Botanic

greffer.net >> Annonces

klunie a écrit le 04/10/2010 19:22 (ref msg # 28427 )
Botanic distribue maintenant des fruitiers de variétés anciennes.

Sur leur dernier prospectus ils proposent des sélections régionales de 5 à 6 variétés :





Il faudrait que dans chaque région, quelqu'un aille noter la liste des variétés diffusées, non ?
klunie a écrit le 09/10/2010 19:20 (ref msg # 28460 )
Ils vendent les pommes Nationale et Jumbo, la Griotte du Nord, à Villefranche sur Saône (à Mâcon je vais aller voir).

Il n'y avait plus de poiriers.
André a écrit le 12/09/2012 18:21 (ref msg # 36897 )
Les jardineries Botanic (www.botanic.com) proposent un service original. Il consiste à vous faire spécialement greffer un arbre fruitier de votre choix. Vous apportez au magasin quelques pousses d'un diamètre équivalent à celui d'un stylo et vous récupérez l'arbre l'automne prochain au prix de 39 € pour un scion.

Bonne idée mais un peu trop cher à mon goût !!!
floyd a écrit le 12/09/2012 23:43 (ref msg # 36901 )
C'est sans doute le prix de revient… du marketing.
Nos croqueurs demandent quelques euros pour le plant, le greffon, le greffage…

Chez B… l'an passé j'avais remarqué en conteneur des variétés anciennes, bio, et françaises, en demi-tige un peu formées, et particulièrement vigoureuses.
Petit bémol, elles étaient vendues avec le puceron lanigère…
Découverte que j'ai partagée avec la personne du rayon pépinière, bien atristée. (huile de colza avec amm)
patrice a écrit le 13/09/2012 07:40 (ref msg # 36908 )
A ma connaissance, chez les croqueurs tu repars(tais?) avec un plant greffé non soudé. La l'information est que le plant est mis en culture pendant un an, et tu repars avec le scion. Il faut comparer ce qui est comparable. (sans compter que l'un est une assoc 1901 avec des bénévoles, l'autre une société avec des salariés).
Le service de greffe a façon est recherché par des personnes qui ne savent pas greffer, et de moins en moins de pépiniéristes le proposent (ce qui peut se comprendre, recevoir dans leur pépinière du matériel végétal non garanti sans maladie). Le clonage "affectif" fait partie de ces besoins (multiplier le prunier non identifié du grand père, etc.).
floyd a écrit le 13/09/2012 22:10 (ref msg # 36919 )
Sûr qu'à ce prix là il faudra une forte motivation sentimentale.
Lors d'un contact perso avec l'enseigne, son responsable de magasin, la question du greffage semblait pouvoir donner lieu à quelques démonstrations sur site, comme nous étions en train de le faire pour le compostage.
Au lieu d'initier les gens, ce qui laissait espérer des ventes de raphia, de mastic, de sécateurs, de greffoirs, de livres, le choix "marketing" aura donc été de vendre cher une prestation externalisée.
Un choix sans doute réfléchi, mais surprenant…

Les croqueurs initient à la taille, sauf erreur pas au greffage, du moins par ici.

Heureusement il y a le forum et ses articles pour apprendre les greffages…
François du Perche a écrit le 13/09/2012 22:50 (ref msg # 36923 )
39€ pour un service qui n'existe pas ailleurs, qui nécessite d'ouvrir un dossier, conserver, entretenir, traiter, etc, un plant pendant presqu'un an, sans le mélanger avec d'autres et probablement avec une sorte de garantie, ça ne paraît pas exagéré, bien des gens (pas moi) dépensent + pour un abonnement téléphonique mensuel, pour leurs cigarettes ou pour faire changer un joint de robinet.
Avec ce service, des non-greffeurs peuvent pérenniser un arbre qu'ils pensent unique & auquel ils sont attachés pour une somme quand même modeste.
floyd a écrit le 14/09/2012 13:49 (ref msg # 36929 )
40 euros moins l'unité, c'est de l'astuce marketing classique…

On remarque également que le prix demandé n'est que le double du plant de 3 ans en conteneur 10 litres… à 19,95€ de 2010.

Ceci dit, je suis d'accord sur les coûts induits par la gestion et le suivi d'un objet vivant unique.
L'initiative est intéressante à suivre, voir si elle perdure au delà de cette première offre.
patrice a écrit le 14/09/2012 14:06 (ref msg # 36933 )
Et voir aussi comment ils gèrent cela ; il est peu probable qu'il y ait des employés greffeurs dans chaque magasin, et que chaque magasin cultive les plants, cela doit être alors envoyé a un centre de production national... (ce qui fait des coûts d'envoi de greffon et coûts de renvoi du scion).
floyd a écrit le 14/09/2012 14:17 (ref msg # 36936 )
Les vendeurs et vendeuses conseils en jardinerie ont un rude métier et des horaires difficiles incluant les week-end.
Ceux et celles que j'ai pu rencontrer ont rarement un gros bagage en horticulture, on peut le regretter, mais une enseigne recrute avant tout des vendeurs et des metteurs en rayon. J'ai même croisée une très gentille et très serviable dame dont le poste antérieur était la poissonnerie.
Non il n'y a pas de greffeurs en jardinerie… On peut penser que quelques pépiniéristes-fournisseurs-référencés n'auront eu le choix que d'accepter cette mission.
klakos a écrit le 14/09/2012 18:17 (ref msg # 36939 )
"floyd" a écrit :

Les croqueurs initient à la taille, sauf erreur pas au greffage, du moins par ici.


Je m'insurge contre ces propos
http://www.croqueurs-anjou.org/index.php...

Les éventuelles personnes "qui veulent pérenniser le pommier de leur pépé" sont très souvent prêtes à banquer (et même à payer la plantation, l'entretien, la taille... pourvues qu'elles n'aient rien à faire). 40 € revient effectivement à avoir des pommes un peu chères au kg mais bon... puisque le consommateur aime se faire pigeonner.
floyd a écrit le 14/09/2012 19:44 (ref msg # 36943 )
J'adore la réactivité et le dynamisme des croqueurs d'Anjou!


greffer.net >> Annonces