2006 mauvaise année pour la greffe

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


jesus666 a écrit le 07/05/2006 17:43 (ref msg # 1651 )
quelle est votre taux de reussite cette année, moi a peu pres 20% ... ridicule alors que l'année derniere pour ma premiere année j'avais eu pres de 80% ! Je suis un peu vert quand meme !

n'y aurait il pas un rapport avec l'hiver tardif, qu'on a eu ? j'ai pourtant greffé en mars avant que ca debourre, et en fente.

croyez vous que je peur retenter en ecusson a la fin de l'été ?
rustaghja a écrit le 24/05/2006 17:31 (ref msg # 1914 )
quelle est votre taux de reussite cette année


salut, je crois que maintenant je peut commencer à tirer des conclusions sur mes greffes de printemps :

Abricotier : 0 % 6 greffes, toutes ratées
Amandier 100% 7 greffes, toutes réussies
pommier 60% 5 réussies sur 8
cerisier 100% 3 réussies sur 3
poirier 97% 32 réussies sur 33

En dehors des poirier, c'est pas trop significatif, vu le peu de greffes que j'ai pratiqué. L'abricotier, par contre c'est une catastrophe !
* à noter que quelques greffes de poirier on commencé à sècher, je les ai cru mortes, et puis elles sont reparties de plus belle !
vomito a écrit le 24/05/2006 18:34 (ref msg # 1916 )
Belle réussite pour autant de poiriers. J'espère que tu aimes les poires!
patrice a écrit le 24/05/2006 19:05 (ref msg # 1918 )
Alors pour ma part :

Pommiers en fente simple (sur M106 achetés) : presque 90 % de réussite.

Cerisiers en fente simple (sur franc dans des talus) : 50% : sur un talus, tout a pris, sur l'autre, rien n'a pris. Je me demande si sur l'un ce ne sont pas des rejets de racines et sur d'autres des francs de semis.

Chataignier
(en fente, cadillac, ... sur PG francs de semis, mais trop jeunes) : 0% (il me reste un dernier "marron de redon" greffé plus tard en suspens...)

Poirier (sur aubépine) : ceux greffés avec PG dormant : 70%, ceux avec PG qui commencait à débourrer : 20%

Noyer : 0%

Agrumes (cadillac, fente simple, anglaise): 0% (sur PG bigarradier trop petits pour mes grosses paluches qui tremblent).

Olivier : je debute la campagne, donc trop tot pour savoir.

Lilas (en fente simple): 0%

Prunier : 10% , sur francs dans des talus. 0% sur prunellier.

Chene (en fente simple): 0%
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 25/05/2006 18:52 par patrice
Michel_Alpes a écrit le 24/05/2006 21:23 (ref msg # 1919 )
Bonjour,
Chaque année étant différente d'une autre.....Il est difficile de tirer une conclusion mais les résultats parlent.
Cerisiers:13 sur 15 à l'anglaise:ce sont des rejets ou drageons.En pleine nature.
Chataigniers: difficile à dire mais çà va finir à 50% ,fente et anglaise confondues:bon nombre ont flétris avec des pousses de 30mmleine nature
Nutgrafting:0% ....mais il reste toujours un greffon vivant ,bien gonflé,avec un gourmand qui sort de la chataigne.
Noyers:Trop tôt pour comptabiliser mais on peut penser que ce sera pas mal.les premiers greffés sont largement débourrés mais je greffe encore ce week end.Semis naturel pleine nature
Quelques débourrages de "Franquettes" mais d'ici quinze jours ,il faudra voir si çà pousse "rouge" (okay) ou vert pâle( pas bon !)


A l'anglaise sur noyer noir


En fente sur noyer franc local


en fente sur noyer noir


Trois petites Anglaises sur cerisiers.
Toutes ces greffes peuvent paraitre en retard mais c'est à 550 mètres d'altitude.[/b]
patrice a écrit le 25/05/2006 07:39 (ref msg # 1920 )
Héhé, il met des petits drapeaux pour ne pas qu'on lui abime ses arbres dans la nature. Ici c'est le contraire, tu mets un drapeau, t'as quelqu'un qui viendra expres pour te le casser ; il faut au contraire camoufler...

Eh bien, pour des greffes réputées difficiles, de bon résultats pour le noyer. Je suppose que ca a été fait avec du greffon extra frais récupéré le jour même. Y a t-il eu des protection pour que le greffon ne se déshydrate pas (sachet plastique, ....)? Le porte greffe était dans quel état végétatif au moment de la greffe (encore en repos, debut de débourrage? ...)
Michel_Alpes a écrit le 25/05/2006 09:51 (ref msg # 1922 )
Bonjour,
Les petits drapeaux, c'est pour retrouver facilement les sujets dans la végétation et aussi éviter un coup de débroussailleuse fatal. Bien sur il y a toujours de risque de vol ou de casse, mais les plus gros dégats sont causés par les chevreuils et sangliers. Les limaces ont bien oeuvré sur les yeux de cerisier cette année sur les greffes basses...
Récupération des greffons de noyer vers le 15 février.On peut prélever jusqu'au 15 mars.Donc bien dormants, en sable.
Le greffage sur noyer noir a été effectué lorsque les pousses du PG avaient 30mm de long environ.Ils sont plus précosses que les francs locaux. Certains PG locaux n'ont pas encore bougé ,sans que ce soient pour autant des noyers de la St jean ! Ceux là,je ne les grefferai pas.Il exite bien une notion de pécocité et tardifs entre différents noyers sauvages.
Le greffage sur noyer franc local a posé problème car il y avait flot de séve à la coupe et pleurage important:c'est souvent quand on greffe trop tôt.Dans ce cas il faut attendre 1 semaine ,rafraichir la coupe et greffer.
Je n'ai pas maintenu les greffons sous enceinte plastique pour l'hydratation pour les greffes à l'anglaise. Par contre pour les greffes en couronne,je mets de la mousse (naturelle)hydratée au milieu des greffons et je la tient avec une écorce prélevée sur la coupe du PG.Au bout de 2à3 semaines ,on peut l'enlever si les oiseaux ne l'ont pas fait avant !


