Taux de réussite en anglaise compliquée par des débutants

greffer.net >> Cerisier

Fabienne a écrit le 08/05/2010 17:38 (ref msg # 27238 )
Cette année nous avons testé des greffes de cerisiers sur des merisiers poussant aux alentours du verger. Presque débutants dans le domaine, nous souhaitons faire partager nos observations, et demander des conseils.

Nous avons greffé en deux fois : le 27 février, puis le 6-7 Mars. Le terrain se trouve en Savoie, en vallée (400m).
La première constatation (comme nous l'avons lu maintes fois sur ce forum), est que la date de greffe semble essentielle.
- Le 27 février, 5 anglaises compliquées réussies, 7 échecs sur anglaise compliquée, et 1 échec en incrustation.
- Le 6 et 7 Mars, rien n'a pris ! Il y avait 4 anglaises compliquées, 5 fentes simples et 4 fentes doubles.
On dirait bien que les greffes de la seconde date étaient défavorisées par le choix de la saison trop avancée.

Les porte-greffe étaient très divers: soit de jeunes merisiers, soit des branches secondaires de merisiers de quelques années, ou de plus de 20 ans... La vigueur du porte-greffe semble avoir beaucoup joué sur la réussite, les greffons n'ayant pas pris se sont souvent révélés être sur des PG faibles. Par contre on note des réussites sur tous types d'âge de PG (y compris une petite branche partant du tronc d'un grand merisier).

L'an dernier, le 13 Avril, sur merisiers en floraison, 2 des 9 greffes en couronne avaient pris. Ces 2 greffes réussies provenaient de la même sorte de greffons.

Que pensez-vous de ces observations? Avons-nous manifestement "loupé" quelque chose ? Tous vos commentaires et réactions seront les bienvenus !

Fabienne et Paul
patrice a écrit le 08/05/2010 20:42 (ref msg # 27243 )
Les greffes de cerisier réussissent mieux en septembre qu'en sortie d'hiver. Beaucoup de nous pratiquons en sortie d'hiver, car cela est beaucoup plus pratique pour s'envoyer des greffons pendant la période où ils sont dormants.
Mais si on a les pied-mère sur place, il faut préférer les greffes de fin d'été.

Après, concernant les taux d'échecs indiqués, cela peut venir aussi d'un mauvais ajustement, pas forcement d'une mauvaise période ou vigueur de PG.
youcef a écrit le 09/05/2010 15:47 (ref msg # 27252 )
la greffe de cerisiers en septembre n'a pas de probleme de retour de sève. par contre la greffe de fin d'hiver peut lacher à chaque fois qui a retour de sève.
Et le tot de reussite de la greffe en septembre et plus elevé que le tot de reussite de la greffe de fin d'hiver.
je parle de la greffe à l'anglaise.
Fabienne a écrit le 17/05/2010 20:39 (ref msg # 27327 )
Merci pour ces commentaires!

Nous recommencerons en Septembre. Quel type de greffe nous recommandez-vous?

Est-ce que les greffes de fin d'hiver peuvent lâcher à chaque montée de sève, c'est-à-dire à chaque printemps?
pendule a écrit le 19/05/2010 22:54 (ref msg # 27345 )
Bonjour à tous

Je pense qu' il faut prendre le problème à la base

Quand a eut lieu la récolte des greffons et comment ont ils étés conservés

je ne pense pas que la période soit mauvaise

j' ai personnellement fait 94 anglaises simples dont deux VAN

sur amandes amères; tout le reste sur merisier;

62 incrustations du 6 03 2010 au 14 04 2010 avec un taux proche des 100/100
Ce qui n' est pas mon cas en ce qui concerne les abricots ( 40 ou 50

