Apprendre à greffer

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 22/12/2008 17:50
Petit texte d'introduction pour les débutants.

Conseils de lectures :

Le greffage : qu’est-ce ? Pourquoi ?

Choisir, récolter et conserver des greffons

Je réalise et réussis ma première greffe !
gil a écrit le 10/12/2013 19:03
bonjour,je propose mes aptitudes dans le domaine du greffage pour debutants;
je fais cela depuis 50ans environ
de formation BTS arboriculture
et ai une solide experience pedagogique
repond à tous
salut
hendy a écrit le 03/01/2014 16:20
J' aime contacter les gens qui font de la greffe .. Est ce que tu as déja greffé un (choke) intermédiaire de charpente et greffer un greffon en même temps.. Il y a quelques années sur des pommiers nains, j' ai fait dix greffes avec 50 % de réussite.. surveillance d' ensoleillement et d' humidité très importante. Tous les intermédiaires de charpente ont fonctionné, pour les cinq greffons, qui sont mortes, 3 ont débuté avec 3-4 feuilles et les 2 autres n' ont pas bourgeonnné..

Une autre greffe intéressante fait en serre greffe anglaise compliqué fait en avec un greffon inversé.. i.e le greffon a été posé en position inversé et il a fait des feuilles et la croissance a continué normalement.. après 3 ans rien ne paraissait plus.. longeur du greffon 9 cm..

Série de greffe dans la famille des solénacées.. tomate, pomme de terre, etc..
Cette année 2014, je veux contaminer des semis et du spores de fougère dans le but d' obtenir du panaché.. J, ai eu quelques surprises trop fragiles mais je recommence..

Semis d' héliopsis Lorraine Sunshine.. contamination de 30 à 70% après un traitement de contact sur des semis provenants d' un autre plant non panaché..
Est ce que tu fais de l' expérimentation..
Au plaisir
gil a écrit le 03/01/2014 17:53
salut et reste au chaud!!!!
pour le premier test je ne l'ai jamais pratiqué
par contre le greffon à l'envers c'etait la blague à l'ecole....et de temps en temps!
je ne fais pas d'expé,sauf à greffer
hendy a écrit le 05/01/2014 23:33
La greffe avec les solanacées tomate, pomme de terre, morelle, brugmansia, datura, tabac est vraiment intéressante car la réussite en serre est presque de 100 %..mais la période saisonnière est trop courte (zone 4) au Québec et commence à peine à faire des fruits que le gel automnal survient..Le minimum zone 7-8 serait souhaitable..
sylvain41g a écrit le 23/03/2018 19:27
bonjour, gil
ou vous trouvez vous dans le Berry
car je debute dans la greffe et je doit déménager dans le berry
pratiquer avec un connaisseur pourrai être intéressant
bonne soirée
gil a écrit le 23/03/2018 20:57
bonsoir,effectivement je suis du Berry,pas tres loin de Châteauroux et c'est avec plaisir que je peux (et je veux) vous transmettre ce savoir faire.
question planning,je pars en cure le 08/04 pour 3 sem mais si vous pouvez avant car on est en pleine periode de greffage.J'ai déjà réalisé cerisier,cognassier et poirier,n'ayant que peu de pruniers à faire.reste un bon lot de pommiers que j'envisage de faire avant la cure.Il y a de la greffe à l'anglaise,en fente et en couronne sur différents PG
salutation;au plaisir
Gilbert
sacapus a écrit le 07/04/2018 10:16
Bonjour,
J'ai acheté en 2017 en jardinerie un mûrier noir qui a porté des petits fruits rachitiques et peu savoureux. je souhaiterais le greffer avec du murier noir "sauvage " de montagne dont les fruits sont beaucoup plus gros et gouteux.Pour ce faire j'ai récupéré des greffons cet hiver sur deux arbres différents et les ai placés dans le tiroirs de mon frigo.
1er problème: j'habite dans le 06 en montagne et ne trouve personne qui me fasse les greffes ou m'explique étape par étape avec des croquis de préférence,car moi yen a pas savoir!!
2ème problème : les arbres vont déménager cet automne car ils ne sont ici qu'en transit et toujours dans leur pots mais enterrés.(le terrain ne m'appartient pas)

Merci pour votre aide.

Jérôme
gil a écrit le 07/04/2018 11:18
en principe le murier ne se greffe pas !pour multiplier il faut faire des sortes de drageons aux extrémités des tiges de l'année,un peu comme le fraisier.
salut
et vous allez trouver des pieds de muriers sauvage un peu partout!
claudeduvar a écrit le 07/04/2018 22:32
les muriers platanes que l'on trouve en pépinière sont systématiquement greffés, ça se voit bien. C'est un bois creux, il faut le greffer comme le figuier et bien protéger la greffe qui se déshydrate très vite. Greffe en sifflet en juin par exemple.
nicollas a écrit le 08/04/2018 07:11
Vous parlez de Rubus et de Morus, donc pas des mêmes choses
claudeduvar a écrit le 08/04/2018 09:18
désolé!
sacapus a écrit le 08/04/2018 12:19
Merci Gil pour pour votre réponse!
Ce que vous appelez "drageons" c'est des marcottes? le problèmes ,c'est que tous les mûriers que je connais sur cette montagne(plus de 600ha),tous poussent dans des murs de restanques ;aucun n'est en pleine terre et donc difficile sinon impossible a marcotter car les racines et le pied sont enfouis dans le mur.

