impact du réchauffement au verger

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 10/03/2009 19:58 (ref msg # 21945 )
Trouvé ce pdf de 4,4 Mo, origine INRA, avec plein d'infos sur les conséquences pratiques du réchauffement annoncé.

Les dates de débourrement, de maturité sont en train d'évoluer.
Plus gênant, les maladies elles aussi en profitent pour contaminer plus largement.

http://www.clermont.inra.fr/content/down...
Bruno a écrit le 14/11/2009 17:08 (ref msg # 24958 )
ça s'est fondé sur la pensée unique. Je ne suis pas d'accord avec l'augmentation terminale de la courbe de température après 1998. Il y a eu une erreur. La température a en réalité augmenté jusqu'en 1998, est resté stable jusqu'en 2008 et a diminué en 2009. Il y a eu des époques où il a fait aussi chaud qu'actuellement. En l'an 1000 en particulier et à l'âge de bronze et de pierres il a fait plus chaud qu'actuellement.
floyd a écrit le 14/11/2009 17:36 (ref msg # 24959 )
Pensée unique ou pas, je veux croire que tu as examiné les statistiques issues des observations de terrain pendant les dernières décennies, celles notamment qui ressortent de travaux de scientifiques français sur des vergers de fruitiers en France.

J'entends bien que la modélisation au niveau global c'est autrement ardu et soumis à divergences de vues.

Ce qui est frappant à notre niveau de greffeur amateur, c'est la concordance entre modélisation et observations. On peut dès lors poursuivre les observations au verger et surtout ne plus dire "on ne savait pas".
JM a écrit le 14/11/2009 20:22 (ref msg # 24965 )
Il y a une étude du CEMAGREF sur le pin laricio dans le Centre. Elle date des années 90, ce qui avait l'avantage d'éviter toute "pollution dogmatique" dans les conclusions (ce n'était pas à l'ordre du jour, souvenez-vous c'était le trou de la couche d'ozone qui intéressait nos journalistes et nos politiques).

Des parcelles anciennes et jeunes poussant côte à côte ont été mesurées en détail et comparées 2 à 2 : les jeunes ont poussé + vite que les anciennes. La conclusion constatait cet état de fait et posait des questions : effet de l'accroissement du taux de CO2 ? de la température ? ou des 2 ?
Bruno a écrit le 14/11/2009 23:14 (ref msg # 24970 )
Mais je suis d'accord qu'il y a eu une augmentation de la température au 20ème siècle.
Eric a écrit le 14/11/2009 23:57 (ref msg # 24972 )
N empeche qu il y a quand meme moins de neige .Je me souvient
d un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.
En ce temps la, on avait de la neige jusqu aux genoux....Maintenant
si on en a jusqu au chevilles c est beaucoup.

Je sais qu il y a eu des periodes chaudes dans le passe, n empeche
que rechauffement ou pas. Les fait sont la il fait plus chaud.
floyd a écrit le 15/11/2009 09:03 (ref msg # 24974 )
"Eric" a écrit :

En ce temps là, on avait de la neige jusqu'aux genoux....

Oui mais tu étais plus petit aussi…

Reste que le volume de neige à la fois protection de sol contre les gelées profonds, réserve d'eau et petit apport d'azote manque.
Eric a écrit le 15/11/2009 10:23 (ref msg # 24976 )
"floyd" a écrit :

Oui mais tu étais plus petit aussi…


Je n avais pas pense a ca .
youcef a écrit le 15/11/2009 13:52 (ref msg # 24982 )
je crois que le rechaufement climatique est du aussi à l'energie dégagée
par la fonte des glaciers, une fois le processus terminer le climat redevient comme avant, qu'en pensez vous ?
floyd a écrit le 16/11/2009 22:55 (ref msg # 24991 )
Une question de chaleur latente de fusion… expliquée ici avec force équations:
http://www.lepla.edu.pl/fr/modules/Activ...

