Taille Mirabellier

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


kakou13 a écrit le 16/03/2009 09:02 (ref msg # 22063 )
je suis tout à fait d'accord aves alias

Les longues branches si elles fleurissent vont se plier avec le poids des fruits et ne serviront plus a rien mais en plus elles risquent de casser sinon au moment de la mise à fruit il faudra le tuteurer
mais quand les arbres sont jeunes il faut eviter d'avoir trop de fruit plutot les enlever pour pouvoir former l'arbre
floyd a écrit le 16/03/2009 09:02 (ref msg # 22064 )
L'arbre est jeune, nous sommes d'accord, toutefois l'absence de taille et la transplantation ont pu le fatiguer. A jayjay de continuer de bichonner ses arbres, arrosage, fertilisation, paillage, soins phyto…

La taille de l'axe un point de faiblesse? Oui un peu, la cicatrisation à surveiller de près, voire même appliquer un mastic cicatrisant. (un rare cas où cela me parait être une précaution utile)

Les pruniers ont une facheuse tendance à produire de nombreux et longs rameaux. Vigoureux, ils tardent à fleurir de toutes façons.

Tu fais bien de rappeler, alias, qu'il faut éviter de leur laisser trop de fruits dont la charge si elle est excessive, peut rompre les branches.
alias a écrit le 16/03/2009 20:27 (ref msg # 22081 )
http://img228.imageshack.us/img228/8193/agrumee045.th.jpg

http://img228.imageshack.us/img228/6567/agrumee048.th.jpg

http://img228.imageshack.us/img228/7196/agrumee050.th.jpg

Il ne faut pas faire comme ça!!
Jayjay a écrit le 21/03/2009 20:56 (ref msg # 22147 )
Eh bien, mon poste fait réagir

Du coup je ne sais plus quoi faire.

L'arbre a été planté au printemps 2008, c'était une quenouille de 2 ans d'après le pépinièriste.
En tout cas, je ne me ferai plus avoir, et maintenant je vais greffer mes arbres moi-même.

finalement si je taille au niveau du tronc, toutes les branches sous les 4 charpentières, est-ce que je prends un gros risque ?
floyd a écrit le 21/03/2009 21:44 (ref msg # 22148 )
Désolé de te plonger dans le doute…

Avant de te proposer un avis, peux-tu décrire ce qui pourrait se produire, selon toi, si tu supprimes ces fameux moignons?

Merci aux amis de laisser à jayjay le temps d'une réponse avant d'intervenir…
Jayjay a écrit le 22/03/2009 10:54 (ref msg # 22151 )
Alors si je récapitule.
L'arbre a été planté après 2 ans de greffe. Le pépiniériste n'avait pas taillé, du coup il y avait trop de branches, et aucune n'est assez solide.
Il faut donc rattraper le tir, et essayer d'obtenir des charpentières assez solides.

Si je n'en laisse que 4, le mise à fruit sera plus rapide, mais si les charpentières ne sont pas assez solides, elles risquent de casser, et mon arbre sera fichu...
Le fait de laisser les moignons me permettra d'avoir d'autres solutions, et de pouvoir reconstituer des charpentières.
vomito a écrit le 22/03/2009 12:29 (ref msg # 22157 )
Les 4 charpentières que tu as laissées et que tu désignes sous ce nom, ont l'air d'être les branches les plus vigoureuses et de plus fort diamètre de ton arbre. Si tu veux vraiment former cet arbre, il est évident que le rôle d'une charpentière n'est pas de donner de suite des fruits. Il faut les renforcer.

Après je ne sais pas comment tu conduiras ton arbre...probablement pas bien haut vue la forme, et si tu laisses ces branches se plier sous le poids des fruits, ça repercera rapidement pour créer des flèches les années suivantes. L'option "ne plus rien faire" te laisse un peu de temps pour que l'arbre prenne et grandisse, de toute façon il faudra rectifier le tir l'année prochaine.

Quant aux sous charpentières pour remplacer une branche qui casse...certes mais d'une part je doute qu'elles se développent bien, sacrifiées par l'arbre pour sa couronne, d'autre part si l'une doit devenir un jour charpentière elle pourra aussi casser si on choisit l'option fructification.

