greffe figuier

greffer.net >> Figuier

millon a écrit le 28/06/2010 09:51
Bonjour
Suite à la greffe de mon figuier mâle j'ai la fâcheuse surprise de voir le suintement à la coupe au dessus des greffons .Cela fait deux jours que cela dur .
Malgré masticage ou pâte à cicatrisé rien y fait cela coule à grosses gouttes.
La pression de la sève de l'arbre arrive à décoller le mastic .
Merci de votre expérience et de vos solutions.
patrice a écrit le 28/06/2010 10:01
Bonjour.

Le fait que vous parlez de greffons coupés, laisse à penser que vous avez fait une greffe à rameau (dormant) sur une partie non herbacée du figuier mâle. Est-ce bien cela? (vous n'indiquez pas la méthode avec laquelle vous avez procédé).
A quand remonte la greffe? (car si il y a écoulement incessant de sève à l'extrémité supérieur du greffon, cela laisse entendre que la greffe a réussi vu que la sève circule entre le porte-greffe et le greffon, ... ).

Merci de détailler un peu plus.

Cordialement.
millon a écrit le 28/06/2010 11:08
Merci de votre réponse
Voila j'ai executé la greffe de plusieurs greffons comme indique dans methode "greffe marjoquin" ( j'ai l'habitude de greffer les églantiers et rosiers ) .
millon a écrit le 28/06/2010 12:06
J'ai oublié de vous dire que la greffe remonte à 3 jours
patrice a écrit le 28/06/2010 12:17
Possibilité de faire une photo ?
millon a écrit le 28/06/2010 15:02
Voici deux images de coupe qui suintent
millon a écrit le 09/07/2010 16:40
Bonjour
Apparemment les cicatrices se sont fermées au bout de 7 jours les greffons se portent bien . Cela reste impressionnant la pression de la sève du figuier !!!
Une question :
Est ce que l'on peut laisser une branche du porte greffe sans être greffée ?
Histoire d'avoir sur le meme figuier bourgeons "male"et "femelle"
Merci pour votre aide
patrice a écrit le 09/07/2010 17:43
Bonjour,

Oui il est possible de laisser un tire sève caprifiguier, mais il faudra voir ce que cela donnera à terme (vigueur figuier/caprifiguier).
millon a écrit le 09/07/2010 20:33
MERCI beaucoup pour votre aide
André a écrit le 20/12/2013 17:14
Compte tenu de la facilité avec laquelle on peut bouturer les figuiers et puisqu'il n'y a pas a priori de PG plus adaptés que d'autres à certains sols, pourquoi privilégier la greffe au lieu d'un simple bouturage ?
Bruno a écrit le 22/12/2013 16:55
L'intérêt est peut-être si l'on a déjà un gros figuier de mauvaise qualité ou un caprifiguier de profiter de ses réserves afin d'obtenir plus vite un grand arbre. Avec la bouture ce sera plus long pour avoir des fruits.
François du Perche a écrit le 22/12/2013 18:52
100% d'accord avec Bruno, si on a un figuier très vigoureux mais qui s'obstine à ne pas fructifier, on doit gagner plusieurs années en le greffant. C'est mon cas avec un Violette de Sollies (unifère) très vigoureux qui a 5 ans et qui n'a aucune chance de produire des fruits au nord de la Loire.
Je pensais le greffer au ras du sol au printemps prochain avec Grise de Saint Jean et Dalmatie (il a 4 tiges conduites en palmettes)
Mais il faudra pailler abondamment le sol à chaque début d'hiver pour protéger ces greffes des grands froids qui surviennent immanquablement de temps en temps. Est-ce que ce sera suffisant ? Je ne pense pas malheureusement qu'on dispose de références au nord de la Loire, car personne ne greffe les figuiers tellement c'est simple de faire des boutures. Comme on est sur d'avoir des gels intenses au dessous de -15°, un jour ou l'autre, si on part de zéro, il faut éviter les greffes.
François du Perche a écrit le 02/01/2014 19:47
A la réflexion, en greffant au ras du sol, voire plus bas si possible, et en chargeant avec une brouette de terre pour faire remonter le niveau de 5 à 10cm, la greffe doit pouvoir s'affranchir et on a ainsi les avantages de la greffe sans en avoir les inconvénients en pays froid. Il faut sans doute attendre que la greffe ait bien pris pour rajouter la terre et quand même protéger du gel le premier hiver avec un bon paillage.
argos31 a écrit le 03/01/2014 14:03
Pas "kon" ça Francois ,mais : ca peut amplifier la propension des rejets .Enfin tous les figuiers que j'ai bouturés font tôt ou tard des rejets !!!
Bruno a écrit le 03/01/2014 21:07
C'est tout à fait vrai.
François du Perche a écrit le 03/01/2014 22:41
c'est vrai, mais les rejets, on peut les couper, c'est d'ailleurs ce qu'on fait quand on conduit le figuier en tige. Après un hiver rigoureux où les parties aériennes seront anéanties, ça repartira du sol, il faudra probablement dégager doucement la terre pour voir d'où ça repart. A votre avis, combien faut-il d'années pour que le figuier s'affranchisse complètement, c.à.d que les racines du porte-greffe (ici Violette de Sollies) disparaissent complètement ?
Bruno a écrit le 04/01/2014 10:33
J'ai dis que c'était vrai, mais je me trompe peut-être, Je pense qu'il y a intérêt à l'enfoncer profondément. En effet j'avais il y a longtemps, alors que l'habitais encore en appartement fait une greffe un peu spéciale (car le PG avait un diamètre plus petit que le greffon) d'une graine de figuier qui avait poussé dans une jardinière. Elle avait prise et un peu plus tard j'ai acheté le terrain où est ma maison et je l'ai planté en enfonçant la greffe dans la terre et je me suis aperçu des années après que des rejets avaient des feuilles un peu différentes. J'en ai conclu que c'était le PG qui repoussait. Je ne sais pas si un figuier est capable de s'affranchir complètement. Dans tous les cas pour supprimer les rejets la forme des feuilles est un bon moyen de les reconnaitre. Dans ton cas le figuier de Solliès a des feuilles très larges. Si tu y greffe une variétés avec des feuilles plus découpées tu les reconnaitra très facilement.
argos31 a écrit le 04/01/2014 11:43
Je pense comme Bruno (pas d'expérience concrète) Sachant que les racines sont très dures à éradiquer sans dévitaliseur . Il va rejeter à foison.Par contre pour avoir des figues qui mûrissent chez-toi doit falloir qu'il profite d'un ensoleillement max et sur un seul pied .Même s'il gèle _ 15 :Ca se recèpe
François du Perche a écrit le 04/01/2014 12:58
Si la Grise de St Jean ne s'affranchit pas complètement, c.à.d si les racines de Violette de Sollies perdurent, en cas de gel intense dans quelques années, il faudra trier les rejets, mais c'est faisable sur un ou 2 arbres,pas sur 1ha évidemment.
J'ai constaté, ayant planté 7 ou 8 variétés différentes que Violette de Sollies était manifestement + vigoureux que les autres (y compris après un hiver rigoureux qui a détruit toutes les parties aériennes) donc il est probable que malheureusement c'est ce dernier qui prendra le dessus si on ne fait rien.
L'essentiel est que Grise de St Jean soit un peu affranchi et émette au moins une tige.


greffer.net >> Figuier