Porte greffe et durée de vie

greffer.net >> Pommier

Célestin a écrit le 03/01/2010 23:31 (ref msg # 25521 )
Bonjour a tous

Tout d'abord une petite présentation :
Célestin, 20 ans résidant près de Rennes, je suis étudiant en école d'horticulture à Angers.
Mes plantations se font dans le jardin de mes parents à coté de Rennes ou chez ma grand mère près de Redon.

J'aimerais réaliser un verger avec des arbres assez haut, j'avais quelques idées de porte greffe (Bittenfelder, M109, ... de mémoire). En général, un verger de plus de 15 ans chez un arboriculteur pro est arraché car plus assez productif.
Est ce valable uniquement pour les portes greffes nanisant, ou les portes greffes à forte vigueur ont t'ils une production plus longue?
Faut t'il préferer des francs de pommiers?

Est ce généralisable à la majeur partie des arbres fruitiers?

Merci d'avance
hendy a écrit le 04/01/2010 06:08 (ref msg # 25522 )
Faut t'il préferer des francs de pommiers?


A ta questionn , je dirais oui.. car avec les années les arbres greffés perdent leur identification et l' on a après 20-25 ans des arbres qui n' ont plus les même caractéristiques que le le plant greffé..
Ils seraient souhaitable de cultiver un pommier sur son tronc et ses racines..
L' espace, la hauteur, le type de sol et combien d' autres données changent notre approche..

Mitchourine dans son livre parle de ce concept..L' importance du géniteur et son role de support..
je trouve très intéressant son livre..avangardiste le père..
Grégor Mendel et lui avait une vision similaire alors que lui expérimentait annuellement des pois, Michourine fesait une approche similaire sur les arbres suivant une période de 15-20 ans..
patrice a écrit le 04/01/2010 09:52 (ref msg # 25523 )
Bonjour et bienvenue Célestin.

En effet, certains porte-greffes, tels le MM106, rentrent dans ce cas typique de déclin au bout d'une vingtaine d'années.

Ta contrainte est de greffer des arbres plein vent, donc le choix de porte-greffe se portera en effet sur du franc. Il existe plusieurs sélections de pommiers francs, afin d'avoir une certains homogénéité de semis. Les plus répandus sont Bittenfelder et Graham Jubiléum, sélections allemandes.
Elles offrent un très bon ancrage au sol (enfin là ca dépend du plant que tu récupereras... Il y a une différence entre un semis en place et un plant de pépiniere à pivot coupé). La vigueur est très forte, l'affinité au greffage est bonne. Coté inconvénients les fruits seront donc de plus petit calibre, la mise à fruits sera lente. La durée de vie en production sera longue.
patrice a écrit le 04/01/2010 09:56 (ref msg # 25524 )
"hendy" a écrit :

A ta questionn , je dirais oui.. car avec les années les arbres greffés perdent leur identification et l' on a après 20-25 ans des arbres qui n' ont plus les même caractéristiques que le le plant greffé..


à part Mitchourine, qui dit cela?
floyd a écrit le 04/01/2010 10:56 (ref msg # 25528 )
"patrice" a écrit :
Il y a une différence entre un semis en place et un plant de pépiniere à pivot coupé

Hélas l'élevage d'un futur PG issu d'un semis en place pose une longue et dissuasive série de problèmes. Le long délai de mise à fruit n'incite pas à rallonger ce calendrier pour un bénéfice supposé ou l'intérêt éventuel de cueillir des fruits sur un arbre centenaire.

Les vieux fruitiers de plein-vent du bocage Rennais ou Normand furent plantés à racines nues au XIXe. Le désintérêt plus qu'autre chose, a nuit à leur pérennité.

Pour ton projet, Célestin, je te suggère de mettre à profit tes cours d'agronomie, pédologie, fertilisation pour préparer au mieux les emplacements de tes futures plantations.

Autour d'Angers une visite à l'INRA, aux pépiniéristes et aux croqueurs s'impose. Les portes s'ouvriront pour un étudiant en horticulture motivé.
Ferréol a écrit le 04/01/2010 13:33 (ref msg # 25538 )
Malus sylvestris (le pommier sauvage) peut aussi faire un bon porte greffe avec une longévité très importante. Je connais plusieurs pommiers greffés sur sylvestris ayant entre 50 et 100 ans et qui produisent toujours d'abondantes récoltes.

Mêmes inconvénients que le franc comme porte-greffe: mise à fruit tardive (~10 ans) et fruits de petit calibre.

On en trouve pour pas cher chez les pépiniéristes forestiers, voire dans la nature.
klakos a écrit le 04/01/2010 18:38 (ref msg # 25550 )
La longévité va effectivement généralement de paire avec la vigueur.
Ceci dit, un "vrai" pommier (autrement dit : un bon vieux gros arbre) est sacrément plus résistant à toutes les chtouilles qui peuvent trainer (maladies, parasites, etc)
Et la sècheresse... n'en parlons pas.
Par contre, pour ton plaisir et si tu es pressé, pourquoi pas effectivement opter pour des petites formes.
Eric a écrit le 04/01/2010 19:07 (ref msg # 25551 )
Et si l on utilise un porte greffe MM106 greffe asse bas .
Puis que l on l affranchi 10 ans plus tard. Est ce que l on n aurai
pas les avantages d une fructification precoce grace au porte greffe
suivi des avantages du franc lorsque le greffon se sera affranchi ?
patrice a écrit le 05/01/2010 07:49 (ref msg # 25557 )
"floyd" a écrit :
Le désintérêt plus qu'autre chose, a nuit à leur pérennité.


http://www.ina.fr/video/RO00001267767/le...

Le tempêtes contemporaines ne manquent pas d'exemples (vergers de noyers dans la région de Grenoble... mais certes il y a multiples facteurs).


rallonger ce calendrier


3 années pour un meilleur ancrage au sol. (le temps d'avoir un plant équivalent à un porte greffe franc acheté en commerce).

croqueurs


qui soulignent aussi l'approche "Paul Moray" (pas uniquement pour des raisons d'encrage, mais aussi de racines qui vont en profondeur et non uniquement un superficie (résistance à la sécheresse,...), cf BT2 ) , qui bien sur à sa contrepartie d'inconvénients. Au passage, ils indiquent une productivité sur franc au bout de 10 à 12 ans, pour une espérance de vie en bonne production de 60 à 80 ans.
Alex a écrit le 07/01/2010 21:35 (ref msg # 25586 )
Bonjour,

Nous avions commencé à évoquer la longévité des greffes sur M106 ici : https://www.greffer.net/forum/viewtopic....

Alex
Célestin a écrit le 07/01/2010 23:54 (ref msg # 25589 )
Merci beaucoup pour vos réponses.

Je pense finalement greffer quelques variétés sur porte greffe précoce pour une production rapide, et acheter des graines de portes greffe selectionnés pour les cultiver en pot en prenant soin du pivot, puis transplantation en pleine terre.
Ainsi je devrais "étaler" la production


greffer.net >> Pommier