/100), je pense qu' il s'agit plus d' incompatibilité entre variété d' abricot

et P G Je fais les mêmes greffes : anglaise simple , incrustation de

manière identique , ce n' est donc pas la méthode

Sur mes livres ils conseillent septembre pour le cerisier , j' ai fait

quelques incrustations en septembre , ça marche bien aussi

Je ne pense pas que l'époque où votre méthode soit à remettre en cause

( bien que je ne vous ai pas vu procéder ) Un truc pourtant !!! avoir des

outils parfaitement tranchants

Comment avez vous conservés vos greffons ?
patrice a écrit le 20/05/2010 07:30 (ref msg # 27346 )
Pour l'abricot, j'ai aussi de très mauvais résultats en anglaise tel tu réalises. J'ai des résultats moyens (40 à 50% de réussite) sur du chip oeil poussant avec porte-greffe débourré. Peut être qu'en réalisant ton anglaise dans ces conditions là tu aurais peut être une meilleure réussite? A tester l'an prochain.
pendule a écrit le 20/05/2010 09:36 (ref msg # 27347 )
J' ai aussi remarqué que la qualité de l' œil y est pour beaucoup

Mais on fait avec ce que l' on a

Pour les PG débourrés , je ferai plus attention l' an prochain, cette année , je n' ai pas regardé en ce qui concerne l' abricot , mais pour le cerisier , j' avoue ne pas m' en préoccuper , par contre , quand j' ai beaucoup de greffons , je choisis les yeux avec le plus grand développement
j'utilise même ceux de la pointe quand j' en manque ,ils sont bien développés et ça marche bien
Fabienne a écrit le 20/05/2010 22:27 (ref msg # 27351 )
Les greffons ont été conservés depuis janvier dans un bac de sable placé au nord, et enroulés dans du papier journal, et le sable maintenu humide. Les greffons semblaient bien conservés au moment de la greffe. Ils n'étaient pas déssechés.

Pour la greffe à l'anglaise compliquée, nous avons pris soin de la coupe et de la jonction des cambiums. A la seconde session, les diamètres étaient même mesurés au pied à coulisse! Les ligatures ont été réalisées au raphia, nous essaierons de nous procurer mieux pour l'an prochain. L'ensemble a été entouré de mastic à greffer.
voici un exemple, avant coupe du raphia et avec une première lichette de mastic.



Quand à l'anglaise simple, elle nous semblait presque plus difficile, à cause du glissement des 2 parties.

Les porte-greffe n'étaient pas tous bien vigoureux. C'est ce qu'on a trouvé à proximité...
Une observatio concernant les greffons : nous n'avons pas noté, en moyenne, d'influence de la taille des rameaux de greffons sur la réussite.

Quand les bourgeons des greffons ont commencé à gonfler, sur certains greffons nous avons retiré un des deux bourgeons, pensant favoriser le bourgeon restant. Il faudra vérifier si ce sont justement ces greffons-là qui ont moins réussi.

Ceci dit, nous sommes déjà contents du résultat ! C'est déjà un début encourageant, et nous désirons apprendre.

Ce qui semble curieux, c'est la différence du taux de réussite entre des conditions strictement identiques (mêmes personnes, mêmes techniques, mêmes origines des PG...) à seulement 1 semaine d'intervalle.
pendule a écrit le 21/05/2010 01:11 (ref msg # 27352 )
Bonsoir Fabienne

Elle me parait bien sympa ta greffe, le mastic est superflu sur une anglaise ,Mais pas nuisible pour le résultat

Je vais te confier le conseil que m' avait donné un vieux pro quand je lui ai dit que je voulais greffer du cerisier

La plus simple pour un débutant , la greffe en couronne , il faut greffer au moment de la fleur ( excellent repère )

L' anglaise en hiver ( je l' ai faite du 6/03 au 14/04 cette année, j' ai arrêté faute de P G au bout de 156 greffes uniquement anglaise simple et incrustation)

l' écusson entre le 15 juillet et le 15 aout ( je l' ai abandonné , je préfère le chip budding , on n' a pas besoin d' arroser 10 jours avant la greffe pour avoir un bon décollement d' écorce et on peut greffer sur une plus longue période)

Autre conseil important

Conserver les greffons, bien enroulés dans un sac de congélation, bien fermé, sans source humide pour éviter les bactéries ( je procède de cette manière , je n' ai pas de problèmes ; j' ai reçu des greffons , avec la base marron sur 2 cm tellement elle avait pompé l' eau que le correspondant avait mis par crainte du dessèchement )

Je ne fais que l' anglaise simple, pas la compliquée, non pas que je la trouve compliquée , mais pour l' esthétique

la ligature : flexiband ou scotch d' électricien sans mastic sur la ligature ,
uniquement au sommet du greffon

idem pour l' incrustation, je ligature au scotch d' électricien, et je mastique les coupes restées à nu

J' ai abandonné la couronne, je trouve l' incrustation plus jolie

Je suis réfractaire à la greffe en fente, trop traumatisante à mon gout

Je laisse 4 yeux et les conserve s' ils prennent tous les 4, c' est peut être un tort, mais entre les chevreuils , les oiseaux et le reste .....

