Noisetier mal implanté

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


oidium a écrit le 05/10/2009 10:59 (ref msg # 24461 )
Bonjour,

Je sais bien que sur ce forum on s'occupe plutôt de planter et greffer,mais voilà,j'ai dans mon jardin une touffe de noisetier pourpre qui devient envahissante et est mal placée.Si je tronçonne,bien sûr,cela rejette....
Avez vous une méthode pour s'en débarrasser?La surface au sol est d'environ 4m2.
j'ai déjà essayé de couper et brûler dessus,de faire des trous avec de la poudre anti souche,de mettre des gousses d'ail sous l'écorce(une vraie légende,ça!!)

merci par avance
floyd a écrit le 05/10/2009 11:55 (ref msg # 24462 )
Effectivement ta question concerne le jardinage…
Visiblement tu as exploré la toile et ses solutions courantes.
Restent le rognage ou la pelleteuse mécaniques.
Eric a écrit le 05/10/2009 12:40 (ref msg # 24463 )
Peut etre qu en le coupant ras et en recouvrant la souche
d un bache noir t en arrivera a bout.
oidium a écrit le 05/10/2009 13:55 (ref msg # 24464 )
Merci pour vos réponses;je vais essayer la bâche;parce que je n'arriverai jamais à faire entrer une pelleteuse dans mon jardin!!
.....et à la main,ça ma parait difficile,même avec un tire-fort
Eric a écrit le 05/10/2009 14:42 (ref msg # 24467 )
Il est possible de demander des baches noir au cultivateur
de betterave a sucre apres la recolte ( en decembre -janvier).
Elles servent a proteger les tas de betterave du gel.Apres la
recolte ils jetent les baches.
JM a écrit le 06/10/2009 19:36 (ref msg # 24487 )
Tu laisses repartir tes rejets et tu traites au glyphosate : c'est pas bio mais efficace. C'est le plus simple.

Autre solution, mais c'est physique, tu extrais la souche, en la fractionnant au coin et en coupant les racines à la pioche-hache : c'est entièrement bio mais fatiguant et très long.

Avec une minipelleteuse de location. C'est pas bio non plus et c'est cher.

Je suis perplexe sur l'efficacité de la bâche, mais pourquoi pas.
autrevie a écrit le 10/10/2009 21:13 (ref msg # 24522 )
moi aussi,pour le noisetiers,rien ne vaut un bon déracinage (violent)et fatigant!,au pire si tu veux pas te fatiguer raz le tout et coule une dale de chaux+ argile+ béton(investissement)
ou alors coupe la moindre repousse dans deux ans si tu ne laisse aucune feuille s'épanouir l'arbre finira par claquer inévitablement.
haaa et fait un bon feu de bois sur la souche ca va le calmer!
oidium a écrit le 14/10/2009 22:51 (ref msg # 24578 )
Merci pour les réponses,je crois que je vais essayer de tout couper et d'éliminer les rejets au fur et à mesure,peut être combiné à une attaque de la souche par la périphérie avec pelle,hache et tout le bazard....
Ce ne sera pas le premier arbre que j'abats,mais j'ai peu de temps libre et beaucoup d'autres arbres à entretenir,et quand je vois la force avec laquelle le noisetier rejette,ça me décourageait un peu !!
floyd a écrit le 15/10/2009 08:37 (ref msg # 24582 )
La pose de la bache, en privant les rejets de lumière et d'eau, peut d'ailleurs se combiner avec un cernage et un arrachage périphérique.
Bon courage.
oidium a écrit le 16/12/2014 00:09 (ref msg # 46303 )
Finalement la bâche,ça marche.J'ai coupé tous les rejets du noisetier à ras ,mis la bâche.La première année il y a eu des rejets que j'ai arrachés à deux ou trois reprises pendant l'été ,j'ai remis la bâche à chaque fois et je l'ai laissée à titre de précaution l'année d'après ,et cela a suffi.La souche a commencé à pourrir la 3è année,depuis l'extérieur de la touffe.(Mais cela ne va pas vite,il en reste encore pas mal;mais du moins plus aucun rejet depuis la 2è année)
Ferréol a écrit le 17/12/2014 08:25 (ref msg # 46326 )
Autre technique que j'ai peu expérimenter bien involontairement, installer un tas de compost (enfin à plus proprement parler, un pourrissoir) juste au pied du noisetier... On a eu la mauvaise idée de faire ça, notre noisetier a dépéri et est mort en deux ans...
oidium a écrit le 17/12/2014 22:28 (ref msg # 46342 )
J'ai bien l'impression que c'est ce qui arrive à un de mes lilas ,depuis que nous avons des hivers+printemps +automne très mouillés,le plus proche du composteur a des branches qui périssent et des champignons sont apparus sur un de ses troncs.Il est vrai que depuis cette année des flaques de "purin" sont apparues autour du composteur,ce qui n'était jamais le cas auparavant (pourtant nous le couvrons d'une tôle en hiver pour essayer de limiter le phénomène).
vgtx a écrit le 18/12/2014 11:18 (ref msg # 46349 )
Si tu as un point d'encrage, un arbre ou un poteau solide... Tu loues un tire-fort !
Puis tu affûtes ta bêche à la meule et tu finis à la lime douce ; tu fais une tranchée, assez près de la souche à deux fers de bêche (de profondeur) sur un petit arc de cercle, du côté du point d'encrage.
Tu fixes le tire-fort et tu pompes !
Cortejuan a écrit le 18/12/2014 14:05 (ref msg # 46352 )
Bonjour,

J'ai eu le même problème avec des noisetiers classiques, le tire-fort n'a pas fonctionné car étant en cépée, le filin d'acier ne tenait pas. La solution choisie a été le dégagement de la base et un coup de tronçonneuse le plus bas possible puis le recouvrement par un ou deux cm de terre. La souche a été très vite attaquée par les champignons (en 3ans) et au bout de 6 ans elle a disparue. On s'en apercoit par la dépression dans le sol.

J'ajoute que les noisetiers rouges me semblent moins vigoureux que les verts. Le mien de 30 ans d'âge est en train de doucement mourir.

Cordialement
François du Perche a écrit le 18/12/2014 15:34 (ref msg # 46353 )
Pour le déplacement des arbres, la technique de la chèvre marche très bien et on a pas besoin de point fixe à proximité comme pour un tirefort (qui tire à l'horizontale - et les arbres y sont + résistants que soumis à une traction verticale). J'ai encore déplacé quelques arbres il y a 15j sans fatigue. Voir les messages & photos de décembre 2013 dans
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
ça ne marche pas si c'est un vrai arbre solidement enraciné qui demanderait 3 ou 4t de traction.
Il vaut mieux utiliser des sangles (textiles) de levage plutôt qu'un cable métallique qui endommage l'écorce.
Malheureusement, on ne trouve pas ces chèvres en location, il faut l'acheter et c'est assez cher.



greffer.net >> Hors-sujet