Comment protéger les porte-greffes des rongeurs ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


bataille41 a écrit le 28/02/2011 19:49 (ref msg # 29648 )
bonjour
l'hiver dernier j'ai entouré des jeunes arbustes avec des filets de protection bleus et là à ma grande surprise un matin les filets avaient étés grignotés ainsi que mes jeunes fruitiers --- lièvres ou lapins---
André a écrit le 03/03/2011 15:47 (ref msg # 29696 )
Ci-joint, pour info, un message que je viens de recevoir sur la liste Yahoo Arbo-bio-info

---------

Bonjour,

A mon tour de prendre part aux discussions sur les attaques de campagnols !
Depuis plusieurs semaines, nous sommes soumis à de grosses attaques de campagnols terrestres ; 80 % du verger (8 000 m2) planté il y a un an vient d'être détruit !

Contexte :

verger de pommiers /poiriers planté en mars 2010
sol lourd, argilo-calcaire
parcelles entourées de prairies permanentes, friches, et forêts
zone sauvage, forte présence de rapaces, petits animaux (mais la parcelle était cloturée jusqu'à maintenant !!)
terres à 700 m d'altitude, sous la neige une bonne partie de l'hiver
(sud-isère)

Quelques éléments sur les différences de niveaux d'attaques selon les variétés et les porte-greffe :

scions d'un an :
- Topaz sur pi 80 : 100 % de destruction
- Topaz sur 106 : 80 %
- Goldrush sur 106 : 80 %
- Pinova sur 106 : 80 %

arbres greffés en mars 2010 (greffes emboitées) :
- Initial sur M7 : 60 %
- Patte de loup sur M7 : 40 %

Les poiriers de la parcelle voisine sont à leur tour attaqués (Conférence, Guyot, Héron) ; nous n'avons pas encore de vision précise du niveau de "mortalité " (sûrement voisine de 50 %).

Un abricotier proche a lui aussi été complétement attaqué ; j'avais pourtant l'espoir que les fruits à noyaux intéressent moins les campagnols !

les seuls arbres non touchés à l'heure actuelle sont une rangée de pommiers plantés (à la meme période que les autres) dans une zone non labourée et complètement enherbée !!

Ce que nous avons tenté depuis qu'il y a moins de neige :

Début janvier, nous avons commencé par mettre des badigeons sur tous les scions (badigeon à base de purée d'ail, puis à base d'héliosol 15 jours plus tard) ; les arbres ont été grignotés par le bas, jusqu'à l'endroit du badigeon (voire même plus haut).
Puis nous avons plusieurs fois travaillé le sol (passage du cultivateur) ; les galeries de surface réapparaissent au bout de 3 jours.

Depuis, nous nous sommes équipés de pièges mais le niveau d'infestation parait tel que l'impact est assez faible, semble-t-il.

En suivant les conseils de G. Libourel et P.Prot, nous sommes en train de planter de nouveaux pommiers avec, pour chacun, un grillage individuel (chaussette de 60 cm de large sur 60 cm de haut ; maille de 12,7 mm).
Nous avons aussi déplanté et replanté les quelques rescapés de la plantation de l'année dernière, avec grillage.

Nous nous sommes procurés les rouleaux de grillage par le biais du site 4fil ( http://www.4fil.eu/filet-clture-pour-vol...)

Nous avons remis à l'année prochaine la plantation de la parcelle voisine pour pouvoir observer comment évolue la population de campagnols.

Maintenant, j'espère que les scions n'auront pas de difficulté à s'enraciner malgré le grillage et qu'ils ne seront pas plus sensibles à la sécheresse, ...
TheChti a écrit le 03/03/2011 16:23 (ref msg # 29699 )
"hendy" a écrit :
L' emploi de baume cicatrisant ou de goudron est de moins en moins utilisé ..
Les arbres que l' on abat et qui ont eu ce traitement montre des cicatrices plus ou moins bonnes.. Est ce du au tecnicien qui applique le produit, à l' importance de la plaie, à l' effet répulsif du produit, à l' effet cloisonnement, etc..Une fois appliquée sur une surface , le produit freine la croissance du cambium et après 2-3 ans il y a un blocage et formation d' un cal cloissonné et durci....



J'ai vu ça sur de vieilles coupes sur mes pommiers, goudron appliqué par mon père et mon oncle à l'époque. Le goudron freine voire stoppe complètement le pourrissement du bois, mais il y a effectivement une cicatrisation difficile.
Par contre en ce qui me concerne j'utilise du mastic cicatrisant en tube qui reste en surface et de ce que j'en vois les cicatrisations me semblent correctes. Il y a un hic: on a vite vidé un tube ...
TheChti a écrit le 03/03/2011 16:27 (ref msg # 29700 )
"André" a écrit :
les seuls arbres non touchés à l'heure actuelle sont une rangée de pommiers plantés (à la meme période que les autres) dans une zone non labourée et complètement enherbée !!