Merci pour vos réponses.
Olive37500 a écrit le 08/04/2018 18:11
Bonjour à tous.
Je viens de m'inscrire sur le site
J'ai commencé greffer depuis 2-3 ans, avec pour l'instant des résultats relativement positifs (trop tôt pour manger les fruits, donc optimisme relatif), mais j'a toujours des questions et j'aimerais vous les poser.
J'ai acheté il y a 3 ans une maison avec grand jardin en Touraine, sol très calcaire, sur un coteau exposé plein sud, dans un endroit où les vignes s'épanouissent, mais je tente ma chance pour créer un verger (exclusivement pour l'utilisation personnelle, pour assurer des fruits sains à ma famille), malgré la réserve des voisins.
J'ai planté en novembre des port-greffes de pommier franc de petite taille et il y a 2-3 semaines je les ai greffé (greffe anglaise compliquée).
Les port-greffes ont commencé déjà débourrer, mais pas encore les greffes. Est-ce que je dois supprimer tous les bourgeons débourrés sous le greffon pour forcer le démarrage du greffon ou je dois tout laisser, pour assurer le bon enracinement de la porte-greffe?
Photo en pj

J'ai beaucoup de pousses d'aubépines, comme la terre est assez calcaire. On m'a dit que les fruits à pépins n'aiment pas les terres calcaires. J'ai tenté greffer l'année dernière des poiriers, deux variétés: conférence et une variété ancienne d'été.

Les greffes de conférence ont très bien pris, mais les autres ont du mal à démarrer. Est-ce que vous connaissez d'autres variétés de poirier compatibles avec le greffage sur aubépine?
Est-ce que je dois sur-greffer une autre variété de poirier sur la première greffe de conférence?
Salutations distinguées,
CG



gil a écrit le 08/04/2018 18:35
bonsoir:2 questions=2 réponses.
pommier:il me semble que vous êtes allé un peu vite en tâche:c'est seulement le moment de greffer cette espèce;par contre en procédant comme vous faites (plantation et greffage la même année)il faut bien arroser les PG pour les favoriser!je pratique cela couramment et même à des dates affolantes que je ne conseille pas à un débutant fin dec ,janvier ou fevrier; mais cela en serre froide :à ce jour les greffons ont déjà des feuilles bien developpées.
aubepine:sur cette espèce il n'y a rien de bon pour des poiriers:pousses rachitiques et mortalité du greffon au bout de 2/4 ans
si ce porte greffe vous plait,greffez du néflier ou de l'aubepine deco eu fleurs doubles rouges (reprise assurée!
voila pour ma double réponse;je suis du Berry avec des sols voisins des votres
gil a écrit le 08/04/2018 18:41
si vous tenez aux poiriers poiriers utiliez des poiriers francs que vous pouvez acheter à la societe pomo du Berry (environ 1.8€//u)dispo en fevrier et donc à greffer vers le 15/20 mars
salutations
Olive37500 a écrit le 08/04/2018 22:12
Bonsoir, Gil, et merci pour vos réponses
La première question était précisément: est-ce que je dois supprimer les bougeons qui débourrent sous le greffon, comme indiqué dans la photo (flèches rouges) ou les laisser comme tire-sève? Pourriez-vous me conseiller sur ce point précis, SVP?
2e: J'ai planté en décembre aussi plusieurs porte-greffes de poirier et j'ai tenté déjà sur quelques-uns des greffes à l'anglaise compliquée et j'ai laissé d'autres, plus petites, prendre de bonnes racines et je vais les greffer l'année prochaine. Greffer sur aubépine était plutôt un essai pour me faire la main, parce que j'avais des dizaines d'aubépines partout dans le jardin. C'est pour ça, je me suis dit que si vous connaissez des bons résultats de poiriers qui marchent vraiment, je suis preneur, sinon, c’était un entrainement très prometteur ( un pourcentage de prise initiale d'au moins 3/4) et pour les vrais poiriers, j'utilise les francs de poirier.
Merci bien
gil a écrit le 09/04/2018 08:40
bonjour:il faut en laisser 2/3 car si la greffe ne prend pas ils formerons des rameaux à greffer ,soit l'automne prochain (septembre) soit le printemps prochain.si vous avez du temps n'en gardez qu'un(rameau)
lorsque vous aurez la certitude de non reprise de votre greffe.si cette greffe est réussie vous pourrez enlever ces rameaux courant été
salut


greffer.net >> Greffage