1er essai : épine blanche

greffer.net >> Plantes ornementales

emilise a écrit le 09/03/2011 15:21 (ref msg # 29749 )
Bonjour!

Suite à mes premières questions posées il y a quelques jours, j'ai finalement fait mes 1ers essais de greffe sur de l'épine blanche, que j'ai greffé avec de l'épine à fleurs roses.
Voilà quelques photos... J'en ai pris plus que ça mais mon appareil avait du mal sur le focus en macro donc la plupart est floue! Voici celles où on peut voir quelque chose.
Pour les greffons, j'ai coupé des branches assez longues, mais qui me paraissaient être du bois d'un an, dans lesquelles j'ai fait 1 ou 2 greffons.

Pour la 1ère greffe j'ai mis 2 greffons sur la même branche mais je me suis dit après que ça faisait peut-être beaucoup, après je n'en ai plus mis qu'un seul.

Au début je mettais le mastic avant de ligaturer, puis j'en remettais par-dessus. Mais je n'arrivais pas bien à voir ce que je faisais avec la ligature, si ça avait bougé ou pas. Du coup je n'ai mis le mastic que par-dessus la ligature, est-ce suffisant ?

Est-ce que les branches du porte-greffe que j'ai pris sont assez grosses ? L'écorce est souvent très déformée par l'insertion du greffon... Par ex sur la 3e photo où la en plus j'ai un peu foiré la ligature, ce qui a écrasé l'écorce vers la gauche au lieu de la plaquer bien sur le greffon.

Là où j'ai eu le plus l'impression de mal faire était au moment de décoller l'écorce. Souvent elle se décollait en plusieurs épaisseurs, parfois des fibres se détachaient complètement le long de la fente... Enfin vers la fin ça allait mieux, je pense que je commençais à prendre le pli. De toute façon je n'avais pas d'outil spécifique à part mon couteau, surement pas l'idéal...

Ce WE ou la semaine prochaine je vais m'essayer au merisier.

http://emilisev.free.fr/greffe/IMGP1109.resized.JPG

http://emilisev.free.fr/greffe/IMGP1116.JPG
http://emilisev.free.fr/greffe/IMGP1123.JPG
http://emilisev.free.fr/greffe/IMGP1126.JPG
floyd a écrit le 09/03/2011 15:59 (ref msg # 29752 )
Bravo, cette série de greffons a bonne allure.
La pose du raphia, avant le mastic bien sûr et je vois que tu as suivi une des bonnes astuces pour nouer le raphia. (raphia synthétique il me semble)

Bon, autre chose… Il est évident que les bourgeons sont bien trop avancés et que ce sont des boutons à fleurs pour nombre d'entre eux.

Ce n'est donc pas une greffe en fente que tu as faite, mais une greffe sous écorce du genre que l'on pratique pour le surgreffage (qui se pratique quand on ne peut raisonnablement pas fendre…)


Pour fendre le PG, la serpette ou encore le canif… avec précaution.
vomito a écrit le 09/03/2011 16:08 (ref msg # 29753 )
Ce sont des greffes en couronne ? La 3 a l'air pas trop mal, à voir de l'autre côté. Un petit épaulement dans la coupe permet de limiter l'explosion de l'écorce lors de l'insertion. Le biseau doit être bien effilé.

Je ne sais pas comment pratiquent les autres greffeurs mais je fais monter la ligature jusqu'en haut et finis sur un tour supplémentaire à cette hauteur.

Il faut mastiquer toutes les plaies, même le haut du greffon.

Premiers essais... ce n'est jamais facile, et l'aubépine encore moins. Si tu as du pommier sur la main, c'est vraiment le plus facile et il permet tout. Une simple fente garantit le succès.
patrice a écrit le 09/03/2011 16:38 (ref msg # 29754 )
Bonjour

En effet, les greffons ne sont pas dormants.
Cela va réduire les chances de reprise.

Concernant les mini-couronnes, dans quelle région êtes-vous? Car il faut que l'arbre soit parfaitement en sève (généralement on attend la floraison), l'écorce doit se décoller sans la moindre difficulté. (ce qui ne semble pas être le cas sur la photo 3.. et vu l'état de vos greffons prélevés le jour de la greffe).
emilise a écrit le 09/03/2011 17:04 (ref msg # 29755 )
Pour le choix de la technique, je me suis fiée à cet article https://www.greffer.net/?p=439 qui la conseille. C'est vrai que vu le nombre de greffon j'aurais pu varier!

Je suis en Normandie. Donc pour ce type de greffe il aurait fallu prélever les greffons il y a quelque temps et les conserver encore avant de faire la greffe, si je comprends bien.

C'est noté pour toutes les remarques. J'ai bien mastiqué partout. On a pas mal de pommiers mais pas de porte-greffe, et effectivement je préfère m'essayer sur des sauvageons pour commencer.
patrice a écrit le 09/03/2011 17:47 (ref msg # 29756 )
"emilise" a écrit :
Pour le choix de la technique, je me suis fiée à cet article https://www.greffer.net/?p=439 c
Donc pour ce type de greffe il aurait fallu prélever les greffons il y a quelque temps et les conserver encore avant de faire la greffe, si je comprends bien.


C'est ce qui est expliqué dans l'article...

"Le prélèvement des greffons quant à lui aura dû être fait en fin d’hiver, lorsque les arbres à multiplier étaient en repos hivernal. Ils auront été conservés de préférence au réfrigérateur et non en terre au pied d’un mur orienté nord, car le greffage se fait tard en saison. ( Lire les instructions sur le prélèvement des greffons )."
emilise a écrit le 09/03/2011 18:12 (ref msg # 29757 )
Oui oui j'avais bien lu tout ça, mais au vu des réponses dans le premier sujet que j'avais créé, j'avais plus ou moins compris qu'on pouvait aussi le faire sans.

Est-ce que ça vaut le coup de prélever une série des mêmes greffons que mon 1er essai pour les greffer plus tard, ou ils sont trop avancés maintenant ?
patrice a écrit le 09/03/2011 18:19 (ref msg # 29758 )
Non, il faut que le greffon soit dormant.
Pour la raison suivante : la soudure de la greffe et les contacts vasculaires, ne se font pas rapidement... Avec un greffon en état de dormance, celà ne pose pas de problème... Avec un greffon parti en végétation, il va attendre de la sève pour alimenter ces bourgeons qui ont commencé à partir en végétation... et mis à part le peu de réserve dans le greffon, va y'avoir une pénurie... Et peut être mourir (je dis peut être car là le débourrement est à son début, on arrive à récupérer des greffes à cet état... )
Les pommiers débourrent plus tardivement... Regardez l'état végétatif de vos pommiers...
floyd a écrit le 09/03/2011 18:56 (ref msg # 29759 )
J'avais indiqué que l'état de la végétation fin février en Normandie, autorisait encore des greffages. 15 jours d'un temps doux auront permis aux bourgeons de l'aubépine de débourrer.

Les pommiers sont généralement bien plus tardifs. On distingue facilement les bourgeons à fleurs de ceux à bois toujours situés sur le rameau de l'année. Sauf tentative de dernier recours, on prépare les greffons dans du rameau sain et vigoureux d'un an.

Pour faire encore cette année, quelques essais sur pommier, il serait temps de prélever quelques-uns de ces rameaux d'un an et de les conserver au frais. Ils attendrons quelques semaines que le PG démarre pour de bon.


greffer.net >> Plantes ornementales