Cherche Grenadier

greffer.net >> Autres fruits

gaia-project a écrit le 20/01/2009 18:44
Je recherche une variété de grenadier résistant au froid et supportant les jours courts de la plaine des Vosges, et surtout qui fructifie sous ce même climat. Je teste déjà la variété "Mollar de Elche" qui repousse chaque année, mais du pied...donc petite pousse (quelques dizaines de cm) et pas de fruits bien entendu.
JM a écrit le 20/01/2009 19:19
A la limite "Provence", voir le catalogue de la pépinière Baud. Il parait que la variété "Wonderful" est très résistante (Huveaune).
Mais il leur faut un long été avec une belle arrière saison.
gaia-project a écrit le 20/01/2009 19:26
J'ai déjà des vues sur "Provence". Lui faut-il des longs étés?
plumesagilles a écrit le 21/01/2009 06:21
J'ai un grenadier de provence dans le rhone depuis plus de 15 ans ;il fructifie beaucoup 3 a 4 cagettes de fruits ; mais elles sont aigres ; immangeables, je pense que c'est dut au fait que je suis trop au nord
claudeduvar a écrit le 21/01/2009 22:49
grenadier de provence c'est un peu comme le cognassier de provence, c'est un nom passe partout et derrière tu as des plants très différents. Ton grenadier est il greffé?
plumesagilles a écrit le 22/01/2009 06:11
Mon grenadier n'est pas gréffé , mais il se multiplie facilement par bouture; il vient d'un pépinieriste du Var
claudeduvar a écrit le 22/01/2009 07:35
dans ce cas je ne pense pas que cela vienne de ton climat, essaies de voir avec cette pépinière ( c'est rey?) on le multiplie souvent par marcottage en cépée et pour certains cet arbre étant plus souvent planté pour son aspect que la qualité gustative des fruits la sélection pratiquée n'est pas des plus rigoureuse malheureusement
patrice a écrit le 22/01/2009 08:15
Je suis étonné d'entendre parler de greffage ou marcottage par cépée du grenadier alors que le bouturage est un jeu d'enfants
gaia-project a écrit le 22/01/2009 09:22
Oui, un jeu d'enfant en effet. Une branche simplement piquée du terreau reprend sans soins particuliers.
plumesagilles a écrit le 22/01/2009 09:24
, essaies de voir avec cette pépinière


15 ans apres ce sera difficile ; c'est le probleme avec le temps de mise a fruits on est plus sous garentie ; j'ai eu le meme avec wilemse ,achat d'un prunier stanley a gros fruit bleu , fruictification au bout de 7 ans resultat, fruit jaune
et j'ai eu bien d'autres éspeces venant d'ailleur de pepinieriste entre autre qui ne corespondaient pas a ce qui etait vendu
Dernierement j'ai vu chez brico un arbre qui avait 2 etiquettes une d'abricotier l'autre de prunier en janvier sans feuille allez savoir ce que vous acheter
Ca donne une idée du serieux de la vente
Apres il faut identifier; pas facile
floyd a écrit le 22/01/2009 11:31
…un arbre qui avait 2 etiquettes; une d'abricotier l'autre de prunier

Sans doute le fait d'un client facétieux!
Une raison de plus d'apprécier le pépiniériste pro.
claudeduvar a écrit le 22/01/2009 12:18
et oui il faut favoriser les gens sérieux.

le greffage est rare certes mais le marcottage ne demande pas d'équipements spéciaux et pour des pépiniéristes du moins certains c'est simple, tu coupes au ras du sol, tu couvres de terre et tu récupères des plants bien racinés.
palmierbret a écrit le 24/01/2009 12:04
J'ai souvenir d'avoir vu au jardin botanique de la tête d'or à Lyon un grenadier couvert de fruits il y a quelques années.
Existe-t-il toujours ?
Bruno a écrit le 03/03/2010 15:04
J'ai la variété "SEEDLESS" acheté aux pépinières Baud. Les grains sont souples et comestibles.
Ferréol a écrit le 03/03/2010 17:19
Il y a à Angers une avenue plantée de grenadiers. Il supportent bien les froids (modérés certes) de cette ville. Cependant, je n'y ai pas remarqué de fruits.

Je me rappelle aussi d'un joli grenadier poussant dans le jardin d'un particulier à Antony, en banlieue sud de Paris. Celui-ci portait chaque automne quelques fruits.
youcef a écrit le 03/03/2010 18:34
Cependant, je n'y ai pas remarqué de fruits.

est ce que vous avez remarqué la grosseur et la couleur de la fleur ?
si la fleur est grande et la couleur est panaché, c'est des grenadiers mâles
avec des fleurs mâles. ou bien on peu dire sterils.
patrice a écrit le 03/03/2010 18:45
Il y a d'une part la rusticité de l'arbre (on peut envisager un -10°C/-15° sur certains d'entre eux)... et d'autre part un certain besoin de chaleur en arrière saison pour amener la maturité à terme...
palmierbret a écrit le 04/03/2010 06:08
Comme le dit Patrice, pour la rusticité, il n'y a je pense aucun soucis quasiment partout en France. Pour le fructification c'est autre chose. Il y a quelques semaines, j'ai fais venir du nord de l'Inde les boutures d'une quinzaine de variétés de grenadier justement pour faire des essais de plantation. Je vais installer en Bretagne un verger avec tous ces cultivars (+ ceux que l'on trouve en France), mais aussi en Alsace où le climat semi continental (étés chauds) sera peut être plus favorable.
Bref affaire à suivre.

Frédéric
ddev a écrit le 04/03/2010 09:46
à propos des grenadiers :

j'ai entendu parlé de variété jaune (golden) naine ?
palmierbret a écrit le 14/07/2011 15:24
Je "remonte" le post pour donner quelques nouvelles des boutures reçues d'Inde. Reprises variables selon les cultivars. Meilleurs résultats sur la variété 'Kandhari Kabuli' dont je vais mettre en terre en exemplaire cet été dans mon jardin. J'ai aussi la variété "P26" et "Shirin Mohammed Ali". Des producteurs du sud de la France commercialisent-ils déjà ces variétés indiennes très appréciées là-bas ?


greffer.net >> Autres fruits