absence de floraison

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


ruche34 a écrit le 29/12/2008 14:54 (ref msg # 20962 )
Je viens de voir une question dans ce ce sens... je ne résiste donc pas.
Un abricotier de semis met effectivement plusieurs années avant de fleurir (8 pour ce que j'ai observé, mais ce sujet a déjà été traité).

Par contre, un abricotier greffé fleuri beaucoup plus vite : certains fleurissent même dès la première année. Et ca a été le cas chez moi pour un Pêche de Nancy. Ce qui n'empêche pas d'ailleurs de supprimer la ou les remières années les fruits en formation afin de laisser l'arbre s'implanter.
Donc un pêche de Nancy de 3 m et de 4 ans qui ne fleuri pas : ca me surprend. Reste à savoir et ça, c'est ce qui m'intéresse, c'est la région où il est ?

Je voulais attendre le printemps, mais moi, c'est mon "fameux" Hargrand qui m'a posé des problèmes l'an dernier : pas une fleur.

Pourtant, il a été planté scion en 2001, il produit chaque année depuis 2004 entre 5 et 10 kg. Sauf l'an dernier. Alors, l'année 2007-08 a bien été sèche, mais moins que l'année 2004-05. Au niveau des étés (préparation des bourgeons à fleurs), c'est pareil : chaud et sec. Par contre, c'est peut être au niveau du froid l'hiver que ca a peut être posé problème : l'hiver 2007-08 a été relativement doux, et cette variété a quand même besoin de froid. Pourtant Le Pêche de Nancy, lui a bien donné.
A coté, le Rouge du roussillon, lui a subit des gelées printanières.

Normalement, Hargrand n'a pas une production alternante (beaucoup un année, peu l'année suivante).

Ma conclusion ? Pour moi, j'attend le printemps :
- s'il n'y a pas de fleur, là, je me poserai des questions !
- s'il y a des fleurs, je verrais s'il me faut éclaircir...

Bref mystère !
wissem a écrit le 03/01/2009 14:46 (ref msg # 21026 )
pour l'abricotier, c'est une espece sensible au fote de taille, je parle des jeunes arbres.
Normalement une abricotier greffé doit enter en production a partir de la 5ème année et il donne une bonne production aprés 7 ans, mais on peut retarder l'entrer de la production par des cout de taille a un stade avancer, c'est pourqoi qu'il ne faut pas taillé pendant les 4 premieres ans, en plus une taille de formation sur arbre jeune cause l'apparition du gommose et de chancre, en plus en taillant on pousse l'arbre a se developper en vegetation se qui va retarder l'apparition des bourguons fructifers.
wissem a écrit le 03/01/2009 14:50 (ref msg # 21027 )
En general leger, il faut eclaicire des prolonements des branches et remplacer les rameaux agés puisque la production est sur bois agés + rameau long.
Pour la periode, de préference en fin d'automne avant l'arret totale de la seve( aprés chte de feuille)
ruche34 a écrit le 03/01/2009 18:51 (ref msg # 21029 )
Non, ce n'est pas une question de taille puisque ... j'ai arrêté de tailler : l'arbre est bien formé, équilibré, maqnifique.
Sinon, effectivement les fleurs se forment pendant l'année précédente et sur les branches de l'année, donc effectivement si l'on taille les branches de l'année, pas de fleurs et pas de fruits. (je ne suis pas d'accord avec les fleurs sur les bois agés...)
De même, puisque les bourgeons à fleurs se forment l'année précédents, s'il y a une "méga" production une année, l'arbre risque de donner tout aux fruits et rien aux bourgeons, d'où l'alternance (avec certaine variétés particulièrement sensibles).

Non, ici, c'est une absence totale de floraison (si, allez, 1 seule et unique fleur au sommet de l'arbre ! et encore pas bien belle), après une année de production normale avec une variété donnée pour non alternante (et jusque là c'était vrai).

Comprend pas...
alias a écrit le 04/01/2009 09:20 (ref msg # 21033 )
un arbre fruitier doit etre taille chaque année, sinon sa production baisse puis disparait, generalement avec l'arbre.
un abricotier doit faire au moins 30-40 cm de pousse par an, ceci etant un minimum.
Pour le hardgrand, c'est autour de 80 cm.
De plus, le hardgrand fait de gros fruits et moins de fleurs. Il est beaucoup moins fructifere que les autres, ce qui est rattrape par la taille des fruits.
Je pense que le probleme vient de la fertilisation trop riche en azote et pas assez d'arrosage apres la fructification..
gaia-project a écrit le 04/01/2009 10:44 (ref msg # 21034 )
En effet beaucoup d'arbres fruitiers doivent être tailler pour fructifier correctement? Cependant sur les fruits a noyaux, prunes, cerises, pêches, abricots...il faut y aller avec parcimonie, sinon on risque la gommose. Et puis de toute façon les pêchers ou abricotiers taillés ont une durée de vie limitée à 15 ans maxi, mais une productivité accrue.
wissem a écrit le 04/01/2009 14:06 (ref msg # 21037 )
pour l'abricotier les bourguons pussent sur le bois de l'annés, on peut pasdistingué entre le bourguons fructifers et ceux végétatives et l'année d'aprés ils se developpent en donnant des fruits ou bien une masse végétative.
La fertigation azoté retarde la floraison et agi surle calibre et la fermeté du fruit mais elle ne l'ellimine pas.
ruche34 a écrit le 04/01/2009 14:53 (ref msg # 21038 )
Pour ce qui est de la taille, je l'ai vu sur deux abricotiers de minimum 30 ans et sans taille les arbres croulaient sous les fruits et étaient sains. Les fruitiers à noyaux n'aiment pas la taille (sauf peut être pour le pêcher où elle semble nécessaire).
L'arbre dont je parle est conduit ainsi de la même manière depuis le début, sauf pour la plantation (scion "épointé").

Quant à la fertilisation azotée, c'est paillage à coup d'herbe tondue et tailles de haie et parfois du compost de la ville (compost végétal). Donc, si c'était une question de fertilisation, je pencherai plutôt pour faim d'azote... mais quand même...

Ensuite l'arrosage : justemement cette année n'a pas été la plus sèche, et l'année la plus sèche a donné normalement fleurs et fruits. L'année 2007 m'a même permis d'entretenir des plans de tomates (qui ont produit sans arroser (paillage par contre), ce que n'a pas permis 2008.

Je rappelle que se suis plein sud, et proche de la mer. Je continue à craindre l'histoire de la vernalisation : Hargrand est donné pour en avoir besoin et d'habitude on a notre période de gel et l'hiver 2007-08 a été le plus doux de ces 9 dernières années (sauf peut être 2003-04). Le pb étant qu'on a régulièrement des "petites" semaines à -12°C, mais pas l'an dernier...

Reste la question de "pêche de Nancy" qui lui dans les mêmes conditions donne régulièrement chaque année, tout en étant plus jeune.
floyd a écrit le 04/01/2009 22:46 (ref msg # 21041 )
Par vernalisation on entend habituellement l'effet suffisament prolongé du froid sur un bourgeon floral entré normalement en dormance à l'automne.

Le débourrement ne peut avoir lieu si une certaine somme de froid n'est pas atteinte. Mais le bourgeon floral existe. Le méristème est différencié, il ne peut évoluer en pousse à bois.

Une sorte de test pourrait être tenté; prélever une branche, la passer au frigo, la mettre en vase au chaud… et voir!
Même chose sans passage au frigo comme témoin.

Aucun fruitier "n'aime être taillé" Les auteurs comme Lespinasse et Leterme exposent des principes de "conduite de l'arbre" qui infirment les anciennes pratiques sans nuire à la productivité des abres.
kakou13 a écrit le 11/01/2009 19:38 (ref msg # 21089 )
bonjour à tous le monde ,
je confirme ce que ALIAS dit pour la variete HARGRAND
gros abricot ,de l'ordre de 4 à 5 cm de diametre production moyenne
mais il doit etre pollinise avec la variete HAROGEM ce sont les conseils de mon pepinieriste de st andiol
- pour ce qui est de la taille des abricotiers , je les taille en gobelet
hauteur maxi 1.80m en general 4 branches principal et plusieurs depart sur chaque branches mais coupe à 20cm
- pour la nourriture tres peu d'azote au printemps apres debourrement
mais pendant l'hiver arrosage ci besoin ( pour cette annee pas du tout .... on n'a eu notre compte entre pluie et neige )et environ 1 kg par arbre de scorie potassique + corne broyée .
en general je mets cela à tous mes arbres fruitiers + traitement d' hiver , voila ma methologie et mes arbres me le rendent bien car tous les ans je croule sous les fruits
mon seul souci sont les maladies que je n'arrive pas à enrayer sur tout pour la vigne
ruche34 a écrit le 20/02/2009 19:17 (ref msg # 21724 )
En tous cas, la solution n'est pas pour cette année : froid prolongé et maintenant printemps qui s'annonce. Les arbres sont couverts de boutons !
Encore une année en avance...
kakou13 a écrit le 25/02/2009 21:35 (ref msg # 21770 )
bonsoir ruche 34

