Sauvages? francs? spontannés?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


bourru a écrit le 18/07/2009 21:22 (ref msg # 23813 )
Bonjour à tous

Inscrit depuis pas mal de temps sur fruitiers.net, je n'avais jamais parcouru greffer.net et je suis abasourdi de la richesse et de la qualité que je découvre ici.
Splendide!

Un tout petit truc me défrise un peu, un certain flou dans certains termes utilisés:
la plupart du temps les adjectifs sauvage, franc, spontané, sont utilisés comme s'ils étaient synonymes.
Sans jouer les flics du vocabulaire, ne serait-il pas bon de mettre, dans ce domaine, un peu d'ordre dans le langage?
floyd a écrit le 18/07/2009 22:35 (ref msg # 23815 )
Bonne remarque. La question avait déjà été soulevée et plumesagiles avait suggéré comme référence, le site suivant:
http://nature.jardin.free.fr/categ.html
youcef a écrit le 18/07/2009 23:41 (ref msg # 23817 )
pour certains c'est pas evident. deja pour faire une phrase ,il faut faire beaucoup d'effort. c'est pas qu'on manque de vocabulaire. mais pour moi par exemple le francais reste une deuxieme langue. l'essentiel c'est que le message passe
bourru a écrit le 19/07/2009 03:01 (ref msg # 23819 )
Ohé, les amis,
pas de méprise.

D'abord, tes messages, Youssef, sont parfaitement écrits. Ce serait un grand progrès si tous les messages émis par des internautes dont le français est la langue maternelle étaient aussi bien écrits que les tiens.

Ma remarque ne voulait pas recommander l'intégrisme du vocabulaire de la botanique .
Un humoriste disait qu'il était une façon pédante d'insulter les plantes en grec et en latin.

Ce n'est pas de cela qu'il s'agit.


Je suis bien d'accord qu' il serait stupide de rebuter l'amateur ou le francophone seconde langue en l'obligeant à avoir en permanence un lexique à la main pour rédiger ou comprendre les messages.

Mon post visait plus modestement un point précis de vocabulaire, essentiel dans un site dédié au greffage: la caractérisation des P.G.
Dans ce domaine , ce n'est pas de la pédanterie que d'être précis sur l'origine du porte greffe.
Cela permettrait, je crois, d'augmenter la clarté des échanges d'expérience.

Pour me faire comprendre, quelques exemples:

l'arbuste spontané qui pousse dans une haie à partir d'une graine déféquée par un oiseau n'est pas une plante sauvage,
Un PG franc certifié, en provenance d'un producteur sérieux, n'est pas un semis du noyau d'un fruit acheté au supermarché.
Le résultat des opérations de greffe sur ces différents arbustes pourra être très différent


Celà dit, ne prenez pas çà pour la leçon que ceux qui ne font rien sont toujours prêts à donner à ceux qui bossent.
C'était juste pour faire avancer le Schmilblick.
Et si vous n'en voulez pas, je le remets en jauge dans ma pépinière
floyd a écrit le 19/07/2009 09:27 (ref msg # 23822 )
Pour répondre à une demande formulée par notre ami Kamel15000, le topic "définition" avait été mis en place.
http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...

Puis Patrice a créé un glossaire des termes spécifique au greffage et aux greffes:

https://www.greffer.net/?cat=10
patrice a écrit le 20/07/2009 06:27 (ref msg # 23838 )
[quote]

glossaire des termes spécifique au greffage et aux greffes:

https://www.greffer.net/?cat=10[/quote]

il est rempli au fur et à mesure des discussions ici même.

(rappel : sur greffer.net (zone rédactionnelle) et pomum.fr, tout le monde peut proposer des articles, me contacter).
patrice a écrit le 20/07/2009 11:41 (ref msg # 23847 )
Pour ma part,

un franc : un sujet issus d'un semis (à l'opposé d'un porte greffe obtenu par multiplication végétative : bouture, marcotte, in vitro), mais pas forcement issus des variétés sélectionnées en vue de produire du porte greffe par les pros (pommier bittenfelder, poirier kirchensaller...)
bourru a écrit le 20/07/2009 16:15 (ref msg # 23854 )
Je te proposeun essai de définitions suivantes:

Franc, (adjectif) qualifie tout végétal poussant sur ses propres racines = non greffé. Cf affranchi

Franc (substantif) type de PG produit par semis; Les francs se caractérisent par un état sanitaire le plus souvent excellent, une végétation et un système racinaire puissants, mais souvent une hétérogénéité de développement entre individus. exemple, en Normandie, les pommiers haute tige étaient le plus souvent gréffés sur des francs issus de demis de pépins récoltés dans le marc de cidre.
Pour éviter cette hétérogénéité, les professionnels produisant des porte greffes proposenr des francs sélectionnés issus de semis de graines de variétés fixées : GF 305, Bittenfelder, etc..

