Obtenir un arbuste a partir des noyaux des fruits d'été ....

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

jesus666 a écrit le 23/06/2006 19:24
alors voila comme l'été est arrivé, et qu'on mange de bons fruits, abricots, peches, brugnons, prunes, je me dit que je ferais bien un pot pour tous ces noyaux un par categorie, afin d'obtenir des portes greffes.

mais voila, comment faire pour les faire germer tranquillement......

J'ai penser a un seau rempli de terreau et que j'arrose de temps en temps.


merci
patrice a écrit le 23/06/2006 20:11
Je prend un pot, plus haut que large, que je dispose à l'ombre... Je mets des couches d'un substrat drainant (terreau+ petits cailloux).. Au fur et à mesure des consommations, une couche de substrat, une couche de noyaux....
On laisse passer l'hiver dehors... et au mois de mars y'a tout qui germe
jesus666 a écrit le 23/06/2006 21:22
ok je pige

comment ca se passe pour les noyaux du fond ? ceux du debut de l'été...
ils ne sont pas trop profond ?

tu arroses un peu quand mem ou pas du tout ?

ton pot est il percé au fond ?

merci
patrice a écrit le 24/06/2006 06:47
Oui le pot est percé au fond... rien ne germera tant que l'hiver ne sera pas passé. La nature est intelligente, heureusement, car imagine que le noyau germe dès sa tombée de l'arbre à la fin de l'été, il germerait à l'automne, et l'arbre serait si frele qu'il ne supporterait pas les gelées de l'hiver.
Le fait de les empiler dans des couches de substrat drainant s'appelle la "stratification". Ils patientent jusqu'à la sortie de l'hiver... Mi mars on vide de pot, et on voit que tout germe... Alors on repique soit dans un rang, soit dans des pots individuels.

Pratiquement toutes les graines de nos forets doivent subir ce traitement là.
jesus666 a écrit le 24/06/2006 10:04
bon alors dans ce cas c'est parti,

un pot pour les noyaux de peche/nectarine
un pot pour les noyaux d'abricot
un pot pour les noyaux de prune

Par contre...qu'est ce que je vais faire de tous ces arbuste... je sais !!!
patrice a écrit le 29/06/2006 21:44
Et voila pour Valstuff le schéma



jesus666 a écrit le 29/07/2006 19:50
pour prolonger cette reflexion sur le multiplication par semi,

je compte faire un test pour profuire rapidement des portes greffes en quantité sans trop de desherbage.

Je veux poser un fil plastique comme pour les fraisiers, et passer dessous une gaine poreuse d'irriguation.
Sur cette planche de plastique je voudrais piquer les noyaux germer de facon a ce qu'ils passent par le tout petit trou de la plantation.
Je les arrose tout l'été, et leur apporte de l'engrais.
Je me dit que dans ces condition je devrais pouvoir faire venir en un an des portes greffes de taille consequente. a mon avis plus d'un metre !
qu'en pensez vous ?
Je devrais egalement pouvoir me servir de cette technique egalement pour faire de la bouture pour vigne, figue, cassis.

Avez vous d'autres idées de bouture qui prendraient dans ces conditions????
patrice a écrit le 29/07/2006 19:58
Pour les semis de noyaux/pépins, c'est possible. On attendra qu'ils aient commencé leur germinaison en mars dans leurs pots de stratification pour les repiquer.

Petits inconvenients : dans le lot il y a aura des plants plus ou moins vigoureux (aléa des semis). Peut etre qu'une premiere selection serait nécessaire avant repiquage dans le plastique?...

Sinon pour les pommiers, cognassiers.. on peut envisager, en sortie d'hiver, de planter une bouture en transpercant le film... Les taux de reprise en bouture étant tres satisfaisants.
jesus666 a écrit le 30/07/2006 20:59
pourquoi dis tu en sortie d'hiver ??? au contraire j'ai l'impression que les boutures prennent mieux juste apres la defoliation, comme si il restait plus de seve dans la tige et que celle ci cherchait a s'enfuire vers les racines...ne les trouvant pas il en creer....C'est ma theorie !
patrice a écrit le 30/07/2006 21:09
Des quelques expériences que j'ai réalisé, j'ai eu de meilleurs résultats à la sortie de l'hiver... Je t'ai donc répondu cela par rapport à mon expérience. Il semblerait que la tienne indique le contraire.
jesus666 a écrit le 30/07/2006 21:24
j'assurerai le coup en faisant les deux !!
lol
patrice a écrit le 30/07/2006 21:26
L'astuce principale en tout cas pour réussir et de ne jamais laisser le bourgeon terminal de la branche... Afin, lors du départ en végétation, de favoriser la formation des racines et non celle de la tige.
jesus666 a écrit le 30/07/2006 21:46
tu m'as appris ca l'année derniere et ca a paye pour les figuiers !
daniele a écrit le 12/08/2006 20:32
bonjour,
Une première pr moi de converser et qui +est d'arbres et greffes( le seul ennui c'est que malgré le pull de laine que je viens de sortir du carton , j'ai bien froid devant cet ordi).
Je suppose qu'il s'agit de bouture.Serait ce qu'il est possible de planter une tige de pommier par ex et que ça bouture, moyennant le bourgeon en question? Plus rapide que le semis à diamètre équivalent ? :
A propos de greffe en écusson, y a t il un diamètre mini ou maxi du porte greffe? et peux t-on faire sur des branches? Peut être y a t il déjà réponses à cela ds ces pages mais il faut que je m'entraine à naviguer et c' est aussi l' impatience du jouet tout neuf!!! A bientôt
patrice a écrit le 13/08/2006 08:16
Daniele, bienvenue parmi nous.

Oui le pommier se bouture bien, se marcotte aussi, c'est comme cela que font les pépinieristes pour multiplier les porte greffes.

Pour la question sur la greffe en écusson il faut la poser dans un fil de discussion approprié (créer un nouveau fil de discussion dans la section "Greffes") car si on mélange tout, on ne va pas s'y retrouver
lolo_n_lolo a écrit le 13/08/2006 10:54
Personnelement j'ai fait comme patrice pour la stratification à la différence près que je mettait un carreau de carrelage sur le pot et que je l'enterrais tout l'hivers ...

J'ai eu pas mal de germination, je ne peux comparer avec la méthode de patric étant donné que j'ai essayé que celle que je viens de citer ...
claude a écrit le 02/11/2006 06:56
Je mets les noyaux dans une espèce d'enveloppe que je fais avec une chute de grillage fin et je les enterre ainsi protégés des rongeurs sous 15 cm de terre environ n'importe où dans le jardin en prenant soin de me souvenir de l'endroit pour les récupérer en mars! J'ai fait ainsi des abricotiers et des pêchers de vigne avec succès...
Claude.
Espiets a écrit le 22/01/2007 14:10
pour stratifier,à l'automne, je prend un pot par variété, je met 1/3 de terreau 2cm de sable, mes graines et je couvre d'une bonne couche de sable . une étiquette et le tout passe l'hiver contre un mur au nord.


lolo_n_lolo a écrit le 29/09/2007 18:44
Quand est ce que vous semer les graines ?
D'habitudes je crois que je les plantes vers mi octobre mais je m'en souviens pas ... En fait je fais ça quand j'y pense ...
Espiets a écrit le 29/09/2007 18:49
je pourrais faire un copié collé Lolo


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations