planter un noyau d'abricot ?

greffer.net >> Abricotier

pechpic a écrit le 16/01/2010 11:00 (ref msg # 25718 )
bonjour a tous
Etant plutôt porté sur les cerisiers, j'ai découvert par hasard un abricotier sur mon lieu de travail. ( NANTES 44)
il a donné quelques fruits sur une seule branche, le gel a eu raison du reste.

j'ai donc déguster ces abricots, ( franchement a tomber parterre )
j'ai conservé les noyaux.
pensez-vous que je peux en faire quelque chose ?
A défaut de donner un bon porte-greffe ?

je ne connais pas la variété d'origine, je peux prendre des photos mais j'imagine que cela n'apportera pas grand chose sachant que cet arbre n'a visiblement pas subit de taille digne de ce nom.
il a de magnifiques fleurs roses assez tot en mars je dirai.
je ferai attention cette année.

il me semble qu'une analyse genetique pourrait nous en dire plus.
mais est-ce que cela n'est pas trop honéreux ?

j'aurai des cerisiers a faire analyser par la même occasion.


merci a vous
floyd a écrit le 16/01/2010 11:29 (ref msg # 25722 )
Salut pechpic,
Tes remarques m'amènent à réfléchir sur la fécondation de l'abricot.

La maladie a eu raison des deux vieux sujets de chez moi. Le gel neuf années sur dix me privait du plaisir de "tomber par terre"

Bref, le dernier arbre survivant avait encore fructifié… mais je ne connais pas d'autre abricotier dans un assez large rayon. J'en déduis une capacité à l'autofertilisation.

D'où l'espoir que les noyaux que tu as conservés soient génétiquement proches de la variété dégustée.

Une détermination visuelle n'est pas impossible après s'être enquis des variétés couramment proposées à la vente en Loire Atlantique.

Un greffage à partir du sujet sauvegardera à coup sûr la variété.
alias a écrit le 18/01/2010 08:49 (ref msg # 25730 )
Le semi d'un abricot donnera s'il y a pas d'abricotier dans les 5 kilometres autour et si c'est une variété fixe, le même produit mais souvent un peu plus tardif.
Alex a écrit le 16/04/2012 20:57 (ref msg # 34991 )
Bonsoir,

Avec beaucoup de retard, je suis tenté de vous confirmer les propos d'Alias, en ajoutant que j'ai souvent lu que les fruits à noyau (cerise, prune, pêche, abricot) seraient assez fidèles par semis.

Je crois avoir déjà évoqué sur le forum un pêcher sanguin de semis d'une dizaine d'année qui donne d'excellents fruits, relativement conformes au fruit initialement consommé (mais terriblement sensible à la cloque )

J'ai de plus de nombreux griottiers de semis qui parsèment mon jardin dès que je cesse de tondre, tous issus de semis spontannés d'un griottier présent dans mon jardin... Les plants de semis ont des fruits comparables au type (bien qu'un cerisier à bouche soit présent à une dizaine de mètres, donc l'hybridation ne semble pas prédominante (?) ) et les plants ont une croissance de type buissonnante et non pas "en tige" comme le ferait un merisier...

Bref, je vous épargne les autres cas de semis de fruits à noyaux que je connais dont la fructification est très proche du type; mais ceci explique pourquoi j'ai semé un noyau de fruit frais de 'Pinkcot' ( http://www.pepinieres-escande.com/fr/adm... ) l'été dernier (qui a germé quelques semaines plus tard !) et qui est en train de débourrer... Mon 'Luizet' à côté du 'Pêche de Nancy' s'est fait dévorer par les mulots, et je vais essayer de créer un nouveau pollinisateur (bien que je n'ai pas vérifié les chevauchements de floraison ops: )

A suivre,

Alex
Bruno a écrit le 16/04/2012 21:20 (ref msg # 34992 )
Il me semble bien que les abricotiers (comme les pêcher d'ailleurs) sont auto fertiles. Je me demande si c'est vraiment vrai que le semis est fidèle. Chez moi où l'abricotier pousse facilement, il y a souvent des abricotiers issus de semis de hasard. Très souvent ils ne sont pas géniaux. Parfois ils donnent un résultat meilleurs que l'arbre dont ils sont issus. Autrefois j'avais semé un abricot blanc de très petite taille et j'ai obtenu un abricot blanc de grande taille et bien meilleur. Mais c'est vrai qu'ils peuvent être fécondés par d'autres arbres.


greffer.net >> Abricotier