Spontané (adjectif et substantif) se dit d'arbres poussés seuls dans la nature, soit germination d'une graine d'un fruit tombé d'un arbre, soit d'une pépin ou noyau passé par l'intestin d'un animal.
Souvent appelé, à tort, sauvage, c'est en fait un hybride de variétés cultivées non identifiées. Comme PG, il présente l'avantage de faire gagner quelques années, et d'avoir démontré une bonne adaptation au terroir puisqu'il s'y est développé sans soins, mais aussi des inconvénients: incertitudes sur sa compatibilité avec les greffons.

Sauvage (adjectif) devrait être exclusivement réservé aux variétés botaniques

premier jet, devrait êtresévèrement critiqué
youcef a écrit le 20/07/2009 17:39 (ref msg # 23856 )
"bourru" a écrit :


Franc, (adjectif) qualifie tout végétal poussant sur ses propres racines = non greffé. Cf affranchi

meme un vegetal obtenu par bouture ?
je voudrais bien quelque explications sur le mot heterogeneité.
bourru a écrit le 20/07/2009 18:22 (ref msg # 23858 )
Salut Youssef

Hétérogène = contraire de homogène ... les plants issus des graines d'un même fruit hybride pourrant être assez différents les uns des autres en aspect, en vigueur, en délai de mise à fruit etc..
C'est emmerdant quand tu fais tout un verger

meme un vegetal obtenu par bouture ?


en tant qu'adjectif, oui. Souvent complété franc de pied. S'oppose alors à gréffé.
Un lilas greffé sur ligustrum, un lilas franc de pied, un lilas affranchi
En tant que substantif, non. Un Franc, c'est un PG issu de semis
Est-ce que je suis plus clair?
Pas sûr
floyd a écrit le 20/07/2009 18:28 (ref msg # 23859 )
"bourru" a écrit :
Spontané (adjectif et substantif) se dit d'arbres poussés seuls dans la nature, soit germination d'une graine d'un fruit tombé d'un arbre, soit d'une pépin ou noyau passé par l'intestin d'un animal.
Souvent appelé, à tort, sauvage, c'est en fait un hybride de variétés cultivées non identifiées. Comme PG, il présente l'avantage de faire gagner quelques années, et d'avoir démontré une bonne adaptation au terroir puisqu'il s'y est développé sans soins, mais aussi des inconvénients: incertitudes sur sa compatibilité avec les greffons.

Sauvage (adjectif) devrait être exclusivement réservé aux variétés botaniques


Bravo. L'exercice est toujours difficile. Pour tenter d'y mettre mon grain de sel fertilisant, voici la version que je vous propose:

Spontané (adjectif et substantif):
Végétaux apparus sans intervention humaine volontaire, dans la nature ou au jardin, par germination d'une graine, d'un pépin ou d'un noyau issu d'un fruit consommé ou non par un humain ou un animal.

Appelé parfois "sauvageon", le plant spontané résulte d'une hybridation non dirigée de variétés cultivées ou non.

Son adaptation au terroir et au climat est généralement bonne. Cependant sa compatibilité avec les greffons n'est pas assurée.
bourru a écrit le 20/07/2009 19:15 (ref msg # 23861 )
C'est nettement moins lourd, donc bien meilleur

Si un jour cette prose est élevée au rang d'un item du glossaire, j'aimerais toutefois que la phrase : "parfois aussi appelée sauvegeon" soit complétée d'un entre parenthèse à tort ou abusivement voire ce qui prête à confusion
patrice a écrit le 20/07/2009 20:22 (ref msg # 23862 )
Compilation de définition de différents auteurs pour "franc":

Leterme : Les francs sont des arbres issus de semis dont l'origine parentale n'est pas toujours connue.

Michard : Arbre obtenu par semis.

Kloch : issus de semis.

Fruits oubliés : issus de semis.

Boselli : plante issue d'un semis de graine employée comme porte-greffe de cultivars appartenant à la même espèce. (Franc de pied : arbre non greffé)

Burgué : plant provenant de semis réalisé par l'homme.

Sirtori : terme spécifique se rapportant au porte-greffe. Il s'agit d'un plant obtenu à partie d'une variété connue de la même espèce que la plante que l'on désire greffer.

Guingois : jeune arbre issu de semis de graines ou de noyaux en vue du greffage ; franc de pied : arbre non greffé.

Mainardi : plant obtenu par un semis, destiné à la greffe.

Pesty : qualifie une plante issue de semis, que l'on va utiliser come porte-greffe. On dit aussi "franc de pied".


greffer.net >> Hors-sujet