Greffer un cognassier sur un poirier?

greffer.net >> Cognassier

Bruno a écrit le 14/04/2013 13:32 (ref msg # 39890 )
En août dernier j'ai greffé en écusson à œil dormant un cognassier vranja sur un poirier (pépin germé sans qu'on lui demande), ça a l'ai de bien démarrer. je me demande pourquoi cette greffe est si peu usitée. Ça permettrait d'avoir un arbre avec un seul tronc et non un buisson.

alainhecl a écrit le 14/04/2013 20:11 (ref msg # 39893 )
Jolie greffe Bruno .
Faire des boutures de cognassiers c'est très facile ,le contraire est plus difficile.
François du Perche a écrit le 25/04/2016 22:34 (ref msg # 52653 )
Bruno en avril 2013 :
En août dernier j'ai greffé en écusson à œil dormant un cognassier vranja sur un poirier (pépin germé sans qu'on lui demande), ça a l'air de bien démarrer. je me demande pourquoi cette greffe est si peu usitée

Des nouvelles de cette greffe ? Bataille41 disait que ça ne marchait pas.
Je voudrais transformer un poirier Delbardélice qui ne donne pas de fruit mais qui a un joli tronc en cognassier. J'aurais bien aimé avoir un retour d'expérience.
Bruno a écrit le 26/04/2016 14:16 (ref msg # 52657 )
Au bout d'un an je l'ai déplacé pendant l'hiver et il n'a pas repris. Je ne sais pas si c'est à cause de la transplantation ou si c'est par incompatibilité. Mais tout est mort, le PG aussi. Je crois qu'il faut refaire l'expérience.
François du Perche a écrit le 26/04/2016 15:12 (ref msg # 52661 )
y a quand même pas mal de présomptions pour que ça ne marche pas, je vais plutôt changer de variété de poire.
Jo77127 a écrit le 26/04/2016 17:31 (ref msg # 52662 )
Bonjour,
Je greffe depuis 5 ans des cognassiers sur poiriers (Beurré Hardy et Louise Bonne) pour obtenir de beau greffons et aucun échec à ce jour ni différence notable sur la qualité du coing.
ké20 a écrit le 26/04/2016 17:56 (ref msg # 52663 )
En suivant les conseils de Jo77127, j'ai greffé cette année (anglaise simple et compliqué) , du cognassier sur du PG Calleryana.

J'ai greffé très tard , je donnerai des nouvelles . Par contre , pour Gamboa , la chaleur a complètement grillé le greffon (2/2) avec 3 yeux.
Jo77127 a écrit le 26/04/2016 19:02 (ref msg # 52665 )
Des photos sur le sujet coings sur poiriers sur la N° 2 le greffons de Ké20 Geant de Vranja greffé il y a une dizaine de jours



ké20 a écrit le 26/04/2016 19:54 (ref msg # 52668 )
joli spécimen !

Je rectifie un peu , Jo m'avait conseillé sur Poirier , j'ai poussé le test sur Poirier de chine . On verra bien.
clow a écrit le 31/10/2016 18:57 (ref msg # 54629 )
Bonsoir Jo77,

Peux tu me préciser sur quelle porte greffer sont greffer les poiriers sur lesquelles tu greffe tes cognassiers, simple curiosité est ce du franc, du cognassier, de l'aubépine etc?
Jo77127 a écrit le 31/10/2016 21:58 (ref msg # 54630 )
Bonsoir clow,

Sur les photos il s'agit d'un poirier double cordon Beurré Hardy et Louise Bonne greffé sur Kirchensaller, sur lequel j'ai greffé 6 variétés de coings et 4 variétés de Nashi en plus des poires .
Que se soit les coings ou Nashi ils sont plus poussant que les différentes poires.
J'ai greffé des coings aussi sur aubépine mais c'est beaucoup,moins poussant après 3 ans.
ké20 a écrit le 31/10/2016 22:56 (ref msg # 54631 )
Avec ce printemps un peu bizarre , pluvieux , et alternant 2- 3 jours très chaud de temps en temps , j'ai complètement foiré mes greffes de cognassiers (et kaki) .... 2 réussies sur une bonne trentaine ..... que du vranja prélevé la semaine précédent les greffes, 1 sur alisiers torminal , 1 sur cognassier commun.

(donc jo.... je pense à nouveau vous recontacter... )
clow a écrit le 01/11/2016 11:06 (ref msg # 54636 )
Bonjour jo77, et merci du renseignement.

Je me disais à la base que si un poirier était greffer sur cognassier il devait certainement être plus apte à y recevoir un greffon de cognassier conséquence d'un léger changement dans la sève du poirier greffer sur cognassier.

Mais je constate que dans ton cas cela n'est pas du tout le cas donc je me dis que 1) le fait que la beurré hardi a une grande affinité à être greffer sur cognassier cela en augmente considérablement la réussite de la greffe de ce dernier sur celui là.

2) Ma deuxième hypothèse qui viendrais augmenter les chances de réussite serait peut être aussi le fait qu'il y ait eu un premier greffage qui dans ce cas viendrais freiner, ralentir une sève bien trop vigoureuse et peut être excessive d'un franc.

Bien entendu tout ce que je viens de dire ne sont que des suppositions.

PS: dis moi encore par simple curiosité, à tu déjà récolté des coings sur ceux de tes photos ou non, car si tel est le cas a tu vu une amélioration dans le goût, le parfum de tes coing voir peut être leur comestibilité à l'état crue?
Jo77127 a écrit le 01/11/2016 19:15 (ref msg # 54644 )
Bonjour,Clow,
Je vais tenter de répondre a tes questions avec comme exemple la première photo (Cognassier.2) du 26 avril 2016 Le cordon horizontal et un Louise Bonne La plus grosse greffe (scotch noir et blanc) et une greffe de Geant de Vranja réalisé en avril sur un Constantinople (moins de 10cm), sur lequel j'ai laissé deux banches "en bouton sur la photo".
Cette greffe de Géant de vranja à poussée de plus de 80cm cette année je vais la rabattre également a mois de 10cm et je vais regreffer dessus l'année prochaine une autre variété de coing,
Le fait d'accumuler ainsi les greffes ne faiblit pas la vigueur des coings, nashi... pour les poires c'est plus variables.
Sur ce poirier j'ai récolté cette année environ 5Kg. de coings ( aromatnaya, constantinople, le bourgeault) Je ne vois pas de différence de qualité par rapport aux coings greffer directement sur cognassier peut-être un calibre légèrement inférieur. Ces trois variétés sont assez tendre mais sont difficilement mangeable crues.
Le principal intérêt du coing sur poirier à mon avis est d'obtenir des greffons plus exploitable que sur cognassier (les repousses de l'année sont souvent des brindilles même sur les plus grands). et je n'ai pas encore vue de moniliose sur les coings de ce poirier. alors qu'il y en à beaucoup dans mon entourage.
clow a écrit le 01/11/2016 22:06 (ref msg # 54646 )
Merci de ta réponse jo77

En fait certains agronomes relate l'expérience d'une amélioration du goût du fruit sur les arbres surgreffer plusieurs fois de suite qui serait dû à un raffinage de la sève voilà le pourquoi de ma question.

Et je pense que c'est à toi que j'ai envoyé des greffons de reine claude violette cette année donc ci c'est le cas j'espère qu'elles ont bien réussi.
nouvel azertien a écrit le 02/11/2016 10:20 (ref msg # 54649 )
La page 122 confirme que l'on peut greffer un cognassier sur un poirier.

https://books.google.fr/books?id=8E1AAAA...
clow a écrit le 02/11/2016 11:43 (ref msg # 54654 )
Bonjour nouvel azertien.

Oui le cognassier à l'air de bien se greffer sur poirier et d'ailleurs jo77 nous le démontre en image.

Mais ton lien ( sur la page 122 )ne parle pas de la greffe du cognassier sur le poirier mais du cognassier du japon sur le cognassier ou le poirier ce qui est un peut différent, mais c'est une nouvelle pour moi et si quelqu'un l'a tester et que cela marche cela doit vraiment être d'une grande beauté à regarder un cognassier du japon greffer en haute tige sur poirier.
nouvel azertien a écrit le 02/11/2016 16:32 (ref msg # 54656 )
Une autre page précise qu'on greffe le cognassier sur le poirier à oeil dormant

https://books.google.fr/books?id=FXI7AAA...

page 263
nouvel azertien a écrit le 02/11/2016 16:46 (ref msg # 54658 )
Le cognassier du japon peut servir à former des haies défensives.

ké20 a écrit le 20/11/2016 18:44 (ref msg # 54964 )
ah oui un cognassier du japon greffé , cela résoudrait ces problèmes de rejets !


greffer.net >> Cognassier