Fleur sur greffon

greffer.net >> Pommier

Pyren a écrit le 27/04/2011 21:54
Bonjour,

La greffe est une nouvelle activité pour moi, cette année. Grace à ce forum, j'ai pu experimenter plusieurs techniques et sur plusieurs fruitiers avec des resultats encourageants.
Parmi ces essais, une greffe en couronne sur un pommier franc dont un greffon qui me donne une petite fleur. Une autre de poirier sur aubepine m'a donné plusieurs fleurs que j'ai rapidement pincées.
Visiblement, je ne maitrise pas la selection du bon rameau comme greffon.
Quelle precaution doit on prendre face à ce cas figure ? Est-ce que mon greffon va prosperer ou va t"il vegeter et mourir ?

Merci d'avance pour vos reponses.

Pyren
patrice a écrit le 28/04/2011 08:15
Lors de vos prochaines tentatives, faites des photos de vos rameaux greffons, nous regarderons cela.
Les greffons doivent être prélevés sur du bois de l'année, c'est à dire, lorsque vous prélevez votre greffon en hiver, il faut prendre la pousse la plus récente, cette qui a poussé durant le printemps/été précédent.
François du Perche a écrit le 28/04/2011 10:12
bonjour,
même problème que Pyren avec certains greffons de pommiers qui font un bouton à fleur. Quand on fait une taille en vert fin juin sur les pommiers trop vigoureux, on se retrouve avec un rameau de l'année qui comporte deux pousses distinctes l'une dans le prolongement de l'autre et il semblerait que sur la 1ère partie, celle qui a poussé entre le printemps et fin juin, un peu plus forte en diamètre et plus facile à utiliser pour la greffe, il puisse y avoir un bourgeon à fleur. Les livres sur le greffage ne font pas le distinguo entre ces 2 pousses, toutes deux de l'année. Peut-être faudrait-il éviter de les prendre ? Est-ce si grave pour la pérennité de la future branche ?
patrice a écrit le 28/04/2011 10:14
Il m'est arrivé d'en avoir.. un bouquet de feuilles et de fleurs... je coupe la fleur... et bien plus tard en saison, généralement, une pousse herbacée arrive à partir... ou l'année suivante.
floyd a écrit le 28/04/2011 12:08
Intéressante constatation.
Un effet secondaire de la taille en vert/pincement, avant entrée en dormance des bourgeons.
L'induction florale sur la première pousse de l'année est exactement ce qu'on peut souhaiter lorsque l'on adopte cette pratique.
(moins drastique que la taille dite "Lorette")

L'observation attentive des yeux lors du prélèvement des greffons doit permettre de faire un choix plus sûr.
Sinon rien oblige à tailler un greffon dans un rameau dont on a tout fait pour le mettre à fruit.
autrevie a écrit le 28/04/2011 13:49
j'ai aussi une variété de Morus "lucky's rubra" dont tout les greffons,greffé en chip à oeil poussant ont généré un gros fruit,et aucune feuille...
j'espère voir les feuilles partir sur les cotés...cet étrange variété avait des bourgeons noir plutot...géant.
cette variété produirait donc des fruits/fleurs avant les feuilles,ou les deux en même temps?
Pyren a écrit le 28/04/2011 22:32




Bjr,

Il s'agit d'un greffon de variété Starking, les 3 autres sont des Reine des Reinettes provenant d'arbres differents.
J'ai pincé la fleur. Je vais attendre quelques mois comment ce greffon evolue.
Sur ce type de greffe, ou les 4 greffons semblent avoir pris, combien dois-je en garder au final ?

Pour le greffon fleuri, je sais qu'il n'a pas subi de taille dans le vert. Et il me semblait bien etre du bois de l'année.

Merci pour vos eclairages.... A bientot!!!
floyd a écrit le 29/04/2011 00:41
A vue d'œil, il s'agit bel et bien d'un bourgeon à fleur sur le greffon en premier plan; forme en ogive et pousse boisée courte. (ancien dard?)

Un rameau pousse par séquence annuelle. On distingue toujours une ride à la limite entre les pousses de deux années successives.

Il reste que le bois de l'année est toujours et uniquement le dernier éléments d'une branche. Les yeux à bois de pommier sont petits, triangulaires, impossibles à confondre… en principe.
Pyren a écrit le 29/04/2011 09:34
Bjr,

Je préssent aussi une fleur sur le greffon du premier plan. J'ai prélevé celui-ci sur un arbre peu vigoureux, qui fait peu de bois sur l'année. Sans doute que le PG de ce dernier n'est pas adapté au terrain. C'est pour cette raison que j'ai tenté une greffe sur un franc qui prospere correctement.

Ce que je trouve moins logique c'est le greffon de l'arriere plan qui possede une fleur sur la photo(diametralement opposé). Il s'agissait bien d'un petit bourgeon de forme triangulaire.


Merci pour vos réponses. Trés belle journée.
François du Perche a écrit le 29/04/2011 09:40
question de Pyren
combien dois-je en garder au final ?

