Solanum Rantonnetti

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


bourru a écrit le 15/08/2009 12:50 (ref msg # 24130 )
Bonjour
A votre connaissance, existe-t-il des cultivars plus florifères que d'aures?
Surgreffer dans une variété plus florifère est la dernière solution à envisager avant que le mien finisse sur le tas de compost.
Malgrè les soins (on devrait plutôt dire anti-soins) de rigueur pour calmer l'ardeur poussante et la rareté des fleurs du mien: privation absolue d'azote, alternence de périodes d'abstinence et d'arrosage, dopage au phosphore, dépotage et rognage du système racinaire, rien n'y fait, il pousse, fait du rameau et de la feuille et actuellement quatre fleurs pour un m3 de frondaison.
J'ai du me faire refiler un PG de plein vent
Qui parmi vous:
rencontré le problème?
trouvé une solution, greffe ou autre?
si greffe, possède des greffons d'un cultivar plus paisible et plus florifère
NB: actuellemenr, la bête est dans un pot de 50cm
NB2: à moins que ce ne soit mon écosystème qui exacerbe le genre solanum. J'ai un solanum jasminoïde qui dépasse le toit de la maison et qui commence à me donner autant de soucis que les ronces
autrevie a écrit le 30/11/2009 10:46 (ref msg # 25095 )
http://images.google.fr/images?gbv=2&...
inutile de mettre du phosphore si y a pas de potasse
bouses de cheval,composte de pissenlit et poignée de cendre,attention aux changement brusque de ph du sol,la plante ne supporterait pas l'ecces.
le stresse d'une taille sévère aboutit parfois à une amélioration florifère par la suite.
l'ecces de stress hydrique peux conduire la plante stagner dans sa survie,un bon mulch l'apaiserait,et peux être aura elle assez d'energie pour travailler sa floraison.


greffer.net >> Hors-sujet