patrice a écrit le 25/05/2006 12:08 (ref msg # 1923 )
Merci pour ces informations, ca m'aidera pour l'an prochain, je n'en ai réussi aucun cette année.
jesus666 a écrit le 29/05/2006 22:59 (ref msg # 1950 )
je vais avoir quelques greffes de noyer a faire l'année prochaine, et je me demandais si on ne pouvait pas greffer le noyer en ecusson, pour une raison, c'est que je ne voudrais pas "tuer" mes noyers a vouloir les greffer.

Est ce possible ? et est ce bien l'avantage del'ecusson de ne pas perdre son arbre en cas d'echec ?
patrice a écrit le 30/05/2006 07:00 (ref msg # 1951 )
Je n'ai pas de pratique mais apparement c'est possible,

cf page 7 du document "La greffe en ecusson et ses variantes":
http://www.editions.educagri.fr/Horticul...

ils parlent de "greffe d'écusson par placage" (ce n'est donc pas un ecussonnage classique, mais il faut acheter le DVD pour tout savoir )
patrice a écrit le 30/05/2006 07:08 (ref msg # 1952 )
"patrice" a écrit :
"greffe d'écusson par placage"


Je pense que c'est de cette technique dont ils veulent parler :

http://www.oleiculteur.com/arbre.html#Gr...
jesus666 a écrit le 01/06/2006 22:11 (ref msg # 1973 )
je tenterai bien la greffe en ecusson classique.
fin aout c'est ca ?
patrice a écrit le 02/06/2006 07:38 (ref msg # 1974 )
La greffe en écusson du chataignier se fait effectivement courant aout, pour le noyer, il faudrait essayer aussi à cette époque. Mais je pense que si c'était efficace ca se saurait, ca ne coute rien d'essayer.
Michel_Alpes a écrit le 02/06/2006 08:39 (ref msg # 1975 )
Bonjour,
Pour ma part je n'ai jamais fait d'écussonnage sur du noyer:tout simplement que je n'ai jamais trouvé aucune référence nul part.
Je me souviens avoir vu mon grand père greffer des noyers en "sublet"(sifflet en patois local).En réalité il s'agit d'une greffe à "l'estufol" qui se pratique en pleine sève.Comme sur le lien de Patrice ,on découpe dans l'écorce du PG une fenêtre ,plutôt un anneau et on vient plaquer une écorce avec oeil (yeux) et on ligature.Je me souviens voir la minip qui consistait à découper le plan d'écorce "varité" plus grande que la fenètre en hauteur et largeur,puis placage de la coupe basse et on recoupait la partie haute,écorces Pg et fenêtre supperposées de manière à avoir des coupes parfaitement jointives.Idem pour l'arrière vertical où la fenetre devait fermer bien jointive.
Ce qui veut dire que si c'est loupé, tout le haut du PG est mort et il faudra re-greffer l'année suivante ,un peu comme on pourra avec tous les gourmands qui auront envahi le tronc.
patrice a écrit le 02/06/2006 09:15 (ref msg # 1976 )
Le "petite fenetre" c'est ce que je vais faire d'ici une semaine ou deux les oliviers.
Michel_Alpes a écrit le 02/06/2006 17:06 (ref msg # 1982 )
Bonsoir,
Il y a longtemps qu'on greffe sous "Windows" et Bill ne le savait pas !
patrice a écrit le 02/06/2006 18:27 (ref msg # 1983 )
Héhé, on sent la fin de semaine là
jesus666 a écrit le 22/07/2006 17:28 (ref msg # 2392 )
bon je modere mes propos sur le mauvais taux de reprise de cette année.
En fait j'ai beuacoup de choses qui ont prises tres tard, j'en reviens pas meme du temps que certains ont pu mettre.

Je dirais 40% d'echec.

Les pommes de patrice ont tres bien marché, les greffes font deja plus de 20cm !!!
toutes les variétés sur le meme pommier, histoire au moins de tout sauver. et d'avoir ca a disposition.
Wauters a écrit le 28/08/2006 16:31 (ref msg # 3049 )
Patrice, je lis que tu greffes poirier sur aubépine, tout comme moi. Quelqu'un m'a dit que celà présentait un risque de feu bactérien. As-tu entendu dire ça aussi?
patrice a écrit le 28/08/2006 16:36 (ref msg # 3050 )
Tout à fait... D'ailleurs certains végétaux sensibles au feu bactérien (meme certaines variétés de poire) sont interdites de multiplication pour cette raison :

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT...


greffer.net >> Hors-sujet