je pense que le climat dans le languedoc est sensiblement le meme que dans les bouches du rhone peut etre plus humide que chez nous
je vais souvent dans le languedoc c'est pour cela que je connais un petit peu
la varite hargrand doit etre pollinnise par la varite harogem , de plus mets lui au pied de la scorie potassique avec de la corne broyée ( en novembre ou decembre , mais pas plus tard )
il va digerer cela tres bien et il te donneras beaucoup de fruit et apres la floraison mets lui de l'engrais potassique en melange avec un peu d'azote ( genre engrais bleu mais pas de trop , environ 1/4 de sceau enfant )
pour l'arrosage pas d'exces les abricotier n'aime pas trop etre inondé cela leur plait pas du tout
ruche34 a écrit le 26/02/2009 19:49 (ref msg # 21786 )
non, je n'ai pas de problème de pollinisation : ...et les abricots hargrand sont pour moi les meilleurs que j'ai goutté (en plus énormes et tout petit noyau). et autour de l'arbre il y a un pêche de nancy et un rouge du roussillon qui en général fleurissent en même temps (2 jours de décalage de floraison).

Pour le climat, c'est un peu particulier, dans le sens que je suis à 10 km du bord de mer (environ à vol d'oiseau) et pourtant on a des froids qui peuvent être important (-12°C pendant 10 jours en 2001).

La croissance et les pousses sont bien vigoureuses. Pas de maladies.

Par contre, l'an dernier... peu de froid et de courte durée, c'est la seule explication que j'ai trouvé à cette absence totale de floraison (alors que chaque année, j'ai une production équivalente sur les 2 arbres - 10 kg).

Bon, cette année, c'est bourré de fleurs : si y'a trop d'abricots, j'éclaircierai pour ne pas tomber dans l'alternance. Mais on a eu tout le froid nécessaire cette année.
alias a écrit le 27/02/2009 08:13 (ref msg # 21797 )
L'initialisation des boutons floraux est induite dans le bourgeon lors de la pousse. Ce n'est pas du au froid si ca fleurit pas mais aux conditions de culture et climatiques de l'ete, generalement.
apres la recolte, l'abricotier doit etre tailler ( taille en vert) .
De la, il va demarrer de nouvelles pousses qui elle porteront des fleurs.

Il faut absolument laisser les branches secondaires laterales.
kakou13 a écrit le 27/02/2009 09:09 (ref msg # 21798 )
par contre il faut nourrir ton abricotier si tu veux avoir de beaux fruits
le froid peut occasionner des degats au moment de la floraison
tu est de quel coté du languedoc si je puis me permettre de te le demander ?
on peut poursuivre la conversation par mail si tu le souhaites
claudeduvar a écrit le 27/02/2009 19:48 (ref msg # 21807 )
l'abricotier est très sensible aux interventions culturales, il redoute par dessus tout les faux démarrages au printemps du style: quelques bons cumuls de chaleur et une vague de fraicheur. C'est la raison pour laquelle il est, même dans le sud préférable de le planter au nord dans certains cas ,son départ en végétation est retardé mais quand l'arbre végète c'est sans à coup. Pas de taille en début d'année,aucun apport de fumure en début de saison, aucun travail du sol en janvier février mars et si on est en zone sensible aux gelées de printemps gardez le sol propre et roulé ( gain de 2°C). pour la qualité du fruit à mon avis il est vain de focaliser sur la variété car c'est le terroir ( sol léger,filtrant) qui fait le goût.


greffer.net >> Hors-sujet