Le traité du cormier (souscription)

greffer.net >> Livres et sites internet

patrice a écrit le 27/04/2009 11:15 (ref msg # 22664 )
Bonjour.

Pour ceux qui sont interessés par le cormier, une offre de souscription sur le livre "le traité du cormier", édité par la SEPENES.
floyd a écrit le 27/04/2009 20:18 (ref msg # 22677 )
Merci Patrice de relayer l'information.
patrice a écrit le 27/04/2009 21:14 (ref msg # 22679 )
il en faut pas hésiter à signaler les souscriptions d'ouvrages pomologiques, les rééditions. Ils sont déjà si peu nombreux...
hendy a écrit le 28/04/2009 04:38 (ref msg # 22683 )
Est ce que vous faites une différence entre le cormier et le sorbier..?..
floyd a écrit le 28/04/2009 19:13 (ref msg # 22686 )
La réponse est dans le livre…

Cormier est le nom commun du Sorbus domestica dans le Nord Ouest de la France.
Sorbier est utilisé plutot dans le Sud-Est.
klakos a écrit le 28/04/2009 19:26 (ref msg # 22687 )
Oui tout à fait.

Le sorbier est généralement celui qu'on nomme "des oiseleurs". Un petit arbre qui ne vit que 100-120 ans - sorbus aucuparia
http://reco-plantes-fraiches.servhome.or...

Tandis qu'il y a aussi le noble cormier, qui lui est un gros arbre qui vit jusqu'à 500 ans, à l'écorce rugueuse - sorbus domestica
http://membres.lycos.fr/jjlelez/cormier....
Plutôt de la taille d'un chêne lorsqu'on le laisse pousser.
JM a écrit le 29/04/2009 20:11 (ref msg # 22693 )
Dans les pays occitans, le terme cormier n'est pas utilisé. On dit sorbier.
klakos a écrit le 30/04/2009 09:17 (ref msg # 22698 )
Comment le sorbier des oiseleurs est appelé alors ?
Sisley a écrit le 30/04/2009 10:29 (ref msg # 22700 )
Comment le sorbier des oiseleurs est appelé alors ?


Le sorbier des oiseleurs est aussi appelé le sorbier à grappes, des grives, des oiseaux et le cormier est nommé sorbier domestique.
floyd a écrit le 30/04/2009 15:12 (ref msg # 22706 )
Sorbus aucuparia arbre à vocation ornementale et à développement modeste comparé au Sorbus domestica.

Autre différence pratique pour une reco en pépinière, les bourgeons du cormier sont poisseux, collants.
klakos a écrit le 30/04/2009 17:33 (ref msg # 22707 )
"klakos" a écrit :
Comment le sorbier des oiseleurs est appelé alors ?

Ma question était surtout de savoir comment on nomme le petit sorbier ('sorbus aucuaria'), celui des oiseleurs, dans les pays occitans mais aussi de savoir comment on nomme le cormier ('sorbus domestica') au Québec.
JM a écrit le 02/05/2009 10:32 (ref msg # 22723 )
"klakos" a écrit :
[quote="klakos"]Comment le sorbier des oiseleurs est appelé alors ?

Ma question était surtout de savoir comment on nomme le petit sorbier ('sorbus aucuaria'), celui des oiseleurs, dans les pays occitans mais aussi de savoir comment on nomme le cormier ('sorbus domestica') au Québec.[/quote]

Bonne question, je vais demander pour le sorbier des oiseleurs, mes connaissances en occitan sont un peu légères.

Un élément de réponse : leur habitat est totalement différent et ne se recoupe pas : le s.d. ce sont les plaines et les collines chaudes, le s.a. ce sont les montagnes avec les hêtres et compagnie. Il ne doit pas y avoir de raison de les nommer différement.

Dans le sud-ouest on ne trouve pas du domestica partout. Dans le Tarn, je n'en ai jamais vu en plaine, en montagne ont trouve l'aucuparia (que j'ai du mal à acclimater en plaine). Dans les Landes je connais pas mal de domestica disséminés, mais je pense que leur présence sur ces sols sableux, maigres et très acides est d'origine humaine : ils devaient faire partie des essences cultivées dans les "airials" (zones boisées autour des fermes) où on retrouvait des chênes, des chênes-lièges, etc .. qui avaient toute sorte d'utilités (matériaux, nourriture à cochons). J'en ai vu aussi en taillis dans l'Entre-Deux-Mers en Gironde avec du sorbier torminal.
ddev a écrit le 04/05/2009 17:04 (ref msg # 22741 )
Un bon résumé :
http://www.crpf-poitou-charentes.fr/Le-c...
floyd a écrit le 29/05/2009 14:59 (ref msg # 23215 )
La sepenes a publié le traité du Cormier. J'ai en main ce superbe livre.

Le fruit d'un sacré travail, (10 ans), mais aujourd'hui le moyen de faire connaissance avec cet arbre rare.

Voir le bon de souscription dans le premier post de Patrice.
patrice a écrit le 01/06/2009 07:27 (ref msg # 23233 )
C'est une prédistribution dont tu as bénéficié? Car normalement ca ne devait être distribué, aux nouvelles que j'avais eu, qu'au plus tôt deuxième quinzaine de juin ?
Sisley a écrit le 03/06/2009 21:32 (ref msg # 23274 )
ça y est je viens aussi de le recevoir !!

J'ai pas encore osé l'ouvrir, un livre relique.
Je vous en toucherai quelques mots demain !
Sisley a écrit le 04/06/2009 11:44 (ref msg # 23279 )
Je confirme, cette ouvrage est la bible du cormier !
Tout simplement magnifique, 600 cormiers pour un département c'est assez phénoménal.

Je le conseil vivement à tous les amateurs.
patrice a écrit le 17/06/2009 15:05 (ref msg # 23434 )
On y apprend que Leroy avait fait une selection de huits cormiers (sur différents critères de forme, de couleur et de calibre).

Cormier à gros fruits gris
Cormier à gros fruits rouges
Cormier à gros fruits roses
...

Cormier "Dufresne" (provenance région Bordelaise) et cormier "Laffite" (région d'Agen), estimées remarquables concernant leurs qualités gustatives.
floyd a écrit le 17/06/2009 16:43 (ref msg # 23435 )
le pays du Perche sarthois se lance dans une opération intitulée "Promouvoir et sauvegarder le cormier", pour faire suite à la parution du Traité du Cormier.

Bel exemple de synergie entre le monde associatif et les élus des collectivités locales.

Je ne manquerai pas d'en dire plus, très bientot, à ce sujet.
patrice a écrit le 17/06/2009 17:37 (ref msg # 23439 )
"sauvegarder" : preserver les sujets existants, ou faire un travail de selection et d'inventaire et multiplier les plus méritants?


greffer.net >> Livres et sites internet