- peut-on en garder plusieurs d'égale vigueur & les diriger dans des directions différentes ?
- vaut-il mieux favoriser le bourgeon le + éloigné de la greffe ou au contraire le + proche avec un coup de sécateur + mastic, ou bien simplement le + vigoureux ou bien ça n'a pas d'importance ?
- au bout de combien de temps faut-il faire ces choix ?
klakos a écrit le 29/04/2011 09:57

- peut-on en garder plusieurs d'égale vigueur & les diriger dans des directions différentes ?

En théorie oui, mais il y a une question de solidité mécanique.
Il y a naturellement un point de fragilité au niveau de la greffe et l'arbre fini parfois par se casser en deux. Ce phénomène a lieu (s'il se produit) lorsque les charpentières sont déjà très grosses (après 40 ans ?).
C'est un peu ce que je reprocherais aux couronnes "multiples".


- vaut-il mieux favoriser le bourgeon le + éloigné de la greffe ou au contraire le + proche avec un coup de sécateur + mastic, ou bien simplement le + vigoureux ou bien ça n'a pas d'importance ?

On me dit de privilégier le bourgeon le plus proche du point de greffe. On préserve toutefois le + haut s'il est vraiment plus beau.


- au bout de combien de temps faut-il faire ces choix ?

2-3 mois plus tard ? (rien ne t'empêche de pincer auparavant)
vomito a écrit le 29/04/2011 14:08
Le greffon au 3è plan, à gauche, va aussi fleurir...
floyd a écrit le 29/04/2011 21:35
Le prélèvement sur un arbre peu vigoureux est encore prendre un risque. Le manque de vigueur a sans doute de multiples causes, mais il conduit à travailler avec du matériel de greffage de qualité insuffisante.

Sauf sauvetage d'extrême urgence, il faut mieux provoquer par une taille sévère le démarrage de nouveaux rameaux. Un an plus tard ils seront ce matériel de qualité où prélever de bons greffons.
Pyren a écrit le 29/04/2011 21:46

On me dit de privilégier le bourgeon le plus proche du point de greffe. On préserve toutefois le + haut s'il est vraiment plus beau.


Bjr,

Ce que je constate, chez moi sur greffe en couronne de pommiers, c'est le bourgeon le + haut qui "debourre" en premier. Parconséquent, au bout de 3 semaines, c'est ce meme bourgeon (chez moi le 3eme) qui donne déja une pousse herbacé. Alors que celui qui qui est le + proche du point de greffe a juste gonflé pour l'instant. D'ici 3 mois la tendance peut sinverser aussi bien.

Bonne journée. Pyren
floyd a écrit le 29/04/2011 22:07
Trois yeux sur un greffon c'est déjà beaucoup. Deux assurent déjà le coup!
Par contre il est risqué de retailler le greffon pour passer de trois à deux, une fois le débourrement acquis. Une coupe un peu rase et l'on perd la pousse par déssèchement ou par rupture.

Je trouve qu'il faut "encourager" la pousse qui est au contact de la charpentière; meilleur solidité à terme.
Pyren a écrit le 29/04/2011 22:42

Je trouve qu'il faut "encourager" la pousse qui est au contact de la charpentière; meilleur solidité à terme.


Bsr Floyd,

Il y a un truc que je ne saisi pas bien...admettons, je garde les 4 greffons...ce sont eux qui vont bien devenir charpentieres... la pousse ne sera que le prolongement de cette charpentiere.

Et si je garde un greffon seulement, ce dernier sera le prolongement du tronc.

Peux tu developper ton idée, stp ?

Merci d'avance. Pyren
floyd a écrit le 29/04/2011 23:53
Le cas est différent puisque, si j'ai bien compris, tu as procédé à un greffage en couronne à 4 greffons, sur un tronc de fort diamètre.
Nous ne sommes donc pas en présence d'un surgreffage classique, qui se pratique en général sur la charpente d'un arbre adulte.

Ma réponse pourrait être la même; si le tronc est assez haut, si tu estimes que c'est à cette hauteur que doivent être les charpentières, alors pas de soucis, laisse pousser.

Cependant, l'âge des greffons (bois de deux ans, florifère) reste un problème car il va retarder l'apparition d'une belle ramification et donc va retarder le moment de faire une sélection entre les pousses pour former un gobelet équilibré. Un retard d'un an ou deux par rapport à la pratique habituelle en pépinières.
Pyren a écrit le 30/04/2011 15:06
Bjr,

Compte tenu, des commentaires des uns et des autres, pour cette greffe en couronne réalisée à 15cm du sol... je ne garderais qu'un seul greffon.
En effet, j'ai besoin d'avoir des charpentieres plus hautes à cause de 2 animaux qui adorent les pommes. Il y a déja un greffon qui se distingue des 3 autres.

Est-ce que je peux d'hors et déjà supprimer les 3 greffons qui sont mals partis ? ou bien dois-je attendre encore un peu ?

Trés belle journée. Pyren

floyd a écrit le 30/04/2011 17:23
Faire monter un tronc à 2,00m ne va pas être de simple.
Ce greffage est complètement atypique, il permet de former facilement un gobelet mais pas un arbre de plein-vent.
Comme solution je suggère d'agrandir l'enclos de protection à 4x4 m.
klakos a écrit le 30/04/2011 18:53
Effectivement, heureusement que "Reine des Reinettes" est poussant.
...
Et en plus c'est un franc.
"Il y a les CV" !


greffer.net >> Pommier