Palmette ou taille d'un buisson en palmette (le choix?)

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


BrotherS a écrit le 24/09/2009 13:23 (ref msg # 24363 )
Bonjour à tous,

J'expose un peu mes problèmes. Je souhaite installer quatre fruitiers en palmette (le type reste à définir).

Mon premier problème est que je souhaite trouver quatre fruitiers différents. J'ai la pomme et le poirier pour la palmette. C'est le plus facile.

→Il m'en reste deux à trouver si vous avez des idées ? Je suis preneur.

Mon deuxième problème est que j'ai un pépiniériste qui m'a proposé de planter des arbres fruitiers en buisson. Ces arbres me serviront pour former à ma guise la palmette. D'après lui, l'avantage est le prix. Nous passons à un prix de 15 euros contre 50 euros pour une palmette.

→Pouvez-vous me confirmer que l'idée est bonne ? Est-il facile pour un novice de créer sa palmette ?

Si vous avez d'autres remarques ou suggestion, je suis aussi preneur.

Merci encore à vous,

Brothers

Complément :

J'habite dans le nord de la France. Les palmettes seront dans les premières années exposées aux vents. Je viens juste de planter une haie fleurie..

Je peux uploader une phot de l'emplacement des palmettes. Si besoin !
Alex a écrit le 25/09/2009 12:36 (ref msg # 24381 )
Bonjour,

Une réponse rapide qui sera sûrement complétée par les amis membres

Une palmette (à la diable, Verrier, etc.) se plante toujours contre un mur. Une photo de l'emplacement serait la bienvenue; ainsi que des précisions sur le type de palmette que vous recherchez...
Eventuellement, il peut s'agir de pommier/poirier en cordeau, et dans ce cas vous n'êtes pas forcé de vous appuyer contre un mur (mais il faut tendre des fils de fer).

Afin de polliniser votre pommier et votre poirier, il faut un autre pommier et un autre poirier !
Ceci reste théorique, car certains cultivars sont plus ou moins autofertiles; et il est possible que des pommiers/poiriers plantés à proximité fassent office de pollinisateurs.

Pêchers, abricotiers ou amandiers peuvent aussi se former en palmette; sachant que les fruitiers ''à noyaux'' apprécient moins la taille (de formation et d'entretien) que les fruitiers ''à pépins''.
Ceci dit, mes amandiers supportent très bien la taille que je leur impose pour ma palmette à la diable.

Une palmette est très facile à former à partir d'un scion greffé, je vois plus difficilement comment la former à partir d'un buisson (c'est même impossible, je pense, sauf à éliminer plusieurs branches).
En RN, un scion greffé vous coûtera 8-10 euros cet automne.

Alex
BrotherS a écrit le 25/09/2009 14:03 (ref msg # 24386 )
Merci à Alex pour ce premier retour très intéressant pour moi.

Pour répondre à la première question, vous trouverez une photo des futurs emplacements des palmettes.

http://img41.imageshack.us/img41/5146/dsc00146bl.jpg


Pour la réponse à la deuxième question (choix des palmettes),

    - j'aurais aimé prendre une palmette verrier, candélabre ou double U. Maitenant, je n'ai pas un choix arrêté. Au contraire, je recherche les bons conseilles.

    - j'aurais aimé (si je dois prendre deux pommiers et deux poiriers) des palmette avec une fructification décalée pour les deux sortes (exemple : un pommier avec une fructification l'été et un autre vers l'autonome).

Voila,

Et merci encore de votre aide,

PS: Super formum sinon
floyd a écrit le 25/09/2009 14:31 (ref msg # 24389 )
voir http://pubs.caes.uga.edu/caespubs/pubcd/...