Youcef ça te rappele quelques cours de thermodynamique?
Moi je donne ma langue aux deux petits chats.
Amicalement.
gaia-project a écrit le 16/11/2009 23:19 (ref msg # 24992 )
Ce sujet amène toujours quelques discentions , il y a les pro-"réchauffement catastrophique" et les pro-"réchauffement normal" si je puis dire.
Il est vrai que dans les mémoires des "anciens" et même les nôtres, on observe des différences, moins de neige, plus de canicules...mais on oubli vite surtout, on ne se rappelle pas des grosses canicules, ou même des tempêtes de neiges proches...il faut prendre en compte les nouvelles techniques de déneigement, qui font que l'on a l'impression qu'il y a moins de neige, moins de verglas...pourtant il y en a, autant je ne sais pas, la mémoire joue souvent des tours.
Même les scientifiques s'affrontent, et ce sujet créé la discorde.

Il n'empêche que, lors de mes études, dans mes cours d'environnement, on m'a appris que le réchauffement climatique entrainerait la chute des températures, tout du moins en France, par arrêt du Gulf Stream, phénomène climatique complexe inhérent a la concentration "saline" des océans...les glaciers fondant, les "sels" moins concentrés stoppent ce phénomène, et l'on ne bénéficierait plus des eaux douces ramenées sur nos côtes par ce gentil Gulf Stream. Il fait plus chaud...soit disant...ne devrait-il pas faire plus froid? Et puis chez moi ça fait trois étés qu'il ne fait pas beau, pas chaud, même froid pour la saison, et que les récoltes de tomates par exemple en pâtissent sévèrement...C'est ça le réchauffement climatique? Ah oui mais ils ont dis que le réchauffement climatiques engendrerait une baisse des précipitations an Sud, et une augmentation au Nord...donc baisse des températures au Nord...mais alors...ça se réchauffe quand?

Je suis assez méfiant quand aux dires de chacun des camps, et je ne sais quoi croire.
Une seule chose dont je suis sur, c'est que l'activité humaine à beaucoup d'impactes négatifs sur notre belle planète, et qu'il faut les réduire d'urgence!
floyd a écrit le 16/11/2009 23:28 (ref msg # 24993 )
Nous sommes bien d'accord sur une chose, il y a tant de choses encore peu connues sur le fonctionnement de la biosphère qu'il est bien présomptueux de valider des projections moyen terme.

Voilà pourquoi il faut rester "jardinier" en son verger. Noter dans son agenda les pluviométries, les températures jour/nuit et bien entendu les date de floraison et de chute des feuilles…
Une petite aide bien nécessaire pour nos pauvres mémoires.

On pourra avec quelques calculs de moyennes et le tracé des courbes faire à notre niveau quelques constats comme ceux présentés sur le document INRA à l'origine de ce sujet.

Quant aux explications, il faut laisser ça à plus forts.[/list]
ddev a écrit le 17/11/2009 09:56 (ref msg # 24994 )
Je ne sais pas si vous avez vu récemment le reportage sur les forces du réchauffement sur Arte ou Fr5.

Il y a 2 forces principales :

1 - gaz à effets de serres -> réchauffe
2 - pollution qui obscurci et -> refroidi

Le 2 forces s'équilibrant.

On a beaucoup fait pour diminuer 2 ce qui fait que 1 a jouer à plein effet.

D'ou perturabations en Afrique :
- famine Ethiopie
- Sahel moins arrosé

Depuis qu'on s'efforce de diminuer 1 & 2, ca se rééquilibre.

Ces dernières années sont même plus fraiches !
bourru a écrit le 17/11/2009 11:04 (ref msg # 24995 )
Je crois que l'on aurait tort de traiter ce réchauffement à la légère!
Quand on on constate les effets catastrophiques du dernier
réchauffement climatique, il y a 9 000 ans:
l'agriculture,
la sédentarisasion
puis terrible réaction en chaine
l'écriture, les villes, l'accumulation des richesses...

Et tout ça, parce que Cro Magnon, insouciant des risques qu'il faisait courir au climat,
tapait comme un sourd sur les cailloux pour les tailler et les polir.