Mes arbres sont aussi sur une zone herbeuse et, même s'il y a des campagnols, mes pires ennemis sont les lagopèdes.

J'ai la chance d'avoir aussi un couple de buses qui traîne dans le coin, donc il y a un petit biais.
André a écrit le 03/03/2011 16:31 (ref msg # 29701 )
Tu veux dire que les lagopèdes se nourrissent d'écorce ?

Si oui, je le rajouterai ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lagop%C3%A8...
TheChti a écrit le 03/03/2011 17:50 (ref msg # 29703 )
"André" a écrit :
Tu veux dire que les lagopèdes se nourrissent d'écorce ?

Si oui, je le rajouterai ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lagop%C3%A8...


Oups mon cerveau a fonctionné de travers, j'ai dit lagopèdes pour lagomorphes (lièvres et lapins). Les lagopèdes ne mangent effectivement pas d'écorce, enfin, pas que je sache ......

Je n'irai donc rien rajouter dans wikipedia !
André a écrit le 04/03/2011 15:18 (ref msg # 29709 )
Message trouvé tjs sur la même liste Yahoo

en Fournisseur de grillage, il y a
http://www.clotures-place.com/francais/i...
Nous leur avons commandé du grillage "a poule" hexagonale maille de 13 fil de 0,7mm Haut: 1M Long: 50m à 66, 23€ le rouleau livré. Ce grillage est plutot fin et risque de se déteriorer dans la terre au fil du temps. Neanmoins apres 4/5 ans protégés, les arbres sont suffisamment développés pour "encaisser" des attaques. C'est le moins cher que j'ai trouvé. Si vous avez des adresses/devis interessant merci de les poster.
plumesagilles a écrit le 06/03/2011 17:32 (ref msg # 29724 )
La solution que j'utilise c'est les bouteille plastique de liquide gazeux( 'coca ,limonade) On coupe le haut, le bas on les fends sur la longueur , comme ca elle s'enroule autour du tronc et et s'écarte au fur et a mesure de sa taille qui augmente
Les rongeurs ne peuvent pas grimper dessus a la différence des grillages
floyd a écrit le 06/03/2011 18:56 (ref msg # 29727 )
Bien vu l'astuce de la bouteille lisse… J'imagine qu'on peut aussi superposer deux ou trois niveaux de bouteilles au besoin.

Reste à gérer le rapide vieillissement aux UV de ces plastiques. Il bronze et casse en petits morceaux qui se dispersent…
André a écrit le 06/03/2011 19:00 (ref msg # 29728 )
Peut etre en le recouvrant d'adhésif d'isolation, résistant aux intempéries, ds ce genre http://www.lesoutils.fr/adhesif-orange-s...
plumesagilles a écrit le 07/03/2011 08:38 (ref msg # 29733 )
Les bouteilles de liquide gazeux sont beaucoup plus résistantes que celle d'eau plate , elles durent 3 ou 4 ans
François du Perche a écrit le 07/03/2011 19:05 (ref msg # 29737 )
la solution la + économique que j'ai trouvée (depuis + de 10 ans) est l'emploi de treillis soudé de carreleur en rouleau de 50mx1m, en acier brut, à maille carrée de 50mm, qu'on trouve chez les marchands de matériaux. ça dure des années et des années et la couleur rouille est très discrète dans le paysage. Fil de 1,5mm de diamètre je crois, qui se coupe sans peine à la pince coupante. Autostable (on peut le piquer dans le sol en coupant intelligemment ce treillis), facile à former et à travailler, assez rigide une fois formé, on peut faire les hauteurs et diamètres que l'on veut, en utilisant les derniers fils pour ligaturer sur la 1ère maille et refermer le cylindre, réutilisable à l'infini. Je l'utilise à plat aussi, recouvert de qques cms de terre, en faisant des carrés de 60cm de côté, centrés sur le tronc (après découpe pour le glisser et religaturage) pour protéger les racines car les lapins semblent adorer les racines de certains PG de pommiers ainsi que les racines d'althéas. Pour des plus petits animaux, il faudrait faire plusieurs tours pour réduire le passage, heureusement je n'ai à me protéger que des lapins et des lièvres et jamais ils n'ont réussi à passer.


greffer.net >> Hors-sujet