que greffer sur des cerisiers sauvages?

greffer.net >> Cerisier

Forest a écrit le 05/12/2008 18:15 (ref msg # 20644 )
bonjour à tous ,

Voilà , j' ai beaucoup de cerisiers sauvages qui poussent un peu partout dans mon verger. il y en a de toutes les tailles , aussi j'ai envie de pratiquer des greffes au printemps , de cerisiers bien sur mais aussi tout ce que l'on peut envisager sur ce PG ( je compte sur vous pour me donner des pistes )

Ps : les cerises obtenues à l'état naturel sont de toutes petites cerises acidulées qui deviennent noire avec une très grande queue et un petit noyau ; dans les confitures et les sauces de gibier elles font merveille !!

merci de vos reponses
patrice a écrit le 05/12/2008 18:33 (ref msg # 20645 )
Sur cerisier, on ne greffe généralement que du cerisier.

(la littérature n'indique pas d'autre "prunus" habituellement greffés sur cerisier).
floyd a écrit le 05/12/2008 19:27 (ref msg # 20646 )
Juste redire que: cerisier sauvage = merisier = prunus avium

Chez moi, mes merisiers ont tendance à drageonner. Ils produisent quantités de pousses qui font des PG fort convenables pour des essais.
pendule a écrit le 05/12/2008 20:35 (ref msg # 20649 )
Salut Floyd

Passionné par les cerises j' étais curieux de voir ce qu' un maitre comme toi avait dans son verger en vue d' échanges , et là ,grosse surprise, aucune proposition de greffons

Je trouve ça domâge , mais bon, c' est ton choix

Bonne soirée quand même

Pendule
floyd a écrit le 06/12/2008 17:46 (ref msg # 20653 )
Passionné pour beaucoup de choses, les techniques arboricoles parmi d'autres, je ne suis pas un collectionneur de variétés.
Je n'ai vraiment pas dans mon "verger" de quoi interesser la bourse.
Désolé de te décevoir, Pendule, j'ai bien greffé trois variétés de cerisier (moderne, banale) mais j'ai même oublié leurs noms…
JM a écrit le 06/12/2008 21:08 (ref msg # 20655 )
Sur merisier, on ne greffe en principe que du cerisier. Il n'y a pas de compatibilité entre prunus avium et les autres prunus domestiques à quelques exceptions près : j'ai vu récemment dans une pépinière un arbre greffé avec de l'abricotier, de la reine-claude et du cerisier. Le point de greffe du cerisier formait un gros bourelet donc compatibilité moyenne.

Le porte-greffe était probablement un prunier ou hybride de prunier. Donc on était en présence de cerisier sur prunier et pas de l'inverse comme ce que tu souhaites essayer.

L'expérience serait intéressante à tenter.
Forest a écrit le 07/12/2008 08:41 (ref msg # 20660 )
Je vous remercie tous de vos avis , et vais donc prelever des greffons en fevrier sur mes 5 espèces de cerise pour les dupliquer sur des PG francs .

Les PG envisagés ont entre 3 cm et 5 cm de diamètre
JM a écrit le 07/12/2008 09:55 (ref msg # 20662 )
Avec ces calibres tu vas pouvoir expérimenter la greffe en courronne
Forest a écrit le 07/12/2008 17:44 (ref msg # 20667 )
J' envisage de mettre 2 greffons pour les PG de 3 cm et 3 pour les 5 cm en couronne, ça vous semble correct ?
floyd a écrit le 07/12/2008 18:13 (ref msg # 20670 )
"Forest" a écrit :
2 greffons pour les PG de 3 cm et 3 pour les 5 cm en couronne…

Tout à fait correct. Il n'en reste pas moins qu'à long terme le houpier de l'arbre ainsi recréé, a structurellement une faiblesse mécanique.

J'avais présenté mon prunier bien abimé ici:
https://www.greffer.net/forum/viewtopic....

Selon le développement des greffons il faudra prendre soin de tailler afin d'éviter des efforts d'arrachement trop importants.
Forest a écrit le 07/12/2008 18:29 (ref msg # 20673 )
impressionnant !

Est- il idiot de faire une" passe" de tresse avec les 3 scions nouvellement formés par les greffons , pour que l'effort du à la ramure se porte sur une partie" saine "de fil , et non sur la greffe ?
floyd a écrit le 07/12/2008 18:58 (ref msg # 20675 )
Chacun des trois greffons vont produire des pousses à partir de leurs trois yeux.
Pour ne pas retarder le développement et donc la mise à fruits, on taillera mais surtout pas trop. En tout cas, pas jusqu'à former les 3 scions que tu évoques, Forest.

Réaliser un tressage, comme on le voit parfois sur des ficus benjamina en jardinerie, certes. A terme je redoute que des phénomènes d'étranglement nuisent à la circulation de la sève.

A titre expérimental, on pourrait sans doute tenter des auto-greffes, afin de coller entre elles les trois ramures nouvelles. Si le cœur t'en dit…


greffer.net >> Cerisier