pistachier : greffe en oeil poussant

greffer.net >> Autres fruits

patrice a écrit le 14/06/2009 12:38
Bonjour.

Voici le résultat de mes expériences de greffe de pistachier printanières à oeil poussant.
Pour l'instant ce ne sont que de simples constatations ne permettant que d'émettre des hypothèses et non des certitudes, car il faudrait renouveler plusieurs fois l'expérience, mais je livre néanmoins ces remarques, pour ceux qui veulent aussi expérimenter de leur côté sur cette base de remarques.

Il est bien connu que les greffes les plus recommandables pour le pistachier sont celles en herbacé ou semi herbacé (flute , écusson prélevé frais... ). Cela est bien pratique pour greffer sur place, mais peu pratique pour les envois postaux... Le but de l'expérience est d'une part vérifier certaines bibliographies traitant du sujet, et d'autre part voir ce que donne la greffe en chip budding oeil poussant non documentée.

Les greffons sont prélevés en hiver (novembre/décembre) et conservés dans un sachet type congélation au réfrigérateur, avec un chiffon humidifié sans contact avec les greffons.

La greffe est réalisée au printemps (avril) lorsque le porte greffe (ici pistachier térébinthe) commence à émettre des pousses herbacées de l'ordre de 5 à 10 mm de long.

La greffe est effectuée en chip budding, ligature flexibande ou adhésif électricien, et les yeux sont partiellement mais pas complètement recouvert de buddy tape.

Première constatation sur le lot de greffes effectuées :

Il semblerait que le calibre des yeux greffés ait une importance.
Les gros yeux (tel ci-dessous) : 100% d'échec, aucun début de débourrement.




Au contraire, les yeux minuscules, de l'ordre de deux à trois millimètres, débourrent tous à 100%.


Deuxième constatation :


Il est important de maintenir jusqu'à début juin environ de la végétation au dessus de la greffe, même lorsque la greffe a débourré. A défaut, si on décapite au dessus du point de greffe, la pousse formée sèche


Troisième constatation :


Il semblerait que comme pour la greffe du noyer, il y ait une couleur de débourrement annonçant une reprise ou un échec.

Certains yeux poussent vert, et ont tous séchés à terme :

















D'autre poussent teinté rouge, et toutes ont tenu le coup :
(il y a environ 25% de rouge sur le lot de petits yeux)


















Autre essais de greffes printanières :
anglaise simple en mars : 100% d'échec
mini-couronne fin avril-debut mai : 100% d'échec.
klakos a écrit le 15/06/2009 04:43
Intéressant, d'autant plus que cette expérience est bien documentée.
patrice a écrit le 15/06/2009 12:11
Restera à vérifier si ce qui a poussé vert, dans le cas où il y ait un lien entre la couleur et la réussite (c'est documenté pour le noyer, mais jamais vu pour le pistachier), est dû à une mauvaise pose du greffon, ou bien à un caractere de l'oeil (faudrait alors essayer de trouver un signe distinctif, en prenant des photos et comparer entre ceux qui ont pris ou pas pris).
JM a écrit le 15/06/2009 13:55
Je sens que je vais commencer à me rempoter du térébinthe !
patrice a écrit le 15/06/2009 14:00
Là j'ai opéré sur des sauvageons en garrigue. Car un semis n'est greffable en général qu'au bout de 3 ans.
youcef a écrit le 15/06/2009 16:42
filicitation pour le chip budding surtout la dernier photo.
j'aimerai bien connaitre le pourcentage sans tenir compte des gros yeux.
un conseil ne pas se presser pour enlever les ligatures.
Dieb a écrit le 15/06/2009 18:31
Super patrice cette doc !! j'ai dejà une trentaine de semis de térébinthe en pleine forme qui ne savent pas encore ce qui va leur arriver..encore un an ou deux sans doute . Je me voyais déjà faire de belles greffes Anglaises mais ta doc est pessimiste à ce sujet . De tout façons je compte bien faire aussi un max d'essais.
patrice a écrit le 15/06/2009 18:39
j'aimerai bien connaitre le pourcentage sans tenir compte des gros yeux.


Selon ce premier coup d'essai, on peu espérer de l'ordre de 20 à 25% de réussite, ce qui est faible, mais bien supérieur aux stats existantes sur les greffes à rameau "dormant" (qui sont de l'ordre de 10% selon le peu de docs qui en parlent).
youcef a écrit le 15/06/2009 19:21
je viens de commencer le greffage de mes pistachiers à oeil poussant.
PG pistachier vera 3 ans d'age
greffon male (a) recolté de suite.
patrice a écrit le 19/06/2009 15:06
Youcef, pourras tu faire attention, s'il te plait, à la couleur de débourrement, et voir si tu as comme moi :

rouge = réussite

vert = echec

?

merci.
youcef a écrit le 19/06/2009 17:05
je crois que j'ai eu ce probleme, le debourrement vert ne demarre pas
mais j'ai pas fais trop attention.
maintenant je vais voir ça de pres

à suivre.
floyd a écrit le 23/06/2009 18:00
http://ressources.ciheam.org/om/pdf/c33/...

Un pdf scientifique tunisien qui résume des recherches très pointues en matière de micro-greffage de pistachier.
youcef a écrit le 23/06/2009 22:05
ça reste toujours un travail de scientifique dans un labo.
ce que je pense , c'est de faire un micro greffage sevrage sans passer par l' invitro.
youcef a écrit le 11/07/2009 18:38
Youcef, pourras tu faire attention, s'il te plait, à la couleur de débourrement, et voir si tu as comme moi :

pour certaines greffes le debourrement est rouge, sinon pour d'autres un dessechement pas de debourrement vert.
mais la majorité des autres greffes n'ont pas encore debourrées.
je crois que le debourrement vert sur le chip est du à la reserve qui se trouvait sur le bois du greffon.


greffer.net >> Autres fruits