Comment est-il greffé ?

greffer.net >> Prunier

Pointeurdevide a écrit le 25/03/2010 16:03 (ref msg # 26648 )
Bonjour à vous, qui avez les mains vertes !

Encore un arbre acquis chez le pépiniériste par mon père qui ne sait plus rien dire à ce sujet. Ici :





Le même de profil :





Il porte sur une branche des mirabelles jaunes, pas extraordinaires mais arrivant avant les autres, et sur les autres branches de très bonnes prunes (celles que j'espère greffer sur le mirabellier sauvage discuté ailleurs, pour qu'elles survivent à ce sujet qui me paraît affaibli, et pour avoir plus de bonnes prunes).

J'ai oublié de quelle nature sont les rameaux venant sur le bas du tronc. De la mirabelle ? Pas sûr.

Comment comprendriez-vous cette greffe ? Prune sur mirabelle ? Mirabelle sur prune ? Surgreffe de prune sur mirabelle jaune greffée sur une mirabelle sauvage ?

L'an dernier, il avait créé de nombreux gourmands de mirabelle sur les branches de prunier (nouveauté pour moi), lesquelles n'avaient presque rien produit. J'ai coupé à l'automne, quand les feuilles subsistant sur une des deux variétés me permettaient de différencier les branches.

J'avais laissé les gourmands en me réjouissant des futures branches de prunier... Donc comprendre cet arbre m'aiderait.

Merci !
vomito a écrit le 25/03/2010 16:30 (ref msg # 26650 )
Probablement "prune" sur myrobolan vu ce que tu décris.

Avec une branche du porte-greffe qui maintenant fructifie.

Par contre je ne suis pas sûr de bien comprendre "il avait créé de nombreux gourmands de mirabelle sur les branches de prunier"
En es-tu certain, as-tu observé des mirabelles ET des prunes sur ces branches ?
Par la suite tu dis "les feuilles subsistant sur une des deux variétés me permettaient de différencier les branches".
S'il faut comprendre peu de prunes et aucune mirabelle sur ces branches, je pencherai simplement pour des gourmand de prunier, qui donc ne produisent pas de suite. Et les gourmands ont des caractéristiques juvéniles qui fait que l'on peut penser à des variétés différentes, alors que ce n'est pas le cas.

Je penche donc simplement pour gourmand de prunier (non fructifère) sur prunier (peu fructifère cette année-là).
floyd a écrit le 25/03/2010 19:31 (ref msg # 26653 )
Même sentiment que vomito.
La vigueur de ce rejet de myrobolan a déjà obligé à des tronçonnages impressionnants.
Il va falloir des travaux acharnés pour "récupérer" ce prunier. Je conçois que des arguments non-techniques pèsent en sa faveur.
Pointeurdevide a écrit le 26/03/2010 21:58 (ref msg # 26658 )
Sur les branches de prune, les gourmands avaient la même section et hauteur que ceux qui vous ont attiré l'oeil... Comme ils prenaient toute la lumière et toute la force de l'arbre, j'ai eu très peu de prunes l'an dernier. J'espère que les vieilles branches de prune, maintenant bien éclairées, vont me refaire des fruits miam-miam.

Dans l'opération, le sujet a perdu la moitié de sa hauteur. Il faut dire aussi qu'il manque maintenant de lumière à faible hauteur, l'environnement ayant changé.

Les gourmands étaient-ils de la mirabelle ? Ils ne portaient pas de fruit, bien qu'ayant 2 ans. La taille et la dentelure des feuilles ressemblaient à la branche de mirabelle plutôt qu'à celles de prune. Internet m'a sorti de la perplexité en indiquant que le porte-greffe "peut" créer de nouvelles branches sur les branches greffées, ce qui se serait produit souvent sur cet arbre (si c'est de la prune sur mirabelle) ou le greffon à distance sur le porte-greffe (si c'est de la mirabelle sur prune). Mais l'aspect juvénile peut me tromper.

Le récupérer... J'espère bien ! Le principal souci est le tronc creux et la base échancrée des branches. Et j'ai prélevé des greffons à mettre sur un mirabellier sauvage, voir l'autre discussion.
vomito a écrit le 26/03/2010 23:30 (ref msg # 26662 )
"Pointeurdevide" a écrit :

Internet m'a sorti de la perplexité en indiquant que le porte-greffe "peut" créer de nouvelles branches sur les branches greffées, ce qui se serait produit souvent sur cet arbre (si c'est de la prune sur mirabelle) ou le greffon à distance sur le porte-greffe (si c'est de la mirabelle sur prune).

J'aimerais bien voir tes sources, il y a surement quelques erreurs qui s'y sont glissées...

Mais l'aspect juvénile peut me tromper.


En effet et sans certitude dûe à l'observation de fruits je maintiens toujours ma version classique et sans mystère "gourmand de prunier sur prunier".
floyd a écrit le 27/03/2010 21:53 (ref msg # 26667 )
"vomito" a écrit :
J'aimerais bien voir tes sources…

Suis aussi curieux de connaitre les sources de pointeurdevide.

Lue trop vite, l'affirmation ne m'était pas sautée aux yeux. Merci vomito.
Pointeurdevide a écrit le 03/04/2010 05:00 (ref msg # 26745 )
Je n'ai pas retrouvé vite l'article affirmant que des rameaux de la nature du porte-greffe peuvent apparaître sur le greffon et réciproquement. La notion m'avait étonné, mais elle me paraissait expliquer ce que je voyais sur cet arbre.

Ne sachant pas reconnaître un pommier d'un cerisier avant d'avoir trouvé au sol les coquilles des fruits, je n'ai pas d'opinion à ce sujet.

Au cas où les jeunes branches poussant sur la prune ressembleraient aussi à de la mirabelle, je joindrais les images. Celles qui m'avaient étonné étaient déjà subdivisées, ce qui me semble indiquer une branche de 2 ans ; a-t-elle alors encore des caractères juvéniles ?
Pointeurdevide a écrit le 07/05/2010 19:31 (ref msg # 27215 )
Le bas du tronc ayant créé de jeunes rameaux, je peux confirmer que le porte-greffe est de la mirabelle. Pas trop de risques d'erreur, puisque j'ai sous les yeux d'autres rameaux du même âge sur cet arbre, clairement identifiés comme mirabelle, respectivement prune.

La branche de mirabelle avait été laissée intentionnellement, il me semble. Mais il eût fallu contenir ses ardeurs pour préserver la bonne prune, ce qui n'a pas été fait pendant une décennie.

Les branches de prune recevant à nouveau de la lumière, elles se développent bien. Peut-être aurai-je des fruits avant que cet arbre ne s'effondre.


greffer.net >> Prunier