Que penser de cette greffe de robinier ?

greffer.net >> Plantes ornementales

bernabé a écrit le 11/11/2009 18:39
j'ai récemment acquit un robinier pseudoacacia en demi tige, mais j'ai un peu de mal a voir l'avenir de cet arbuste !

http://blogsimages.skynet.be/images_v2/002/588/156/20091111/dyn001_original_400_522_pjpeg_2588156_126f273d50e272f8a0696d0db0af74f9.jpg

Que pensez vous de cette greffe ?
patrice a écrit le 11/11/2009 18:46
Bonsoir.

Serait-il possible d'avoir une photo de la face cachée, zoomée sur le point de greffe, afin de voir précisement la nature de la greffe (couronne à priori?).
Ainsi qu'une vue d'ensemble du plant.

Et aussi à partir de la ramure de l'arbre, déterminer l'âge de la greffe. En effet, les greffes de robinier, particulièrement la couronne, sont très cassantes, et le tuteurage est vivement recommandé pendant plusieurs années.
vomito a écrit le 11/11/2009 18:47
Elle n'est pas belle, c'est une évidence, essentiellement car pratiquée sur du gros diamètre. Ca se passe ainsi dans la mesure où le grand public n'est pas regardant.

L'avenir de l'arbuste : il poussera sans trop de problème, si justement on le désire petit.
floyd a écrit le 11/11/2009 22:36
Quelles raisons t-ont poussé à cet achat récent?

Ils t'ont donné de l'argent avec j'espère…
hendy a écrit le 11/11/2009 23:05
Est ce que vous avez fait l' application de goudron sur le bout de la tige..
ce qui est noir..
patrice a écrit le 12/11/2009 14:56




Ci-dessus une greffe de robinia hispida sur robinia pseudoacacia réalisée en mini-couronne printemps 2008. Le tout est encore assez fragile et nécessite un fort tuteurage (enlevé pour la photographie).
patrice a écrit le 12/11/2009 16:25
Toujours robinia hispida sur robinia pseudoacacia, mais cette fois-ci sur du gros diamètre.













Les deux premières photos correspondent à un arbre oublié, non tuteuré, et au greffon non taillé afin de laisser une unique pousse.
bernabé a écrit le 14/11/2009 18:41
Désolé d'avoir été si long a répondre,






Voilà les deux photos

Merci également pour les commentaires et images déjà postées.
floyd a écrit le 14/11/2009 19:00
… robinier pseudoacacia en demi tige… un peu de mal a voir l'avenir de cet arbuste !


En faisant la citation je vois que l'image n'est pas téléchargée sur le serveur du forum…

Bref, merci pour les deux clichés.
Hélas ils me confortent dans l'idée que ce robinier en demi-tige n'était pas un bon choix et que le mettre en vente était "osé". J'arrête là.

Ce qui ressemble à un arbuste va devenir selon la variété greffée, une grosse touffe si aucune rupture mécanique ne vient ébrancher ce houppier. Le robinier, lorsqu'il est très poussant, présente ce défaut.
Le déséquilibre à venir entre PG et greffon est un facteur aggravant.

La suppression d'une ou deux charpentières doit être étudiée.
youcef a écrit le 15/11/2009 13:57
le greffage du robinier est capricieux, la greffe reste fragile plusieurs années, il suffit de nettoyer de temps en temps le bois mort au niveau de la greffe.
bernabé a écrit le 22/11/2009 14:04
Bonjour,
Donc si je comprends bien, une fois qu'il va être en feuille, la prise au vent riques d'être "trop" grande, le bois étant assez cassant il y a un risque de rupture au niveau de la greffe (?)
Dans ce cas je devrais peut être le tailler et limiter sa taille pendant un an ou deux.
Par contre si le risque vient de formation d'écorces incluse, il serait bon de supprimer effectivement une des charpentières.
Pour la petite histoire, je n'ai pas choisit cet arbre mais reçu en cadeau ( j'ai beaucoups de Robinier pseudo en HT et je voulais un DT
floyd a écrit le 22/11/2009 14:19
Merci pour "la petite histoire", c'est donc un cadeau qui n'en est pas un!

Pour préciser les conseils;
- couper une ou deux charpentières inutiles,
- pincer dans le courant de l'été les pousses trop vigoureuses.
- surveiller de près le point de greffe.
- être très vigilant sur le risque d'écorce incluse!
hendy a écrit le 22/11/2009 14:30
Le printemps prochain je nettoyerais cette zone attentivement et je placerais un papier plastifié pour entourer cette zone.. Il se formerait
d' avantage de cal cicatriciel et rapidement tout cela disparaitrait..
youcef a écrit le 22/11/2009 20:01
je placerais un papier plastifié pour entourer cette zone..

tu peux preparer un mastic bio en melangeant de l'huile d'olive et de la cire d'abeille.
moi je mets directement le recipient sur le feu pour avoir un bon melange, mais pour plus de securité utilise le bain marie.
la dose c'est 50/50.
hendy a écrit le 23/11/2009 19:15
Est ce que le mélange huile d' olive et cire d' abeille laisse un résidu huileu sur du papier journal..?.. si oui l' huile va pénétrer dans le bois et empêcher la circulation de la sève et empècher la cicatrisation..
IL faut placer une cire qui ne dégage pas d' huile..
youcef a écrit le 24/11/2009 08:11
l'adherence entre l'ecorce et le mastic reste superficiel et tu peux l'enlever apres un certain temps pour refaire l'operationsans aucun dommage.
le seul inconveneant c'et qui colle aux mains pendant la manipulation.


greffer.net >> Plantes ornementales