Que faire de mes pommiers ???

greffer.net >> Pommier

Denis-92 a écrit le 16/04/2011 12:37 (ref msg # 30248 )
Bonjour à tous,

Il y a maintenant 2 et 3 ans, j'ai planté 4 graines de pommiers (juste pour voir, et parce que les pommes étaient bonnes )
Depuis, j'ai appris que ce n'est pas parce que j'ai planté la graine d'une bonne pomme, que le futur arbre me donnera le même fruit...

J'ai réussi à faire pousser les 4, en y faisant super attention (maladie, insectes), j'ai changé 4 fois de tailles de pots et maintenant, les "petits" font, pour le plus grand 2 mètres et pour les 3 autres entre 1,40 et 1,60 m...

Je cherche depuis des mois une personne qui puisse me donner des infos sur la suite :
- Quelqu'un a t-il déjà fait ça et ou en est-il maintenant ?
- Quand faut il les greffer ?
- Faut-il couper les têtes pour qu'ils restent d'une taille raisonnable ?
- Faut-il mettre de l'engrais et si oui lequel ?
- et autres...

Voilà... Si donc une bonne âme pouvait me renseigner, ce serait vraiment top !

Merci à vous...
Denis
floyd a écrit le 16/04/2011 14:30 (ref msg # 30249 )
Salut Denis, bienvenu sur le forum,
Ces jeunes scions issus de pépin sont donc francs de pied. Ils ont donc naturellement une grande vigueur et un potentiel de croissance énorme.
Tu pourrais en faire des arbres de plein-vent sans aucun problème.

Il est donc urgent de les mettre en terre et de les laisser pousser.
Ce n'est pas une taille à 2,00 mètres qui va les arrêter de croitre, tu vas seulement former des buissons de branches toujours plus nombreuses et toujours plus vigoureuses.

Tu peux bien entendu les greffer, la vigueur sera identique. L'appoint d'engrais ne s'impose pas du tout.

… mais ai-je une âme?
Denis-92 a écrit le 16/04/2011 15:48 (ref msg # 30250 )
Bonjour Floyd et merci de ce retour,

Pour le moment, je ne vais pas avoir de place dans le jardin pour les faire pousser...

Par contre, ils ont des pots magnifiques avec de la place pour s'étoffer.

Je voudrais pouvoir les garder dans cette version afin qu'ils ne grandissent pas trop (le format buisson peut être sympa...).

Ils sont abrités et sont placés sous le soleil lorsque celui-ci n'est pas trop fort (j'ai peur que ce dernier "crame" les feuilles).

En ce qui concerne la greffe, a partir de quand et quel diamètre de tronc cela est il possible ?

Merci !
Denis
floyd a écrit le 16/04/2011 16:21 (ref msg # 30251 )
C'est d'une âme d'amateur de bonsaï dont tu vas avoir besoin.
Il va falloir littéralement les affamer, ces pommiers sauvages, pour qu'ils ne deviennent pas de grands arbres.

Pour le greffage pas de soucis, quelques soit le diamètre du rameau, il y aura un type de greffe adapté. Vu la hauteur atteinte j'imagine que déjà le diamètre permet la greffe la plus simple à effectuer: la greffe en fente.

Mieux qu'un pot, tu pourrais planter ces pommiers dans de véritables caisses en bois dur et démontables d'un format au moins équivalent à 60x60x60.

La régularité de l'arrosage s'impose. Ce n'est pas le plus simple des problèmes à résoudre.
Denis-92 a écrit le 16/04/2011 16:41 (ref msg # 30252 )
Oh ben, non.. pas les affamer, quand même (surtout après les avoir bichonnés toutes ces années Ce serait dommage...

- Ca peut être sympa d'avoir des arbres de taille moyenne (2m à 2,50m).
(Ca fait déjà du beau bonzaï )

En ce qui concerne le diamètre, pour le plus "gros", c'est à peine 5 mm...
Ca me semble pas bien lourd pour faire une greffe, non ?

Pour les pots, ce sont maintenant des pots de 40 x 40 cm avec toujours, une bonne terre et une couche de granules d'argile.

Je vais attendre de voir pousser les racines en dehors du pot et puis, ce sera la version caisse en bois.

Par contre, je suis étonné de voir que les troncs sont toujours maigrelets...
floyd a écrit le 16/04/2011 16:57 (ref msg # 30253 )
Faut être précis… à quelle hauteur du plant a été prise cette mesure du diamètre?

S'ils sont maigrelets, tant mieux! Ils pourront être greffés à l'anglaise après avoir rabattu (supprimé) toute cette partie aérienne dont on a que faire.

Un greffage à 15 cm du sol me parait jouable. Peut-être même qu'un chip-buding sera possible cet été. Commence à chercher la variété de tes rêves.
Denis-92 a écrit le 16/04/2011 17:12 (ref msg # 30254 )
Ouf... Ca commence à devenir technique !

Il me semble que je devais être à 15 ou 20 cm du sol.
- Je vais prendre les diamètres exacts tout à l'heure et te dire tout ça...

(ça doit faire mal au ventre de zigouiller mes petites bêtes...!)

En attendant, je vais chercher ce qu'est un : chip-buding ?!

Pour les variétés j'aime bien la royal gala, la golden...
Les pommes douces et sucrées
floyd a écrit le 16/04/2011 17:26 (ref msg # 30255 )
Sentimental ?
Denis-92 a écrit le 16/04/2011 22:29 (ref msg # 30257 )
Ah ben, un chouille...
Entre le pepin (quelques mm) et l'arbuste à 1,80 m... Forcement, zigouiller la tête après tant d'années, gloups !!!

Pour le plus grand, à environ 15 cm, c'est 7 mm de diamètre.
Les autres (plus petit) c'est plutôt 5 mm.

Voila, voila...
+100 a écrit le 17/04/2011 05:51 (ref msg # 30260 )
attention dans le choix des variétés à greffer
renseigne toi dans ta région pour connaitre les variétés locales qui correspondent à tes gouts.
évite les variétés que tu trouve en grande surface elles nécessitent des soins difficiles à suivre correctement pour un amateur.
François du Perche a écrit le 19/04/2011 09:39 (ref msg # 30265 )
Après plusieurs années de soins, je comprends que ça fasse mal au coeur de mutiler ces arbres en les rabattant si près du sol. Une solution alternative serait de les greffer à 1m50 de haut environ (en fente ou à l'anglaise) et de les conduire ensuite en parapluie ou en palmette. Cela permettrait de valoriser le travail accompli : un tronc bien régulier et bien droit (assez fluet toutefois d'après les diamètres indiqués) , de plus, la greffe sur haute tige doit permettre de réduire la vigueur, ce qui est indispensable pour avoir une petite chance de les conserver en pots (mais il faudra à terme les mettre en terre car seuls les pommiers nains sont prévus pour cela). Eviter les variétés de gde surface dans le choix du greffon, comme l'indique le message précédent.
floyd a écrit le 19/04/2011 09:59 (ref msg # 30267 )
Je suis très tenté de prendre le contre-point:
- bien cultivées les variétés du commerce ont un autre goût…
- par d'arboriculture sans quelque sacrifice
- le peu de vigueur et la fragilité du PG rend indispensable un recépage, une greffe en pied.
- la formation d'un nouvel arbre laisse du temps avant la mise en terre.
patrice a écrit le 23/04/2011 08:39 (ref msg # 30280 )
La greffe du pommier https://www.greffer.net/?p=346 (voir chapitre méthodes de greffage)

La greffe en couronne https://www.greffer.net/?p=439 que vous pourrez réaliser en tête.


greffer.net >> Pommier