Le type de palmette "a" me semble convenir parfaitement aux supports que tu as déjà installés.
Esthétiquement parlant ça convient aussi à cet aspect très ordonné qui transparait sur le cliché.
BrotherS a écrit le 25/09/2009 14:51 (ref msg # 24390 )
floyd, c'est le type cordon ?
floyd a écrit le 25/09/2009 15:02 (ref msg # 24391 )
Le cordon, en principe, est simple, double, voire à deux rangs.
La palmette possède un axe central qui peut être prolongé pour ajouter deux nouveaux bras.
Conclusion, une forme à trois bras horizontaux sera une palmette et non un cordon.
BrotherS a écrit le 25/09/2009 15:33 (ref msg # 24392 )
Et le type de fruitier ...? Par rapport à mon climat.?
klakos a écrit le 26/09/2009 04:52 (ref msg # 24399 )
"BrotherS" a écrit :

Mon deuxième problème est que j'ai un pépiniériste qui m'a proposé de planter des arbres fruitiers en buisson. Ces arbres me serviront pour former à ma guise la palmette. D'après lui, l'avantage est le prix. Nous passons à un prix de 15 euros contre 50 euros pour une palmette.


Le PG risque de ne pas être adapté à l'usage !
Alex a écrit le 26/09/2009 10:19 (ref msg # 24404 )
Bonjour,

Je n'y avais même pas pensé, Klakos... Cette remarque est aussi valable pour les scions évoqués (RN de pépinières).
Malheureusement, l'étiquetage comportant le nom du PG est loin d'être généralisé

Quoiqu'il en soit, pour le palmettes recherchées (qui iront très bien avec les armatures prévues, BrotherS); l'utilisation d'un buisson est contre-productive...
Il faut les former à partir d'un scion. Par la taille, chaque année, vous ajoutez un étage à vos palmettes (voir cet excellent lien).


Pour le choix des variétés, le climat a certes son importance, mais ce sont vos goûts qui doivent primer...
Allez faire un tour sur la bourse au greffon, il y a de la lecture
Variété ancienne ou moderne ? Sucrée ou acide ? A cuire ou à couteau ? etc.

Former une palmette est parfois un peu long, mais c'est extrêmement satisfaisant/gratifiant...
D'autant plus si vous avez vous même greffé vos plants (ce qui fait seulement ''perdre'' un an; mais vous assure du PG et de la variété).
En plus, les pommiers sont parmi les fruitiers les plus faciles à greffer...
Et c'est la saison de commande des PGs...

Alex
BrotherS a écrit le 28/09/2009 14:47 (ref msg # 24422 )
Je vous remercie pour ces retours. Pour la formation des palmettes, j'ai peur de ne pas avoir l'expérience pour former la palmette....... ops:

C'est pourquoi j'essaye de tourner vers un arbre préformé...
floyd a écrit le 28/09/2009 18:42 (ref msg # 24424 )
Acheter pré-formé, la tendance est naturelle et ça donne du travail aux pépiniéristes spécialisés.
J'espère que le support pourra être adapté à la palmette trouvée…

Former toi-même l'arbre n'est guère compliqué.
BrotherS a écrit le 29/09/2009 14:42 (ref msg # 24427 )
"floyd" a écrit :
Acheter pré-formé, la tendance est naturelle et ça donne du travail aux pépiniéristes spécialisés.


C'est ce que je pense faire. Surtout que j'ai la chance d'avoir une pépiniériste spécialisé sur les fruitiers (pomme principalement).
BrotherS a écrit le 18/12/2009 07:15 (ref msg # 25353 )
Bonjour à tous,

Un petit retour normal (suite à vos réponses), j'ai eu mes palmettes. Et, j'ai la chance de trouver un producteur local de fruitier.

Et en plus, ce producteur fait partie du conservatoire national. Donc, j'ai eu beaucoup de choix.

C'est un pépiniériste très simple à des prix imbattables par rapport aux différentes pépiniéristes que j'ai consulté.

Maintenant, je recherche quelqu'un pour m'apprendre la greffe. Le forum et le site sont bien. Mais si je voudrais voir la technique. C'est encore mieux. Si quelqu'un est dans le 62? Je suis preneur.

A bientôt,
BrotherS


greffer.net >> Hors-sujet