prune à identifier et greffe

greffer.net >> Prunier

yves_87 a écrit le 10/09/2009 15:39 (ref msg # 24284 )
Bonjour à tous,
La prune dont je ne connais pas le nom est une prune de 4 à 5 cm de haut x 2,5 environ, on dirait une petite quetsche, sauf que le peau et la chair sont jaunes et que la peau à tendance à faire comme la mirabelle, de rougir un peu sur les parties exposées au soleil.
Cette variété est surement connue ici, mais personnellement je n'en ai mangé que deux fois, une il y a une quarantaine d'années et cet été.


De plus je voudrais la greffer sur un mirabellier, variété que j'ai à foison dans le 87.
Selon vous, j'ai une chance, ou il vaut mieux que je me lance dans du bouturage ?

J'ai la même question pour ce que vous appelez des prunes à cochon, ça ne vaut certes pas la reine-claude, mais moi je veut bien groin groin en échange d'un seau de ces prunes

Bonne journée,
Yves
patrice a écrit le 10/09/2009 21:18 (ref msg # 24288 )
Bonjour,

Le prunier de multiplie généralement difficilement par bouturage.

Vous pouvez encore greffer maintenant le prunier, en chip budding par exemple.

Porte-greffe conventionnels : voir ici

Pour l'utilisation du mirabellier comme porte-greffe, cela a été débattu ici
yves_87 a écrit le 11/09/2009 12:03 (ref msg # 24290 )
"patrice" a écrit :
Bonjour,

Bonjour Patrice,
merci pour votre réponse
"patrice" a écrit :

Le prunier de multiplie généralement difficilement par bouturage.

Ok, difficile pour les "pros", ça veut dire impossible pour moi.
"patrice" a écrit :

Vous pouvez encore greffer maintenant le prunier, en chip budding par exemple.

J'ai bien sûr été voir les sujets et dossiers avant de poster, je m'étais pas arrèté longuement sur cette technique, la confondant avec la greffe en écusson. Elle conviendrais rès bien à mon cas.
"patrice" a écrit :

Porte-greffe conventionnels : voir ici

Pour l'utilisation du mirabellier comme porte-greffe, cela a été débattu ici


Oui, j'ai tout d'abord lu ces deux sujets.
La question que je me pose est l'adéquation entre le greffon de ma prune inconnue et le porte-greffe, vu que dans certains cas ça marche et que dans d'autres ça soit impossible.
Dans tous les cas, je vais tenter, vu que dans le pire des cas j'aurais des mirabelles.
En ce qui concerne le mirobolan, je ne me vois pas en acheter une demie douzaine (vu que je veut faire de la Reine Claude, de la quetsche et trois autres variétés dont je ne connais pas le nom), dans ce cas il me semblerait plus sage d'acheter au départ deux ou trois arbres déjà greffés et de réserver mes essais aux variétés inconnues.

Bonne journée,
Yves
klakos a écrit le 12/09/2009 03:08 (ref msg # 24292 )
"yves_87" a écrit :

J'ai la même question pour ce que vous appelez des prunes à cochon, ça ne vaut certes pas la reine-claude, mais moi je veut bien groin groin en échange d'un seau de ces prunes

La prune "à cochons" inclue très certainement les prunes à cuire, qui sont à mon avis TRES supérieure dans ce domaine aux prunes de table.
De toute façon, maintenant on ne sait guère faire cuire que des pommes...
Sans doute qu'on utilisait certaines variétés pour être séchées, peut-être qu'on faisait aussi un genre de prunes "tapées"...
Ferréol a écrit le 13/09/2009 15:42 (ref msg # 24296 )
Bonjour, pour l'identification de la variété de prune, ça me rapelle la prune coe's golden drop.
yves_87 a écrit le 15/09/2009 17:50 (ref msg # 24315 )
"Ferréol" a écrit :
Bonjour, pour l'identification de la variété de prune, ça me rapelle la prune coe's golden drop.


Bonjour Ferréol
Oui, elle ressemble à cela :

http://www.arboreum.biz/t/categories/eur...


Merci pour ta réponse,
cordialement,
Yves
yves_87 a écrit le 15/09/2009 18:11 (ref msg # 24316 )
"klakos" a écrit :
[quote="yves_87"]
J'ai la même question pour ce que vous appelez des prunes à cochon, ça ne vaut certes pas la reine-claude, mais moi je veut bien groin groin en échange d'un seau de ces prunes

La prune "à cochons" inclue très certainement les prunes à cuire, qui sont à mon avis TRES supérieure dans ce domaine aux prunes de table.
[/quote]
Bien de ton avis, vu les horreurs en vente libre dans les super marchés, certaines prunes "à cochon" n'ont pas de mal à être meilleures...
Je pense aux petites prunes grosses comme des cerises dont je vais essayer de me faire une greffe [/quote]

"klakos" a écrit :

De toute façon, maintenant on ne sait guère faire cuire que des pommes...
Sans doute qu'on utilisait certaines variétés pour être séchées, peut-être qu'on faisait aussi un genre de prunes "tapées"...


Faire cuire des pommes ? Pourquoi faire ?

Tiens tant qu'on est dans le hs...
(authentique !)
Je propose à ma cousine des haricots verts de mon jardin cueillis le matin, il n'y a plus qu'à les équeuter...
"Bin non merci, je les préfère en boite, comme ça ils sont déjà cuits"

Bonne soirée,
cordialement,
Yves
fruitos a écrit le 18/09/2009 13:17 (ref msg # 24330 )
Le nom de la prune jaune au noyau libre. C'est surement la quetsche de letricourt. Votre description coresspond bien a verifier avec les photos. http://images.google.fr/images?hl=fr&...
yves_87 a écrit le 18/09/2009 14:38 (ref msg # 24331 )
"fruitos" a écrit :
Le nom de la prune jaune au noyau libre. C'est surement la quetsche de letricourt. Votre description coresspond bien a verifier avec les photos. http://images.google.fr/images?hl=fr&um=1&sa=1&q=quetsche+de+letricourt&btnG=Recherche+d%27images&aq=f&oq=&start=0


Oui, ça y ressemble beaucoup !
J'ignorais qu'il existait des variétés de quetsches jaunes... Plus j'avance et plus je sais que je ne sais pas...

Bon week end et merci bien.
Cordialement,
Yves


greffer.net >> Prunier