Greffe de Poirier sur Aubépine

greffer.net >> Poirier

keikei a écrit le 30/04/2011 13:39 (ref msg # 30412 )
VOICI UNE GREFFE FAITE IL Y A UNE SEMAINE SOIT LE WEEK-END DERNIER QUE PENSER VOUS DE L'ASPECT DU GREFFON C'EST UNE GREFFE EN FENTE. LA PHOTO DATE DE HIER.

http://img818.imageshack.us/img818/8005/photo0221z.jpg

http://img841.imageshack.us/img841/1338/photo0224g.th.jpg

[/b]
patrice a écrit le 30/04/2011 14:58 (ref msg # 30413 )
Bonjour.
On greffe à cette époque (et encore là on est vraiment sur la fin, encore plus pour du poirier), avec du greffon dormant. C'est à dire récupéré pendant l'hiver, conservé dans un frigo, etc...
Là vous avez pris un greffon frais, auquel vous avez raccourci les feuilles.
Il est peu probable que cela réussisse..
klakos a écrit le 30/04/2011 15:41 (ref msg # 30415 )
Félicitation tout de même pour cet essai !

On n'est pas à l'abri d'une surprise (présentement, ce serait une grosse).
Il faut tout de même supprimer illico toute cette partie feuillue et ne garder que les deux bourgeons. Sait-on jamais...
keikei a écrit le 30/04/2011 16:05 (ref msg # 30416 )
DACCORD MERCI BEAUCOUP
floyd a écrit le 30/04/2011 17:31 (ref msg # 30419 )
C'est l'occasion d'évoquer, la saison s'y prête, les spécialités du commerce qui aideraient les végétaux à passer un cap difficile.
A titre d'exemple et sans pub particulière:
WILT-PRUF ANTI-TRANSPIRANT
Naturel et biodégradable. Limite l'évaporation des végétaux en équilibrant les déperditions aériennes par rapport aux réserves d'eau dans le sol et agit contre le flétrissement et dépérissement des plantes. Diminue le stress hydrique des jeunes arbres récemment transplantés en milieu urbain pendant les périodes de sécheresse. Emploi : dilution de 1 part pour 5 parts d'eau à 1 prt pour 10 parts

Je ne sais pas comment ça marche!
keikei a écrit le 04/05/2011 13:33 (ref msg # 30464 )
une des feuile est deja toute marron tous a etait supprimer
Sam013 a écrit le 02/11/2011 19:27 (ref msg # 31976 )
Bonjour,
Il y a quelques années j'ai tenté et réussi une greffe de poirier sur aubépine dans le Var, j'ai même récolté quelques fruits à maturité.
Est-ce que cela peut être considéré comme une chimère ?
j'ai quelques clichés que je vous joins. (si j'y arrive)



J'ai une treille très ancienne qui donne un merveilleux raisin tardif blanc.
Je cherche à la faire greffer pour la conserver mais malgré plusieurs tentatives je n'y suis jamais parvenu.
Pouvez-vous me renseigner vers qui me tourner ?

SL
floyd a écrit le 02/11/2011 19:35 (ref msg # 31978 )
Bravo pour la greffe et la photo.
Bienvenu sur le forum.

Le terme de chimère correspond à autre chose; là c'est un greffage, pas le mélange des deux tissus végétaux.

Pour le raisin, mieux vaut poser la question sur le forum vigne.
On peut aussi bouturer.
Sam013 a écrit le 03/11/2011 07:17 (ref msg # 31980 )
J'ai bien noté la différence entre la greffe et la chimère.
Je vous fais passer une photo des poires obtenues sur l'aubépine.




greffer.net >> Poirier