la recherche russe actuelle

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 22/10/2010 18:27 (ref msg # 28591 )
Dans un entre-filet du n°175 d'octobre 2010 de l'officiel jardin motoculture, sous la signature de Marie Dominique Guihard, on peut lire:"A Pouchtinov en Russie, les chercheurs travaillent les OGM sans complexe. Ils ont introduit des gènes de défense du radis dans les pommiers et les poiriers pour améliorer la résistance aux infections bactériennes et fongiques. Pour renforcer le goût des fruits, ils utilisent un gène d'une protéine 6000 fois plus sucrée que le le sucre de canne, provenant d'une Marantacée tropicale: Thaumatococcus danielli. Fraise des bois, pomme de terre, carotte et clou de girofle sont aussi travaillés dans ce sens par ces scientifiques."

Bien inquiétant tout ça!
gaia-project a écrit le 22/10/2010 18:39 (ref msg # 28593 )
En effet...les russes sont toujours dans l'excès...
autrevie a écrit le 27/10/2010 16:24 (ref msg # 28624 )
Aïïïe ca craint!
il parait que cela peux créer des failles (génétiques) pour de nouvelles maladies,et que cela peux se transmettre par le pollen et influencer (affaiblir)la famille (végétale) de l'espèce en question.
Cela est tres dangereux,ils devraient faire leurs expériences sous serres de sécurité,ca existe,c'est fais pour ca.
gaia-project a écrit le 27/10/2010 17:02 (ref msg # 28626 )
Même sous serre de sécurité, les pollen peut toujours sortir, accroché à la peau...il y a toujours des risques...je ne vois pas a quoi cela va leur servir, à part faire mumuse...
floyd a écrit le 27/10/2010 19:07 (ref msg # 28636 )
Loin d'être un jeu, c'est une compétition pour prendre des parts de marchés porteurs et ainsi trouver le financement d'études plus fondamentales en génétique.
Inventer le feu pour se chauffer et manger… puis inventer l'extincteur!

Ceci dit tous les clônes (x veg) se révèlent un jour ou l'autre, fragiles.
klakos a écrit le 28/10/2010 05:56 (ref msg # 28647 )
Ah, ces russes...

Je rigole mais c'est moins marrant :
Ils (certains décideurs) sont en train de vouloir faire disparaitre ce qui est sans doute le plus important conservatoire européen. À Pravlov (orthographe?) dans la banlieue de St-Pétersbourg. 300 variétés de cerisiers, 1000 fraisiers, 100 petits fruits, un tas de pommiers et poiriers... Et tout ça pour des baraques !

Ils préfèrent vraiment que "le moderne".
gaia-project a écrit le 28/10/2010 09:22 (ref msg # 28649 )
Rien ne résiste à l'urbanisation, la modernisation, le mondialisation et la bêtise humaine...
floyd a écrit le 28/10/2010 09:34 (ref msg # 28650 )
Certes. Si ces recherches étonnantes se font en Russie, il est probable qu'elles ont lieu également ailleurs sur la planète.

En matière "d'amélioration" des végétaux à fruits comestibles, cette idée de gène issu du radis est très déconcertante. D'autres infos?


greffer.net >> Hors-sujet