greffe sur rosier tige

greffer.net >> Plantes ornementales

bataille41 a écrit le 07/12/2008 17:58 (ref msg # 20668 )
je greffe des rosiers -tiges sur canina et j'ai plus de resultat a oeil poussant en mars qu'a oeil dormant en aout.quelles sont vos experiences a ce sujet?je prenais les yeux sur des rosiers que je n'avais pas tailler ,mais tailler ensuite en mars ce n'est pas l'ideal pour la reprise de vegetation des rosiers.devrai-je plutot faire comme les fruitiers prelever les greffons en janvier?et enfin je vais essayer du chip en fevrier,quelqu'un a t'il deja essayer?
patrice a écrit le 07/12/2008 18:22 (ref msg # 20672 )
Bonsoir.

Pour l'écusson je réussi mieux en oeil poussant que dormant, en mai, greffon prélevé au moment du greffage.

La greffe de rosier en chip, oeil dormant ou poussant, marche bien. J'en ai fait une fin septembre avec un greffon en stress hydrique qui est en pleine forme (oeil bien vert)
patrice a écrit le 08/12/2008 16:15 (ref msg # 20683 )
"patrice" a écrit :

La greffe de rosier en chip, oeil dormant ou poussant, marche bien. J'en ai fait une fin septembre avec un greffon en stress hydrique qui est en pleine forme (oeil bien vert)


Voilà la photo :



bataille41 a écrit le 08/12/2008 18:04 (ref msg # 20685 )
merci pour le commentaire et la photo .a+
Bruno a écrit le 24/01/2010 21:22 (ref msg # 25855 )
Pour les greffes sur tiges, afin d'obtenir "des rosiers arbre" par expérience personnelle je vous conseille de les faire sur des églantiers qui ont beaucoup d'épine (que l'on peut bien sur enlever pour ne pas se piquer) car j'ai remarqué que les églantiers très épineux avait un bois beaucoup plus rigide. J'ai vu des tronc de "rosiers arbre" se déformer si on n'y met pas de tuteur lorsque l'églantier est peu ou pas épineux.
André a écrit le 26/11/2013 13:06 (ref msg # 42301 )
Quel diamètre maxi de tronc peut on obtenir sur un rosier tige ? Et quelle longévité ?
floyd a écrit le 26/11/2013 13:44 (ref msg # 42303 )
Les roseraies des jardins publics recèlent parfois encore de très vieux sujets, qu'on tarde à remplacer.

L'esthétique et la floribondité déclinent avec le temps, ce qui incitent toutefois à faire de nouvelles plantations, et souvent avec les CV récents et méritants.

Les concours de longévité ne sont pas la priorité; difficile de tirer des conclusions.
J'interrogerai les jardiniers et la SHS qui font vivre la roseraie de notre jardin des plantes.

http://idata.over-blog.com/1/43/92/04/Aquarelles/photos/photos-0977.JPG

http://www.aquarelle-bota-clairefelloni....
André a écrit le 26/11/2013 17:53 (ref msg # 42305 )
Apparemment certains rosiers à gros "tronc" continuent à être très florifères. Voir troisième photo sur ce lien.

L'idée est d'obtenir une sorte de vrai arbre à roses.
floyd a écrit le 26/11/2013 23:22 (ref msg # 42312 )
Je rentre d'une réunion de la SHS, où j'étais assis entre l'ingénieur directeur du SEVE et le jardinier qui s'occupe de la roseraie, celle de la photo.
En réponse à la question, les rosiers tiges les plus anciens auraient été plantés après guerre, fin des années 40.
Une replantation d'importance, 30 années plus tard, années 70.
Le jardinier estime que le terrain n'est pourtant pas propice aux rosiers !!!
Bruno a écrit le 28/11/2013 10:51 (ref msg # 42318 )
Qu'est-ce qu'un terrain propice aux rosiers ?
J'avais lu que les rosiers greffés sur églantiers n'étaient pas trop difficiles sur la qualité du sol. J'avais vu aussi une étude où il avait été testé plusieurs sols. (je n'ai pas les références). Ce qui réussissait le mieux était de l'argile avec 5% de fumier.
Les boutures d'hybrides de thé réussissent mal en sol calcaire. Ma belle mère, en Corse où le sol est acide, les réussissaient très bien. Ses rosiers étaient magnifiques.
J-C du Cotentin a écrit le 28/11/2013 12:16 (ref msg # 42319 )
Personnellement, je greffe sur églantier des haies qui sont dans mon village.
C'est sûr que ces porte-greffes sont alors bien adaptés au sol.
floyd a écrit le 28/11/2013 22:25 (ref msg # 42320 )
Précisément, Bruno, ni argileux assez, ni calcaire un peu, mélange de limon et de sable jadis posé sur remblais.
Plus de 150 années de culture soignée ont constitué une couche superficielle convenable, mais l'horizon profond reste pauvre; les racines n'y trouvent qu'un peu de fraicheur.

A Bagatelle, chaque nouvelle plantation pour le célèbre concours, impose le changement du volume de sol (60x60x60) par un apport de limon fertile.


Rosa canina ‘Pfänder’ permet de produire les cannes pour former les tiges sur lesquelles greffer.


greffer.net >> Plantes ornementales