Je peux comprendre que ce soit rageant d'attendre les fruits mais c'est de loin le plus simple de bien former puis de profiter (d'autant que les premières fructifications même généreuses n'offriront que quelques poignées sur un petit arbre).

Quant aux charpentières, pas besoin de les écarter de trop au début, ça viendra tout seul et suffisament avec le temps.


Petite synthèse personnelle de tous ces points :

- attendre que l'arbre prenne, conserver les 4 charpentières comme elles sont en supprimant si besoin l'excès de fruits (mais j'en doute). Affiner le tir (la forme) chaque année.

- supprimer les sous-charpentières (de toute façon il y a déjà 4 charpentières) qui en plus sont vraiment très basses.

Et patience !
floyd a écrit le 22/03/2009 15:17 (ref msg # 22159 )
Merci, je crois que tu as parfaitement résumé le dilemme, jayjay.

Avec vomito je pense qu'on peut supprimer les branches pour le plus grand profit des 4 charpentières.

Après il faudra être particulièrement attentif lors de l'apparition éventuelle de gourmands, et à la flexion des branches arquées.

Le rôle d'une charpentière c'est de porter des coursonnes. Le rôle du jardinier c'est de les construire, ces coursonnes, à mesure de la croissance de l'arbre.

et toujours de la patience…
Jayjay a écrit le 25/04/2009 10:12 (ref msg # 22636 )
J'ai l'impression que des gourmands se développent sur les 30 premiers centimètres des charpentières. Je les pince maintenant ?

Merci
floyd a écrit le 26/04/2009 08:20 (ref msg # 22644 )
L'apparition de gourmands n'aura pas tardé.

Le terme de pincement concerne la suppression d'une pousse encore verte (non aouté) action qui se pratique sans outil coupant juste à la main, avec la "pince" du pouce et de l'index.

Voyez ce qu'en dit Papy Louis:
http://themasq49.free.fr/index_fichiers/...

Pratiquée assez tôt en saison cette taille en vert amène les bourgeons de l'année à débourer; on obtient ainsi une ramification en un an au lieu de deux années.

Plus tard en saison, la dormance s'étant installée, la même taille ne produit plus aucun effet immédiat… mis à part la privation d'une part de ses réserves nutritives, pour l'arbre.

La taille en vert poussée par Monsieur Lorette a son degrés maximum de simplicité devient la taille Lorette, chère à Kawa.


Quelles longueurs ont atteint les gourmands de ton arbre, Jayjay?
Jayjay a écrit le 01/11/2009 19:06 (ref msg # 24758 )
Bonjour à tous.
Voici ce que donne mon mirabellier. Une des 4 branches s'est cassée (c'est de ma faute...)
J'ai coupé en vert cet été pas mal de gourmands, principalement à la base des charpentières, mais à mon avis il y a encore de quoi tailler.
Pouvez-vous me donner quelques conseils ?
Je pense couper toutes les secondaires qui se dirigent vers le haut et vers l'intérieur. Le pb : c'est ce qu'elles font pratiquement toutes...
Est-ce que je coupe toutes les "secondaires" au bout des charpentières ?
Merci par avance







[/img]
floyd a écrit le 02/11/2009 19:10 (ref msg # 24782 )
Salut Jayjay,
Ce mirabellier a réagit vigoureusement… et toi aussi en supprimant les gourmands à la base des charpentières.
Mais au final cette vigueur maitrisée donne un arbre assez convenable qui présente:
- de nombreux rameaux à l'horizontale qu'il faut conserver intact,
- des charpentières qui se prolongent en une sorte de houppier qu'on ne peut laisser sans intervenir.

En effet, on distingue sur ces trois branches autant de "petits arbres autonomes" qui ne demandent qu'à déployer leurs ramures pour occuper le volume en hauteur et faire de l'ombre à tout ce qui est dessous.
Rien de cela n'est souhaitable.

Il me semble nécessaire de couper la tête de ces "petits arbres dans l'arbre" juste au dessus des 2 ou 3 départs solides et vigoureux les plus bas.

Le tasseau-écarteur n'est plus utile: l'enlever!

Au fait, y a-t-il eu des fruits?
Jayjay a écrit le 03/11/2009 23:14 (ref msg # 24788 )
Bonsoir Floyd,

Merci pour ta réponse. Non malheureusement aucun fruit sur ce mirabellier. Ce sera pour l'an prochain !

