05/2011 17:23 (ref msg # 30568 )
Bonjour à tous,
Je suis novice sur le forum et je suis ravi d'y poster un sujet. Lorsque j'étais étudiant je passais mes étés à écussonner Rosiers / fruitiers / Tilleuls mais rien de plus.
Aujourd' hui je cherche des infos concernant l'écussonnage des Hêtres, notamment les 2 variétés sus-nommées.
J'ai beau observé les jeunes plants chez des pépiniéristes, il ne me semble pas qu'ils procèdent par écussonnage. Est-ce impossible ?
Pourtant je lis qu'il est possible en juin à oeil poussant ou juillet à oeil dormant.
Donc 2 questions : Qui a déjà écussonné des Hêtres ? Quand ? Comment ?
et Quelles greffes me conseillez-vous si l'écussonnage était un fiasco ?
Mon idée est d'en greffer assez pour faire une haie (cf. photo) sur du plants forestier en godet, gros comme "des crayons" .

Par avance merci de vos réponses.
Yann jeune greffeur en herbe sur ligneux


patrice a écrit le 15/05/2011 18:19 (ref msg # 30569 )
J'ai réussi un chip budding OD, mais n'ai pas testé l'écussonnage OD.
Généralement, le hêtre se greffe à rameau, avec du bois de deux ans à sa base.
Yann a écrit le 15/05/2011 18:26 (ref msg # 30570 )
Justement, j'étais en train de lire https://www.greffer.net/?p=150 sur le "chip budding" . L'intérêt est-il de rendre le greffon moins sensible au dessèchement ?
à quelle période l'aviez-vous réalisé ?
Merci.
patrice a écrit le 15/05/2011 18:35 (ref msg # 30571 )
L'intérêt est surtout qu'on a moins besoin d'un porte-greffe parfaitement hydraté, idem le sujet à multiplier, condition indispensable à la bonne pratique d'une greffe en écusson. J'ai abandonné l'écusson au profit du chip budding, de façon générale, toutes espèces confondues. D'où le fait que j'ai tenté le chip budding et non l'écusson sur le hêtre.

J'avais fait la greffe tardivement en saison, courant septembre, le semble-t-il, avec une ligature buddy tape.
Yann a écrit le 15/05/2011 18:47 (ref msg # 30573 )
Intérêt non négligeable.
Dans l'absolu, je peux tester le chipbudding en juin, et regreffer en anglaise ou incrustation au printemps prochain sous la trace des chipbudding qui n'auraient pas pris ?
Mon problème est que j'ai du mal à visualiser l'incrustation sur du Hêtre, alors que j'ai de très bon résultat sur pommiers (14/14 ce printemps) les rameaux de ce Hêtre Asplenifolia sont si fins....
patrice a écrit le 15/05/2011 18:57 (ref msg # 30575 )
Il faut regarder l'état physiologique du greffon.

Pour l'oeil dormant, il faut que le bois du greffon se soit aouté. A partir du moment qu'il s'est aouté, c'est possible de greffer en oeil dormant, ce qui risque de ne pas etre le cas en juin...

Oui il est possible de greffer à oeil dormant, et, si ca ne marche pas, decapiter sous l'oeil dormant et greffer en rameau en debut d'année prochaine.
Yann a écrit le 26/08/2012 13:55 (ref msg # 36640 )
ZERO ! Voilà sur 30 hêtres mon résultat... Les rameaux de Asplenifolia sont tellement fin que même prélever un écusson relève de la chirurgie...
TheChti a écrit le 29/08/2012 13:43 (ref msg # 36721 )
J'avais fait un essai l'an passé de hêtre pourpre sur hêtre commun. Ca avait été un échec (mais un seul essai ne peut constituer une statistique). J'avais aussi constaté la difficulté qu'il y a à effectuer ce type de greffe en raison de la finesse des brindilles disponibles ...
Yann a écrit le 01/09/2012 21:58 (ref msg # 36781 )
Patrice,
Je relis les messages, quelle(s) méthode(s) pour ce printemps, me conseillez-vous ? car je ne veux pas rester sur un échec.
Impossible de savoir comment ils font en pépi, ils achètent tous du "jeunes plants" et je ne connais pas de pépi qui en fassent, quelqu'un à des adresses ? (Pourtant je suis dans la filière...)
J'ai écussonné qlq poiriers sur cognassiers, je réussi assez bien, en général, fort de mon expérience comme saisonnier chez un pépi l'été, à écussonner rosiers et fruitiers pendant 1mois, rien à faire, je ne vois même pas comment je pourrai prélever des écussons sur ce hêtre...

Cordialement.
floyd a écrit le 02/09/2012 07:23 (ref msg # 36783 )
Dans son ouvrage, Michard présente la greffe par approche de coté en l'appliquant précisément au cas du hêtre.
Comme PG, le jeune plant de hêtre vert en godet. Comme greffon, un rameau de la variété encore attaché au PM. Sevrage après la reprise, puis suppression de la partie haute du PG.

Simple et facile, non?
patrice a écrit le 02/09/2012 07:46 (ref msg # 36785 )
J'ai eu acheté un hêtre greffé (aux pépinières Adeline), visiblement greffé en greffe anglaise.
Le peu que j'ai réussi avec le hêtre était l'œil dormant. Je ne peux donc donner de conseils sur les greffes printanières. Dans un tel cas, je testerai la greffe avant débourrement, au début du débourrement, et une fois le porte-greffe bien débourré.


greffer.net >> Plantes ornementales