Si je devais en supprimer , je crois que je le ferai au moment du repos végétatif , quand on y voit plus clair , mais là aussi c' est peut être un tort
patrice a écrit le 21/05/2010 06:55 (ref msg # 27353 )
"pendule" a écrit :

Elle me parait bien sympa ta greffe, le mastic est superflu sur une anglaise ,


il en faut à l'extrémité du greffon.
pendule a écrit le 21/05/2010 12:03 (ref msg # 27355 )
Je me suis mal exprimé, désolé ops:

On mastique pour éviter les prises d' air qui dessècheraient le cambium

Il faut toujours mastiquer , paraffiner, para-filmer les coupes

Je connais un membre du forum qui scotche tout quand il fait une incrustation; Il ligature au scotch, et il en profite pour déborder sur la coupe du P G

Il doit protéger le haut du greffon avec un ou deux tours de scotch

patrice a écrit le 21/05/2010 12:07 (ref msg # 27356 )
Il m'arrive de faire pareil, mais avec du buddy tape, en place de mastic, ca marche bien. (plaie de coupe du porte greffe + extrémité du greffon)
André a écrit le 21/05/2010 12:29 (ref msg # 27357 )
Pour le greffage en couronne, le gros adhésif large utilisé pour l'isolation des maisons fait bien l'affaire.



Fabienne a écrit le 24/05/2010 19:22 (ref msg # 27384 )
Chose promise, nous devions nous intéresser au fait d'avoir ou non éborgné des yeux.

Le résultat est assez intéressant (mais nous avions pensé la même chose sur la date de la greffe, alors que manifestement, la première semaine de Mars ou la dernière de Février ne change rien à l'affaire...).

Les greffons avaient entre 1 et 3 bourgeons lors de la greffe (généralement 2).
Quand les bourgeons ont commencé à se développer, j'en ai parfois éborgné 1, parfois non. Je n'aime pas trop tailler, couper, éborgner etc..., mais je pensais bien faire en laissant plus de force pour les bourgeons restant.

Voici le décompte :
- Sur les 5 greffes réussies, aucun bourgeon n'était ôté.
- Sur les 20 greffes ratées, dans 50% des cas j'avais ôté un bourgeon.

Autrement exprimé:
- Sur les greffons laissés indemnes, 33% de réussite.
- sur les greffons dont 1 oeil a été éborgné, 0% de réussite.

Est-ce que cela serait une piste?

En tous cas, par précaution, nous ne le referons plus!!

Cette semaine un greffon qui semblait désseché a commencé à présenter des signes de débourrement (un petit frère de ce greffon a déjà pris beaucoup de développement, ce n'est donc pas simplement une variété tardive). Par contre les autres sont vraiment secs.
gary a écrit le 15/02/2011 20:38 (ref msg # 29542 )
bonjour à tous

Au printemps dernier j'ai planté des merisier dans des pots et je voudrait savoir si pratiquer une greffe anglaise compliqué sur ces jeune plant serait une bonne idée

merci d'avance
patrice a écrit le 17/02/2011 16:28 (ref msg # 29559 )
bonjour

quel diamètre?
gary a écrit le 18/02/2011 21:12 (ref msg # 29565 )
Bonsoir Patrice

Les merisier font 5mm de diamètre
patrice a écrit le 20/02/2011 10:27 (ref msg # 29577 )
Oui ca marche. Mais pourquoi pas une anglaise simple qui fait un plus joli point de greffe?...
gary a écrit le 22/02/2011 08:49 (ref msg # 29596 )
Je vais essaier

merci pour ces conseils Patrice

à bientot


greffer.net >> Cerisier