Greffer en cerisier en novembre ?

greffer.net >> Cerisier

volubilis a écrit le 11/11/2009 16:51 (ref msg # 24894 )
bonjour a tous,
mon ami possède un enorme et superbe cerisier (grosse cerise rouge foncé, délicieuse , tous les ans, il croule sous les fruits) et un autre (cerises anglaises, aussi très productif malheureusement ils doivent être abattus sous peu (projet immobilier) et me demande d'essayer de les sauver en les greffant sur des rejets de cerisier que j'ai dans mon jardin (noyaux poussés) j'ai des cerises normales et des sûres!
j'ai pris des greffons depuis une quinzaine que j'ai gardés dans un seau de sable humide, n'est il pas trop tard pour les greffer (on m'a conseillé une greffe en applique pour des rameaux de taille identique) que dois je faire ? dois je recouper des rameaux (arbres non encore abattus mais cela ne doit pas tarder) et si oui dois-je les greffer (de quelle manière) ou les conserver jusq'au printemps (et comment) c'est la première fois que je greffe et j'aimerais bien tenter le sauvetage et en plus ca m interesse vraiment d'apprendremerci de vos conseils judicieux
les rameaux que j'avais coupés et conservés dans le sable humide ont perdu leurs feuilles!
patrice a écrit le 11/11/2009 17:27 (ref msg # 24895 )
Bonsoir.

Pas la peine de crier rouge, nous savons lire et répondre

et me demande d'essayer de les sauver .. 'est la première fois que je greffe

S'il tient vraiment à ce cerisier, il serait peut-être préférable, en vue de maximiser les chances, déjà que nous ne sommes pas dans un cas et une période classique, de confier cela à quelqu'un qui maitrise la technique (pépiniériste pour greffe à façon, association locale de greffeurs..), car, nous avons tous été débutants, les premiers pas ne sont pas toujours glorieux.

j'ai pris des greffons depuis une quinzaine que j'ai gardés dans un seau de sable humide

Pour les greffes de fin d'été, la greffe doit être réalisée au plus tôt après le prélevement.

une greffe en applique

"En applique"? Ca n'existe pas. Plutôt "par approche" ?


En gros, il y a deux cas de figure.
Vous êtes dans le 78, début novembre, mais nous avons eu un automne plutot chaud. En temps normal, les greffes de fin d'été du cerisier se font généralement jusqu'à deuxième quinzaine de septembre, voir jusqu'a mi octobre suivant l'état de la végétation.

Si les arbres ne sont pas en repos végétatif, dans un tel cas, je tenterai une greffe chip budding (ou anglaise simple). Cette greffe ne nécessite pas des végétaux en pleine sève, mais nécessitera néanmoins bien encore approximativement 3 semaines d'activité le temps que la soudure se fasse, ce qui va être difficile. (espérance de réussite faible)

Deuxième cas de figure : si le cerisier est en repos végétatif, procéder à une récolte de greffons pour un hivernage au frigo (récolte que pour ma part je ne fais qu'aux environs des fêtes de fin d'année) pour envisager une greffe classique en fin d'hiver (fente, anglaise...). Il faudra récolter des greffons (pas ceux de votre seau) le plus tard possible avant l'abattage. (solution préférable)

Vous êtes un peu entre deux périodes, ...

Dans un tel cas, si j'avais une variété à sauver à tout prix, je tenterai aussi en plus la chose suivante (idée instinctive, pas testée). Je fais ma greffe à oeil dormant (le chip budding), sur un porte-greffe que je forcerai (tenu au chaud) le temps que la soudure se fasse.

Si quelqu'un d'autre à d'autres idées à proposer...
vomito a écrit le 11/11/2009 17:43 (ref msg # 24896 )
J'imagine que votre ami doit avoir une idée précise de la date d'abattage de ces arbres. L'idéal serait de pouvoir prélever des greffons plus tardivement, courant janvier par exemple.

Auparavant, bien préparer la campagne de sauvetage en s'assurant idéalement d'une possibilité de stockage des greffons dans une chambre froide dédiée, auprès d'un association fruitière locale comme l'a souligné Patrice. Ces mêmes personnes pourront peut-être permettre de réussir l'opération de façon sûre.

Commencer soi-même le greffage par cette situation délicate (greffe de cerisier, greffon prélevé très tôt, stockage difficile et long, importance du sauvetage) en étant néophyte de l'opération me parait impossible.

N'hésitez pas à prélever de nombreux et beaux greffons...ce qui sera plus facile une fois les arbres au sol.
volubilis a écrit le 11/11/2009 17:49 (ref msg # 24897 )
merci patrice pour tous ces renseignements, le cerisier à sauver se trouve a arnouville les gonesse (95), a quelle association puis je m adresser ? c'est sur que ce serait mettre toutes les chances de son coté de toutes façon j irais reprendre des rameaux juste avant l'abattage (pour que je me lance quand même) . repos végétatif veut dire que les feuilles sont tombées?
youcef a écrit le 11/11/2009 18:01 (ref msg # 24898 )
je crois que patrice a tout dit.
juste qu'en general un gros arbre donne toujours de gros fruits,il ne faut pas s'ettonner qu'apre greffages vous aurez des fruits tout à fait ordinaire.
patrice a écrit le 11/11/2009 18:02 (ref msg # 24899 )
Vous pouvez par exemple vous adresser aux croqueurs de pommes, section Ile de France, à Eaubonne (95), coordonnées ici : http://www.croqueurs-de-pommes.asso.fr/s...

Vous pouvez aussi faire le tour des pépiniériste de votre secteur, et demander s'il réalisent "des greffes à façon".

Et pour la récolte des greffons à hiverner, pensez à bien regarder la photo sur cette page https://www.greffer.net/?p=32 qui illustre ce qu'il faut récolter (légendé "bois d'un an").
volubilis a écrit le 11/11/2009 19:04 (ref msg # 24903 )
merci a tous pour tous ces bons conseils, je vais joindre les croqueurs du 95 et vous tiens au courant.


greffer.net >> Cerisier