bouture de sorbier

greffer.net >> Multiplication végétative

TheChti a écrit le 02/08/2009 14:22
Tout est dans le titre, quelqu'un a-t-il déjà une expérience de bouturage de sorbier? Est-ce possible ?
Le but pour moi est de gagner du temps pour un futur greffage d'autres rosacées, par rapport à un semis classique ...
autrevie a écrit le 02/08/2009 15:29
la bouture réussirait à 65% mi mai,durant 12 semaines
IBA 3000ppm substrat perlite sable et autres bonne choses...
le semis marche tres bien celon mon expérience...environs 70% de réussite...et la croissance: 2 mètres en deux ans apres je suppose que ca va plus vite...la croissance est carrément honnête celon moi car après tout ont peux le classer comme pionnier...
c'est pour greffer quoi dessus?

un semis direct c'est ...le pied,tu trouve pas?
rien ne vaut l'enracinement d'un arbre directement semé en place...(ou repiqué avant l'hiver...)
bourru a écrit le 02/08/2009 16:08
Plus facile à faire pousser qu'à faire crever!
floyd a écrit le 02/08/2009 19:10
De quel sorbier parle-t-on?
TheChti a écrit le 02/08/2009 20:18
Sorbier des oiseleurs, celui que l'on trouve au bord des routes, le but étant de tester des greffes intergénériques avec d'autres rosacées: poirier, pommier, néflier, cognassier, aubépine ...
Si je tombe sur d'autres membres de la famille des sorbiers, je serai preneur, mais je n'en ai encore jamais rencontré ...

Si le semis est facile et que l'arbre pousse très vite (il végète ou pas les deux trois premières années?), alors je vais m'orienter vers ce mode de reproduction, c'est certain .... Dans ce cas, faut-il attendre encore pour ceuillir les grappes (qui sont déjà bien rouge actuellement) ou puis-je le faire de suite ?
floyd a écrit le 03/08/2009 18:04
La maturité des pépins se dénotte à leur couleur bien sombre… pour poire et pomme. Je veux bien croire que c'est la même chose pour Sorbus aucuparia
Par contre il ne faut pas se laisser doubler par les oiseaux.
Mettre en sachet sur l'arbre?

Sorbus torminalis ou alisier se trouve parfois en lisière de bois.
JM a écrit le 04/08/2009 08:14
Sorbier des oiseleurs, celui que l'on trouve au bord des routes, le but étant de tester des greffes intergénériques avec d'autres rosacées: poirier, pommier, néflier, cognassier, aubépine ...
Si je tombe sur d'autres membres de la famille des sorbiers, je serai preneur, mais je n'en ai encore jamais rencontré ...


Vous en avez partout en plaine dans le Nord-Pas de Calais ? Dans le Tarn j'en trouve à partir de 600 m d'altitude. En dessous il souffre la plupart des étés. J'en ai acclimaté en les greffant sur des aubépines.
Naturellement on trouve l'alisier torminal (sorbus torminalis), plus adapté à des conditions sèches et un peu d'alisier blanc (sorbus aria).
J'ai planté des alisiers de Fontainebleau (sorbus latifolia) qu'on suppose être un hybride tétraploïde entre les deux précédents et qu'on trouve autour de Fontainebleau. Beau petit arbre d'ornement.

Par contre, je n'ai jamais trouvé de cormier dans mon coin du Tarn mais j'en trouve de nombreux exemplaires dont certains âgés quand je travaille dans la forêt landaise.

Pour faire du porte-greffe, j'essaierai intuitivement l'alisier blanc au moins pour le poirier, vu qu'ils s'hybrident de temps en temps pour donner des x sorbopyrus auricularis.
FrereTuck a écrit le 29/07/2014 15:03
Bonjour,

qu'ont donné ces essais de greffe?

Merci.
TheChti a écrit le 30/07/2014 13:34
J'ai à chaque fois raté mes semis de sorbier donc je ne sais pas encore. Par contre cormier sur poirier ça a l'air de bien tenir (3 ans de recul).
nouvel azertien a écrit le 17/01/2016 13:26
Le sorbier des oiseaux greffé sur l'aubépine s'élève en quelques années à 8 ou 10 mètres de haut
venu de semences il reste fort longtemps un arbrisseau médiocre.

https://books.google.fr/books?id=GbNWAAA...
François du Perche a écrit le 17/01/2016 16:07
ça paraît étonnant car l'aubépine devrait être nanifiante pour le sorbier des oiseaux.
JM nous dit dans son message du 4 août 2009 avoir greffé ce sorbier sur aubépine, il doit pouvoir nous dire si ce greffage a eu un effet nanifiant ou a provoqué un accroissement décuplé.
JM a écrit le 15/08/2016 16:05
Je viens juste de voir le message ! J'ai fait mes greffes de sorbier (en écusson) en 2003 si je me souviens bien. Elles n'ont toujours pas atteint 3 mètres. Elles sont dans un terrain où tout démarre lentement (sol, climat difficiles). Mais je dirais que l'aubépine est plutôt nanifiante sur le sorbier.
autrevie a écrit le 16/08/2016 15:13
il y a deux jours j ai goûte des selections fruitiere de Sorbier,je connaissais en momifie, preleve en hiver... oui je n ai plus les accens sur mon clavier.
ce fruit passe limite, mais en frais c est même mieux gustativement.
c est genre citron/argouse,mais un peu + sucre,pas d arrière goût de verdure ou de texture farineuse.
c est moins acide l hiver,momifie.
on m en a demander cet hiver et j ai dit que s etait pas intéressant...et bien finalement...j aurais pas du.


greffer.net >> Multiplication végétative