Bouture herbacée du figuier

greffer.net >> Figuier

patrice a écrit le 09/05/2006 15:41
Est-ce que quelqu'un a de l'expérience concernant la bouture herbacée du figuier?

On va couper dans mon village un figuier d'une variété non clairement déterminée, qui a la propriété d'avoir des figues qui se sechent tres tres bien, et sont d'un bon interet gustatif.

Je vais donc essayer de récupérer la variété avant l'abatage.

J'ai pu lire qu'en juin, on peut tenter un ecusson (ecusson de tres grosse dimension, risque de noyade sous l'afflux de seve).

L'idéal serait la bouture herbacée...
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 21/08/2007 13:02 par patrice
klakos a écrit le 09/05/2006 16:10
Il y a ceci où on y est assez catégorique :
http://www.mr-bricolage.fr/modules/espco...
Donc, bouture en crossette (ça fait "gars qui s'y connait" alors que je sais à peine ce que c'est (bon là, j'exagère un peu)).

Il fait peut-être des rejets, auquel cas rien de plus simple.
patrice a écrit le 09/05/2006 16:16
Merci pour ce lien. Je connais la technique (la crossette n'a rien d'indispensable), mais cette bouture se fait avec l'arbre en repos végétatif. Là nous sommes à une epoque où l'arbre est en totale végétation. D'ou mon interrogation sur la possibilité d'une bouture herbacée.
klakos a écrit le 09/05/2006 16:17
Il y a ceci où on y est assez catégorique :
http://www.mr-bricolage.fr/modules/espco...
Donc, bouture en crossette (ça fait "gars qui s'y connait" alors que je sais à peine ce que c'est (bon là, j'exagère un peu)).

Sorry, elle n'est pas très "herbacée" ops:
patrice a écrit le 09/05/2006 16:21
Je viens de tenter une bouture herbacée, histoire de voir ce que cela donne... Mais bon, si quelqu'un a des infos là dessus, je suis preneur, c'est pour essayer de sauver une variété peut etre locale et qui a en tout cas un interet certain.
klakos a écrit le 09/05/2006 18:59
Cet arbre ne fait pas de rejets ?
Ce serait sacrément confortable.
patrice a écrit le 09/05/2006 19:05
Hélas non. Il est formé en haute tige, sans le moindre rejet.
patrice a écrit le 05/08/2006 16:55
Résultat de mes expériences de bouture herbacée du figuier.

La bouture dans de l'eau, avec sous sans sucre ajouté (méthode suggérée pour les ficus décoratifs) : échec total, pourriture.

Voici comment j'ai obtenu un taux de réussite de 100%.

Première quinzaine de juillet, prélevement de boutures herbacées, sur tiges de diametre 10 à 15 mm, longueur 25 cm environ. Bouture simple (pas de crossette).
Un pot avec du terreau ordinaire (un pot haut, genre pot à rosier, pour enterrer 2/3 de la bouture), un peu d'hormone de bouturage, on pique dans le pot, on arrose copieusement, et un recouvre d'un sachet plastique renversé + ficelle pour le maintenir (impératif, sinon c'est l'échec).
3 à 4 semaines après, on ôte le sachet plastique. On maintient l'arrosage copieux.
lolo_n_lolo a écrit le 06/08/2006 16:37
Bonjour,

auriez vous une photo pour le film plastique je n'ai pas bien saisie et j'aimerais aussi bouturer des figuiers !


J'avais tenté une bouture en replantant simplement une branche mais echec !

Merci
patrice a écrit le 06/08/2006 17:26
Une photo non vu que j'ai enlevé le sachet, par contre voilà un petit croquis.
Le but : faire une athmosphere confinée pour assurer une forte humidité le temps que la bouture s'enracine.




Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 08/07/2007 10:46 par patrice
lolo_n_lolo a écrit le 07/08/2006 18:34
Merci pour le complément d'infos, je vais donce tester ceci !
patrice a écrit le 05/06/2007 08:37
J'ai mis en ligne un tutoriel photo sur la méthode :

http://articles.greffer.net/spip.php?art...
lolo_n_lolo a écrit le 05/06/2007 09:21
Merci,

et tu enleves le sac pour arroser de temps en temps quand meme ?

Je vais essayer avec de du panaché (jaune vert)
patrice a écrit le 05/06/2007 09:24
Non, il faut bien arroser (à en faire de la boue) avant de piquer les boutures dedans. Le sac plastique hermétique et le fait que le tout soit à l'ombre fait que le substrat restera humide. Si pour une raison il devait à y avoir besoin à réhydrater le substrat, le faire en faisant tremper le peau dans une coupelle d'eau... Mais normallement, aucun besoin d'arroser durant les 6 semaines d'étouffée.
XON2000 a écrit le 05/06/2007 21:20
Très bon article.
J’utilise aussi, ce méthode avec une réussite supérieur au méthode de bouturage en bois dormant.
Mais il y a quelques choses que m’ont surprise.
La seule utilisation de bois en vert.
La suppression de la pousse apical.
Je n’y doute pas, mais j’ai eu toujours soin de couper la bouture avec une partie de bois vieux.
Je viens de voir que ça n’est pas nécessaire, tan mieux.
En théorie la suppression de la pousse apical favorise le développement du système radiculaire, mais pour le bois dormant je n’y trouvé aucune différence.
J’ai une doute sur l’utilisation d’hormone de bouturage pour ce cas, car l’état phénologique n’est pas le même que pour le bois dormant.
Il peut être que pour ces circonstances l’hormone aie un effet notable.
Je viens de démarrer la semaine passé un essaie sur 10 boutures en verte de la même varieté avec et sans hormone.
Je vous donnerai à connaître le résultat, s’il y a de la chance.
patrice a écrit le 05/06/2007 21:25
J'ai pratiqué aussi l'an dernier sans hormone, raison pour laquelle je dis dans l'article "L’utilisation d’hormone de bouturage n’est pas indispensable."
J'aurais mieux faire de mettre "n'est pas nécessaire". Je vais corriger, compte tenu des grands taux de réussite.
André a écrit le 06/07/2007 01:19
Après 3 semaines de bouturage à l'étouffée, je constate que mes boutures ont l'air de démarrer mais aussi que les longs pétioles (laissés avec les boutures pour alimenter les bourgeons) pourrissent en créant une sorte de filament blanc par dessus et de pourriture noire dégoulinante par dessous.

Du coup, j'ai ouvert mon "paquet" pour nettoyer tout ça et comme il pleut cette nuit, après nettoyage, j'ai mis le pot au grand air sous la pluie pour la nuit.

Ais-je bien fait ?
Dois-je laisser tel quel maintenant ou remettre mon pot à l'étouffée dés demain matin ?
patrice a écrit le 06/07/2007 07:30
Chez moi ca commence à démarrer, pas de pourriture.
N'ayant jamais découvert aussi tôt que toi mes boutures, je ne peux te dire ce que ca donnera. Mets les bien à l'ombre et à l'abri du vent en tout cas au début.
autrevie a écrit le 06/07/2007 09:21
J'ai fais 5 boutures de Dalmanite de la manière décrite par Patrice.
100% en accord avec la description.
le 16 aout j'enlève les plastiques.
et je vous confirme la réussite.
XON2000 a écrit le 08/07/2007 10:25
Aujourd’hui après 39 jours du début, les boutures sans hormones ne montrent pas encore aucune racine, mais pour le moment elles sont vivantes.
Il faut remarquer que toutes les boutures ont été mises sur les mêmes conditions.
Pour moi est claire qu’elle sera la choix pour la prochaine fois que je souhaite bouturer des figuier en vert.


greffer.net >> Figuier