Par mesure de précaution, personnellement, j'ai renoncé à casser les cailloux.
Ah, si tous les hommes de coeur acceptaient de suivre mon exemple
claudeduvar a écrit le 17/11/2009 20:52 (ref msg # 24997 )
Une seule chose dont je suis sur, c'est que l'activité humaine à beaucoup d'impactes négatifs sur notre belle planète, et qu'il faut les réduire d'urgence!


je suis d'accord à 100% avec cette opinion

au fil des année je m'approche de plus en plus de cette idée qui consiste à penser que l'aboutissement de l'évolution c'est le règne végétal et que nous sommes un avart de la diversité. Bref!

pour revenir au climat, changement il y a c'est certain ce changement est complexe : pas uniforme et avec des modifications assez regionales. par exemple pour mon département ce qui est vérifiable sur 10 12 ans; pas d'augmentation de la températue moyenne, une pluviométrie fluctuante et de manière certaines des pluies de fin d'été, début d'automne qui se font attendre. ce qui décale la période de greffe à oeil dormant.

mais ce qui est sur c'est que les terres agricoles regressent, la forêt aussi contrairement à ce que l'on nous fait croire par contre le bitume et le parpaing prolifèrent.
Bruno a écrit le 18/11/2009 17:50 (ref msg # 25004 )
Oui, si le climat se réchauffe, des pays du sud peuvent voir leur agriculture régresser (encore que depuis 2 ans il existe un verdissement des pays du sahel), mais par contre les pays comme le Canada ou la Sibérie vont voir leur surface agricole augmenter.
hendy a écrit le 19/11/2009 01:33 (ref msg # 25014 )
J' ai l' impression que le réchauffement planétaire est une simple flatulence de la terre.. Une poussée de gaz et un réchauffement qui ont déja commencé à régresser depuis deux ans.. ce genre de réchauffement c' est produit au 14-15 siècle avec des variations par la suite..
Vingt ans que l' on note des variations et puis on va subir 10 ans de refroidissement et tout va revenir comme avant.. Ne paniquons pas..
palustris a écrit le 19/11/2009 03:09 (ref msg # 25015 )
Les climats de tout temps ont changé il y a 15 000 ans l'Amerique du nord et l'Europe étaient couvertes de glaciers une chance que ca a réchauffé.

Par contre je crois qu'il faut dimminuer les gaz a effet de serre surtout quand on pense aux raisons pour lesquelles ont les produit c'est incroyables le nombre de gens qui se promène avec de gros véhicules ici au Canada alors qu'il n'en n'ont pas vraiment besoin il faudrais vraiment repenser les transports de manière a polluer moins .
Je ne sait pas si les scientifiques ont raison mais on aurais tout intéret a gaspiller moins les ressources disponibles qu'ils aient tor ou raison a propos du réchauffement .


Le climat ici ne réchauffe pas vraiment les été sont beaucoup plus pluvieux . Les hivers sont parfois neigeux comme en 2007 -2008 plus de 400cm de neige est tombé sur Québec. Je me demande sérieusement si le réchaufement du nord ne fait pas fondre la glace ce qui entraine plus d'eau froide dans l'ocean et fait refroidir le climat plus au sud. C'est complexe mais les arbres ont une certaine tolérance au changements car comme je l'ait dit au début le climat a toujours changé
Il n'y a qu'une seule constante le changement.
Bruno a écrit le 20/11/2009 21:25 (ref msg # 25026 )
"hendy" a écrit :
J' ai l' impression que le réchauffement planétaire est une simple flatulence de la terre.. Une poussée de gaz et un réchauffement qui ont déja commencé à régresser depuis deux ans.. ce genre de réchauffement c' est produit au 14-15 siècle avec des variations par la suite..
Vingt ans que l' on note des variations et puis on va subir 10 ans de refroidissement et tout va revenir comme avant.. Ne paniquons pas..

En fait c'est surtout au moyen-âge qu'il a fait particulièrement chaud vers l'an 1000( et c'était une periode de prospérité, construction des cathédrales), au 14 ème siècle ça a commencé à se refroidir et il a fait particulièrement froid au 17ème siècle. Du temps de l'âge de pierre et de bronze il a fait encore plus chaud qu'en l'an 1000 et que maintenant.
plumesagilles a écrit le 24/11/2009 13:19 (ref msg # 25053 )
Citation Claudeduvard
par contre le bitume et le parpaing prolifèrent.

Et bien le problème de base de l'environnement c'est la surpopulation Mais c'est un problème pas politiquement correct que l'on passe aux oubliettes
Pour le bisnes plus il y a de de gens plus le marcher se développe
On peut passe des heure a parler de l'environnement ; mais il faut savoir voir le problème de fond


greffer.net >> Hors-sujet