tavelure sur néflier

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


ruche34 a écrit le 06/02/2010 08:05 (ref msg # 25986 )
Bonjour, j'ai souvent lu que le néflier n'avait aucun ennemi, pourtant, depuis 2002, dans le sud, de nombreux arbres semblent être touchés.
Il y a des taches noires sur les feuilles et les fruits, jusqu'à parfois les dessécher. Même l'écorce sur le mien a été touchée ; des petits morceaux d'écorce ovales se détachent (1/2 cm de long).
Je pense avoir sauvé l'arbre (2006) en badigeonnant le tronc (argile + bouse + un peu de bouillie bordelaise), de temps en temps (au printemps) je passe de la bouiilie bordelaise (celà semble efficace).
Mais je n'arrive pas à rendre la maladie "acceptable". La plupart du temps les fruits sont immangeables.

Que faut il faire ? Quand passer du cuivre ? L'arbre est toujours en feuilles...
... et puis que faire quand il grossit (je ne connais que 2 arbres non touchés dans mon coin).

Merci d'avance de vos réponses !
bataille41 a écrit le 06/02/2010 11:52 (ref msg # 25989 )
bonjour
en effet c'est certainement la tavelure;il faudrait 2à3 pulverisations a la bouillie bordelaise ,1 en janvier et 2 autre en mars et avril a une concentration moins forte.
Alex a écrit le 06/02/2010 19:25 (ref msg # 25991 )
NB : Néflier du Japon (Eriobotrya japonica), je suppose.

Sur Gardenbreizh, on lit : "La tavelure peut poser un problème. De plus, dans les zones de culture fruitière du néflier du Japon, la mouche des fruits s'attaque aux bibaces. Enfin, le néflier du Japon, comme beaucoup de plantes de la famille des Rosaceae, peut être victime du feu bactérien. "
ruche34 a écrit le 06/02/2010 19:44 (ref msg # 25992 )
"bataille41" a écrit :

il faudrait 2à3 pulverisations a la bouillie bordelaise ,1 en janvier et 2 autre en mars et avril a une concentration moins forte.


Merci ! Mais à quelle concentration ? Vu qu'il y a tout le temps des feuilles...
ruche34 a écrit le 06/02/2010 19:48 (ref msg # 25993 )
"Alex" a écrit :
NB : Néflier du Japon (Eriobotrya japonica), je suppose.
la mouche des fruits s'attaque aux bibaces. "


Oui néflier du japon.
Par contre, je n'ai jamais vu d'attaques de la mouche des fruits (en tout cas à grande échelle).
ruche34 a écrit le 06/02/2010 20:10 (ref msg # 25995 )
ça fait quelque temps que je n'avais pas été faire un tour sur le forum...
Je crois que je vais aussi tenter le lait.
Je crains en effet le cuivre... mon jardin est une ancienne vigne et il a du être arrosé copieusement.
(je reste néanmoins preneuse de la concentration de BB).
JM a écrit le 07/02/2010 11:20 (ref msg # 25999 )
Il y a d'autres spécialités, mais c'est moins bio que la BB
ruche34 a écrit le 07/02/2010 16:53 (ref msg # 26004 )
oui mais ça, j'ai éliminé définitivement : autant semer un noyau d'un de ces arbres qui ne sont pas attaqués.
bataille41 a écrit le 07/02/2010 19:54 (ref msg # 26007 )
bonjour
la BB je l'utilise à environ3% j'usqu'en fevrier et après cette période à 2%
ruche34 a écrit le 07/02/2010 20:19 (ref msg # 26008 )
Merci, je vais faire de même !
youcef a écrit le 07/02/2010 20:37 (ref msg # 26009 )
il ne faut pas oublier de nettoyer et de traiter le sol.
ruche34 a écrit le 07/02/2010 22:01 (ref msg # 26012 )
"youcef" a écrit :
il ne faut pas oublier de nettoyer et de traiter le sol.

Nettoyer des feuilles mortes... ? c'est bon.
Pulvériser aussi le sol ? ça je ne l'ai pas fait.

J'ai mis sur le sol 10 à 15 cm de broyat de platane sur 2 m de diamètre. Est ce que celà peut suffire ?
youcef a écrit le 08/02/2010 08:18 (ref msg # 26015 )
le fusicladium peu trouver refuge dans de la matiere organique qui est au sol.
ruche34 a écrit le 08/02/2010 19:49 (ref msg # 26021 )
... je vais donc pulvériser le sol...
Ferréol a écrit le 08/02/2010 22:27 (ref msg # 26022 )
La tavelure est une maladie causée par un champignon du genre Venturia (Venturia inaequalis pour le pommier et Venturia pyrina pour le poirier) je ne sais pas laquelle de ces espèces s'attaque a Eriobotrya toujours est-il que le champignon passe l'hiver dans les feuilles mortes et réinfeste l'arbre au printemps a partir de celle-ci.

La meilleure méthode de lutte consiste donc a éliminer ces feuilles avant qu'elles ne deviennent contagieuses. Les traitements le plus importants à ne pas rater quand on craint la tavelure sont ceux du printemps, un premier au débourrement et un second au moment de la chute des pétales.
ruche34 a écrit le 09/02/2010 19:24 (ref msg # 26028 )
"Ferréol" a écrit :
Les traitements le plus importants à ne pas rater quand on craint la tavelure sont ceux du printemps, un premier au débourrement et un second au moment de la chute des pétales.


oui, mais le problème c'est que le néflier est à feuilles persistantes. Il y a bien des sorties de feuilles, mais c'est plus difficile à surveiller que sur un pommier, et la floraison a lieu entre octobre et novembre !
J'ai donc peur de plus bruler les feuilles, et traiter au bon moment... difficile et en plus quel bon moment.... ?
Mais c'est vrai, qu'il faudrait que je surveille plus le débourrement.
floyd a écrit le 10/02/2010 16:36 (ref msg # 26038 )
Arbutus, Eriobotrya sont parmi les rares fruitiers à feuillage persistant. Les réflexes des arboriculteurs spécialisés dans les fruitiers caduques commençant par un P (pomme, poire, prune, pêche…) doivent être révisés en ce qui concerne l'emploi du cuivre:
- en limitant concentration, dose et répétition, (diviser par 2, ???)
- en ciblant les bourgeons à la veille du débourrement
- en surveillant l'efficacité et les effets secondaires néfastes…

L'habitude de prescrire la BB avant et après floraison, provient simplement de deux soucis:
- ne pas nuire à la pollinisation par les insectes,
- tenter de protéger le fruit juste noué.

Cette nouaison des fruits d' Eriobotrya en automne, les met-elle à l'abri d'une contamination?
ruche34 a écrit le 10/02/2010 18:43 (ref msg # 26041 )
"floyd" a écrit :
[
Cette nouaison des fruits d' Eriobotrya en automne, les met-elle à l'abri d'une contamination?

... c'est sûr que non : les fruits touchés deviennent noirs et secs, pas uniformément, mais sont rarement mangeables...
youcef a écrit le 10/02/2010 19:33 (ref msg # 26042 )
"ruche34" a écrit :
les fruits touchés deviennent noirs et secs, pas uniformément, mais sont rarement mangeables...

sa veut dire que les fruit sont touchés par le champignon, donc il faut traiter à la nouaison et un mois apres.
floyd a écrit le 10/02/2010 19:50 (ref msg # 26043 )
L'automne c'est le retour des pluies; la BB va être plus rapidement lavée.
En conséquence il faudrait multiplier les applications.

En passant, on remarque que les espèces un peu trop exotiques, posent rapidement des problèmes de cohérence écologique.


greffer.net >> Hors-sujet