recherche noyaux de merisier ou cerisier

greffer.net >> Annonces

maximus a écrit le 16/10/2010 21:57 (ref msg # 28513 )
Bonsoir,

Je recherche du noyaux de merisiers ou cerisier dans le but de semer
en place les portes-greffes de mon futur verger.

Si possible provenant d'un arbre de la région Rhône-Alpe,
du Rhône, ça serait super mais tout autre département proche ferait l'affaire (c'est important à mon avis pour une histoire de mémoire du climat, pluviométrie etc).

Il m'en faudrait, disons environ 1000 pour avoir de la marge au cas où la stratification et germination des graines soit capricieuse car j'ai besoin au final d'avoir environ 300 portes greffes.

Le noyaux de merisier a ma préférence, mais je m'accommoderai de ceux du cerisier faute de mieux.

Je suis prêt à payer quelque chose cela va de soi, faites moi une offre.

Merci d'avance
patrice a écrit le 17/10/2010 06:20 (ref msg # 28514 )
Si tu ne trouves pas de donneur, tu peux toujours en trouver chez des grainetiers, tel : http://www.sandemanseeds.com (par lot de 25 ou 250 g chez eux par exemple)
maximus a écrit le 17/10/2010 10:03 (ref msg # 28515 )
Bonjour Patrice et merci de ta réponse.

Le problème avec SANDEMAN SEEDS c'est que je leur ai acheté un lot de graines de MALUS communis 250g et vraiment aucune n'a germé

Donc je préfère ne pas essayer a nouveau car trop déçu.
patrice a écrit le 17/10/2010 10:10 (ref msg # 28516 )
Les as-tu bien vernalisées?... Certaines graines, telles celle de malus, nécessitent un traitement par le froid pour lever leur dormance. Lorsque tu prends un pépin de pomme, tu le sèmes immédiatement, il ne germe pas (sauf si la pomme a subi une période de froid longue : chambre froide...). Pour qu'il germe, il faut lui faire passer l'hiver dehors, et c'est au printemps suivant qu'il germe.
https://www.greffer.net/?p=194
maximus a écrit le 17/10/2010 10:22 (ref msg # 28517 )
Merci pour cet article que je ne connaissais pas.

Oui je leur ai pourtant fait subir une stratification dans le sable, au pied d'un mur orienté plein nord.

Les pêchers, pruniers, nectarinier, abricotiers ont germé a peu près correctement mais sur les 1000ers de graines du lot de sandeman seeds, pas une n'est sortie malheureusement.
maximus a écrit le 23/10/2010 23:13 (ref msg # 28597 )
Commande effectuée et reçue de Sandeman Seeds (faute de mieux)
de 250g de noyaux de merisiers soit après comptage 1550 graines d'apparence saines (50 avec trous éliminées).

a suivre
autrevie a écrit le 27/10/2010 16:32 (ref msg # 28625 )
dans mon coin,ca ne manque pas.les semis de 1 à 3 ans abondent par endroit.

un semis repiqué n'a pas la même vigueur qu'une semis direct greffé par la suite.
je le vois bien,ca végète tellement,que je me demande si le traumatisme engendré mérite qu'ont passe par cette solution.
pour les plants repiquable je préfère les PG genre Gisela.
le maxma delbard semble tout à fait pertinent coté vigueur.
sinon il faut habiller les racines du Franc la première année et recommencer tout les ans tant que l'arbre n'est pas à sa place.

le cerisier a des racines traçante.
il aime les sol drainés.
ont peux produire des cerises jusqu'en Autriche,5 mois de l'année avec les différentes variétés.
floyd a écrit le 27/10/2010 19:17 (ref msg # 28637 )
"autrevie" a écrit :
un semis repiqué n'a pas la même vigueur qu'une semis direct greffé par la suite.

Le repiquage ou une transplantation exigent un maximum de précautions et le respect de quelques pratiques de bon sens. Avec ou sans soin fera toute la différence entre succès et déception.
maximus a écrit le 27/10/2010 20:49 (ref msg # 28643 )
"autrevie" a écrit :

sinon il faut habiller les racines du Franc la première année et recommencer tout les ans tant que l'arbre n'est pas à sa place..


Que veux tu dire par "habiller les racines"?

Je pense aussi que le semis direct est le plus adapté mais je dois attendre 1 année que le terrain se libère (fin de bail).

J'avais donc pensé, après stratification des graines :

- semer chaque graine dans un contenant de 12 litres
- transplanter en place définitive 1 an après
- greffe en haute tige à 2 mètres quand la taille du sujet le permettra

Le but étant d'avoir au bout de quelques années un pré-verger de 4 hectares, avec environ 400 sujets plantés et bien protégés car il y aura des vaches-brouteuses pour l'entretien.
floyd a écrit le 27/10/2010 22:13 (ref msg # 28644 )
Habiller c'est à dire "tailler" les racines trop longues, brisées ou mal venues. On habille en principe juste avant le pralinage qui sera suivi de la plantation…
Le terme est classique… Du jardinage en somme!

Et cependant je ne vois pas pourquoi autrevie suggère d'habiller chaque année… puisque les racine sont dans le sol. On peut par contre pratiquer un "cernage" à la bêche tranchante pour obliger les racines traçantes à former une motte encore plus dense.

Comme déjà souligné à plusieurs fois, ce système racinaire n'aura plus la capacité de former ni un pivot ni de fortes racines traçantes.

J'arrete le hors sujet… ops:


greffer.net >> Annonces