Tu sembles dire que j'ai trop taillé les gourmands. Me trompes-je ? Pourtant il était tous verticaux et à l'intérieur de l'arbre. J'aimerais comprendre où j'ai fais une erreur si tel est le cas

Concernant la tailles des "arbres" dans l'arbre. Je te fais une proposition sur 2 croquis car je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Mon idée : supprimer tout ce qui est vertical et dirigé vers l'intérieur de l'arbre.

Qu'en penses-tu ?







floyd a écrit le 03/11/2009 23:36 (ref msg # 24789 )
Tu as très bien fait car la vigueur de l'arbre est en passe d'être maitrisée.
Les deux croquis vont dans le bon sens.

Inévitablement, puisqu'il s'agit de photos des deux faces, on ne peut être sûr que les coupes indiquées en rouge soient bien les mêmes.

Pas grave, leur principe est conforme à mes indications.

Les gourmands fortement raccourcis vont se ramifier et donner quelques brindilles, qui porteront bientôt des fruits. Les branches charpentières vont donc se regarnir progressivement de coursonnes qui faisaient défaut.

J'anticipe le conseil, mais sur un prunier il vaut mieux des rameaux courts que des pousses longues dont on sait qu'elles casseront un jour!
youcef a écrit le 06/11/2009 14:54 (ref msg # 24828 )
"Jayjay" a écrit :

Pouvez-vous me donner quelques conseils ?

ca depend comment vous voulez former votre arbre,
si c'est haut tige ou demi tige ? il faudrais mieux couper les branches laterales.
si c'est en goblet il faudrais mieux faire une coupe à l'horizontale à la hauteur que vous desirez.
kakou13 a écrit le 10/11/2009 15:51 (ref msg # 24876 )
salut à tous ,

je donne un exemple , j'ai taille le mien en gobelet
j'ai laissé les charpentieres se developper jusqu'à une hauteur de 1.50m
que je taille tous les ans à cette hauteur
pour les secondaires je les epointe à 20 cm
pour les fruits il donne bien tous ans à condition de le nourrir l'hiver en decembre et un peu d'engrais avant la floraison
floyd a écrit le 10/11/2009 16:11 (ref msg # 24878 )
Salut Kakou,
Cette taille répétitive provoque des têtes de chats au bout des charpentières, non?
Chaque année les gourmands apparaissent en nombres et sont à couper.
Ce travail acharné ne peut convenir à tous.

D'autres techniques de conduites des fruitiers sont aujourd'hui mise en avant; je pense que le livre de Lespinasse et Leterme fournit les meilleures explications qui soient.

Je ne cache pas qu'elles inspirent mes conseils de taille.
kakou13 a écrit le 10/11/2009 16:50 (ref msg # 24879 )
salut floyd,

il est vrai les gourmands apparaissent en nombres et sont à couper.
cela me permet de garder un arbre à hauteur pour ramasser les mirabelles sans commencer à sortir escabeau ou autre chose
par contre pour becher c'est plus delicat
voir l'arbre en page 1
kakou13 a écrit le 10/11/2009 16:53 (ref msg # 24880 )
mais si tu as des documents concernant la taille je suis toujours interressé
dydy a écrit le 23/11/2009 21:48 (ref msg # 25048 )
ma pensée


il vaut mieux favoriser la conduite des jeunes arbres et en particulier les pruniers par la ficelle ou le fil de fer...
je vous conseil d'arquer les branches!!!

"il faut corriger au secateur les imperfections criantes!!! et user celles qui le sont moins..."

un arbre fruitier, et d'ornement par la même occasion...

avez vous pensée à la polinisation croisée??? d'autres pruniers en vue!!!

(dans le village ou je me trouve...
un ancien a planté un mirabellier sauvage dans son jardin...
voilà 12 ans qu'il pousse sans faire de fruit mature...
il la tailler severement... mais rien, si des gourmands en veux, tu en voilà!!
il ma demander de le greffer... ma reponse "il est trop tard pour le greffer, on risque de le mutiler encore un peut plus, plante un autre prunier approximité..."
il a planter une quetche d'alsace à 5 m en automne 2008, il a manger une tarte à la mirabelle en aout 2009)


greffer.net >> Hors-sujet