prune à identifier

greffer.net >> Prunier

jade a écrit le 24/07/2009 17:04
https://www.greffer.net/forum/images/upl...


Bonjour à tous. Je souhaite identifier une variété de prune que j'ai découvert non loin de chez moi. Il s'agit d'une prune bleue au gout délicieux et qui est mature maintenant depuis la deuxième semaine de Juillet. J'habite en seine et marne près de Melun. J'ai bien mon idée mais ne voulant influencer personne ... Je prends un joker: le vote du public!!! merci
floyd a écrit le 24/07/2009 22:24
https://www.greffer.net/forum/images/upl....JPG

Je crois avoir les mêmes:
Chez moi elles sont aussi pourpres et font 20 à 30 mm de hauteur comme celle du myrobolan.
Le goût est bon. J'ai failli tronconner tout ça cet hiver, car les pruniers ne donnaient rien depuis 15 ans! Les rameaux présentent des dards asez durs.
Je pensais à tort avoir à faire à Prunus spinosa.
patrice a écrit le 25/07/2009 09:40
Bonjour

Quel est le diametre moyen des fruits ?
jade a écrit le 25/07/2009 10:25
35 mm sur la "hauteur" et 30 mm sur la "largeur". Je mets des guillemets car d'apparence, elle semble plutot ronde. Le poids des plus grosses est de 22, 23 grammes, la moyenne étant 20 grammes. Pour tout dire, je pense à de la bonne de bry, mais il y a peu d'indications sur cette variété sur le net. cordialement.
patrice a écrit le 25/07/2009 20:07
La prune bonne de bry, selon la description inra, a une masse moyenne de 20g,
elle est sensiblement large que haute (33 pour 31 mm)
Elle est dyssymétrique avec une levre un peu plus développée. Les pôles sont applatis.
La peau noire à reflets rougeatres, couverte de pruine bleu ardoise.
La chair est jaune à verdatre, avec quelques trainées rouges au niveau de la peau. Gout bien sucré.
Pedoncule 15 mm environ.
Le noyau adhere peu à la chair, parfois à un seul endroit.
Maturité 25 jours avant reine claude.
jade a écrit le 25/07/2009 20:27
je pense qu'il s' agit de cette variété. Ce vieux verger donne ses dernières prunes ces jours ci. Nous avons fait de sacrés confitures.
L'autre possibilité, d'après mes recherches était la prune de Montfort mais je crois qu'elle est plus grosse et mâture plus tard. cordialement
patrice a écrit le 26/07/2009 06:19
C'est difficile à déterminer une variété d'après une fiche variétale. Ce genre de document aide surtout à éliminer des possibilités ou en trouver. Mais rien ne vaut une comparaison fruits en main (goût, ...).
floyd a écrit le 26/07/2009 08:11
Cette discussion m'intéresse, les prunes me semblent particulièrement difficiles à identifier.

Très honnêtement, je pourrais produire une photo de mes propres prunes qui conduirait aux mêmes hypothèses de dénomination. Bien entendu et par extraordinaire il se peut que mes arbres soient précisément de la même variété.

Sur le même coin de parcelle j'ai deux autres pruniers à gros fruits; l'un à prune noire, l'autre à prune jaune. (Celui qui a été sauvé par la broche métallique présentée dans un autre topic)

Ne peut-on imaginer des hybridations spontannées avec Prunus spinosa qui auraient conduit à redonner des pruniers sauvageons à fruits moyen/petit noirs?
Ferréol a écrit le 26/07/2009 09:54
Ca dévie un peu du sujet initial mais au sujet des prunes hybridées avec du prunelier, il y a de ci de là dans mon village dans le Jura des arbres qui présentent des caractère intermédiaires entre le prunier damassine et la prunelle, personne ne ramasse leur fruits qu'on appelle "prune à cochon". C'est farineux, pas sucré et pas juteux, pas terrible donc.
floyd a écrit le 26/07/2009 22:49
en Sarthe les cochons sont plus exigeants.
Mes petites prunes sont gouteuses comme des fruits de myrobolan.
floyd a écrit le 12/09/2009 10:06
L'abondance de fruits cette année, en particulier sur les pruniers, a fait "redécouvrir" des arbres par de nombreux jardiniers amateurs.

Inévitablement on demande le nom de la variété…

Auriez vous connaissance d'un lien utile pour déterminer les prunes?
patrice a écrit le 12/09/2009 16:40
Il y a déjà ici : http://pomologie.com/prune/index.html

ainsi que sur le même site le volume de l'oeuvre d'Alphonse Mas dédié aux prunes : http://www.pomologie.com/oc/mas/verger/t...

En doc papier, tu as "variétés anciennes de pruniers domestique" de l'INRA, qui a des descriptions très affinées.
floyd a écrit le 12/09/2009 18:22
Merci Patrice,
Je n'avais pas eu le réflexe "pomologique"
Le goût sucré et délicieux des reine-Claude diaphanes dégustées hier me motive pour en savoir plus.
J'ai même gardé les noyaux… pour un semis. Je sais bien que ce n'est pas gagné pour la génétique mais elle serait autofertile.
Elle murit fin aout en Sarthe.


greffer.net >> Prunier