greffer "prunus décoratif"

greffer.net >> Prunier

jalex a écrit le 20/05/2010 09:49
Bonjour,
J'ai un prunus pour la déco. (désolé je ne connais pas son vrai nom), le très courant, celui de nos parcs et jardins ...

Il part en "touffe", avec 4 branches d'environ 10 cm de diamètre.
Je dois le rabattre sérieusement , entre 0.5 à 1 mètre de haut et je souhaiterait qu'il ne puisse repousser qu'à une hauteur maxi. de 3-4 métres de haut .
Serait-il possible de le greffer pour qu'il donne des fruits ? (svp, pas des quetsches).

Je suis sur la plaine d'Alsace. PH 6 terre argileuse
Ce prunus est à l'ombre d'un immense érable ( quelle idée de planter un érable dans une petit jardin de lotissement ; vous m'avez compris; je n'y suis pour rien).

Merci Salutations
Néophyte, variété indéterminée.
Alex a écrit le 30/05/2010 10:54
Bonjour,

Prunus cerasifera; probablement...
Dans ce cas, aucun souci pour le greffage en tête d'autres cultivars de pruniers...

Alex
floyd a écrit le 30/05/2010 13:40
Apprendre tous les jours… merci Alex.
Donc le fameux Prunus pissardii, est un myrobolan à feuilles pourpres, souvent greffé en tête sur merisier.

Comme l'arbre de jalex est un sujet qui part en touffe avec de très grosses branches je me demande si un greffage en couronne vaut bien peines et soucis… sans allez jusqu'à dire qu'il s'agit de travailler pour des prunes.
Alex a écrit le 30/05/2010 21:59
De toi à moi, Floyd, je n'aime pas ce clone pourpre; qui plus est beaucoup trop courant à mon goût...
Je me suis "battu" avec mes parents pour qu'il arrachent le leur (remplacé par un Koelreuteria paniculata semé par mes soins :wink.


En revanche, dans une haie libre, il peut avoir belle allure; sachant que je prefère tout de même le myrobalan type.
Concernant un recépage ou une taille sévère telle que celle envisagée par Jalex; il faut savoir que :
- les arbres fruitiers à noyaux sont réputés ne pas supporter les tailles sévères / recépages... Quid du myrobalan ?
- le myrobalan a une très forte propension à rejeter.
- le myrobalan pourpre ('Pisardii') a de plus tendance à muter et à revenir au type (feuillage vert).
Bref, après cette opération, il faudra suivre ton sujet de près, Jalex.


Pour revenir à la remarque de Floyd, la taille à 50 cm que tu envisages va certainement générer une repousse très importante de rejets...
Il serait peut être en effet plus judicieux de greffer ces rejets (et de complètement recéper ton prunier).

Alex
floyd a écrit le 30/05/2010 22:41
Il en va du pissardii comme d'autres essences trop vues et employées de manière trop systématique; elles lassent et affirment un manque d'imagination. Si en plus une taille en brosse vient la dessus on atteint un sommet! Je connais des pissardii qui ne fleurissent jamais ou si peu!

Reste la question de l'ombre qui recouvre le prunier et on s'en doute la concurrence pour l'eau dans le sol. Petit jardin - grands arbres, il faut prendre la mesure de ses désirs. Il est peut-être temps de réduire par un élagage en douceur le trop grand érable, voire même le supprimer si la gêne devient insupportable.


greffer.net >> Prunier