variétés protégées

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


hendy a écrit le 28/03/2009 17:33 (ref msg # 22236 )
je viens de trouver ce commentaire sur de la publicité..

**Variété protégée - Reproduction interdite sauf autorisation de l'obteneur**

Est ce que ceci touche seulement l' utilisation de greffons..et les chataignes sont-elles prises en considération puisque le pollen peut venir de bien loin, être sujet aux variations génétiques ou donner une fidèle reproduction du plant mère...
Eric a écrit le 28/03/2009 18:53 (ref msg # 22238 )
Si c est dans la meme logique que pour le grain ,j ai
bien peur que tout est protege .Une contamination peut
t etre fatal.
http://www.greenpeace.org/canada/fr/pres...
Ceci dis, l histoire a connue une bonne fin .
http://www.matin.qc.ca/articles/20080319...
patrice a écrit le 28/03/2009 19:30 (ref msg # 22242 )
sujet déjà évoqué à plusieurs reprises sur le forum, dont ici :
https://www.greffer.net/forum/viewtopic....

(voir le lien gnis.fr qui explique la différence brevet/cov)
hendy a écrit le 28/03/2009 23:56 (ref msg # 22243 )
Je n' ai pas eu de réponse.. je propose la mienne..
quand vous avez un chataignier (variété protégé) est que les fruits ou le bois raméal sont protégé différemment..
Le bois reste toujours le même et pour les fruits..le gout et la grosseur ..

Mais semer ses fruits est ce que la descendance sera la même.. si on ne peut l' assurer à 100% on peut alors semer les fruits sans risquer de pénaliter...

Les graines de graminés ( blé avoines, sorgho) subissent la même faiblesse.. On ne peut certifier à 100% la génétique des graines mises en terre s' il y a un champs de même nature que le tient mais avec quelques particularité de différence..

Les graines sont la faiblesse des plantes que l' on sème car on ne peut controler les pollinisateurs..
On ne peut que certifier les arbres et non les fruits.. et les plants de céréale doivent en être exclu..De nombreux procès tournent en rond sur ce sujet et des prélèvements chez des fermiers victimes de contamination déclaré non valable.. Il ne peuvent controler le vent et les insectes..

Toutes graines donnant une fructification immédiate ( blé,mais, colza etc.. est sujet à une pollinisation croissée autre que les plants d' origine.. et cette pollinisation peut être un facteur de contamination pour les fermiers environnants..et lui peut devenir leur contaminant..
On ne peut alors essayer d' en retirer des droits de variétés protégés par les graines..

S' il se trouve un autre chataignier dans la région on ne peut trouver le vrai pollinisateur de ton arbre.. et le titre de variété protégé ne tient plus pour les fruits..seulement le bois.

ON va essayer de proscrir les fruits mais ce n' est pas valable.. demander à un bon géniticien ce qu' il en pense..

psi.. (Je viens de lire la finalité de Mansato)..


greffer.net >> Hors-sujet