toxicité de l'amande amère?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


rustaghja a écrit le 17/01/2007 18:10 (ref msg # 5545 )
l'amande amère est toxique ?
patrice a écrit le 17/01/2007 19:04 (ref msg # 5548 )
Oui, à partir d'une certaine dose, pas les doses utilisées en patisserie.

"Elle contient de l'acide cyanhydrique: l’ingestion d’une cinquantaine d’amandes amères peut tuer un homme".
( http://www.supertoinette.com/fiches_rece... )
rustaghja a écrit le 18/01/2007 00:33 (ref msg # 5556 )
oh P... !!! je ne crois pas en avoir déjà mangé une cinquantaine d'affilé, mais une bonne vingtaine oui ...
On parle bien de l'amande amère...de l'amandier ?
patrice a écrit le 18/01/2007 06:46 (ref msg # 5559 )
Oui, celle utilisée en patisserie.

On trouve sur plusieurs sources qu'il faut la consommer avec modération ( http://upar.free.fr/amandier/in_amandier... , http://environnement.34500.free.fr/621am... ).

Aucune n'indique le même seuil de dangerosité.
autrevie a écrit le 06/06/2007 18:44 (ref msg # 9216 )
de meme que l'équivalent en pépins de 7 pommes,tue un humain adulte(suicide efficace)
Yardenia a écrit le 07/06/2007 12:05 (ref msg # 9233 )
honteusement pompé sur un forum:
Le noyau d'abricot ne contient pas de l'acide cyanhydrique mais de l'amygdaline. C'est une enzyme de notre système digestif (ß-glucosidase) qui est capable de couper cette molécule, libérant deux molécules de glucose, une molécule de benzaldéhyde (molécule responsable de l'odeur des amandes) et une molécule du redoutable acide cyanhydrique. L'acide cyanhydrique libéré est détoxifié par l'enzyme rhodanèse en une molécule de sulfocyanate beaucoup moins toxique.

Les noyaux d'abricots, de cerises, de pêches, de prunes, le manioc et dans une moindre mesure les pépins de pommes, de poires, de papayes et de nectarines sont cyanogènes. Les cyanures sous toutes ses formes ont une odeur caractéristique d'amande amère mais de 20 à 50% des individus seraient incapables de la percevoir.

Les symptômes d'empoisonnement à l'acide cyanhydrique apparaissent à partir de 400 mg d'amygaline par Kg de poids corporel, ce qui chez un adulte de 70 Kg correspond à environ 50 noyaux d'abricots.
Les symptômes précoces de l'intoxication sont : anxiété, céphalée, vertiges, confusion, palpitations, hyperventilation. Ces signes peuvent évoluer rapidement vers l’agitation, le coma, l’hypotension, la bradycardie, les convulsions, l’arrêt respiratoire et le décès en quelques minutes s’il s’agit d’une intoxication sévère. Ne pas pratiquer le bouche-à-bouche (risque d'intoxication). Un des antidotes est l’hydroxocobalamine qui est la forme naturelle de la vitamine B12. Elle agit dans l’intoxication au cyanure en remplaçant un groupement hydroxyle de sa molécule par un groupement cyano, produisant ainsi de la cyanocobalamine qui est éliminée dans l’urine. Une molécule de OHB12 fixe une molécule de cyanure, d’où la nécessité d’utiliser de fortes doses d’hydroxocobalamine.


en fait je mange tous les pépins de pommes et une partie des noyaux d'abricots, c'est pourquoi j'ai cherché autre chose que des rumeurs
sapindo a écrit le 09/06/2007 07:54 (ref msg # 9290 )
Il me semble que le pire au point de vue toxicité sont les graines de Néflier. Aussi je me suis toujours demandé dans la préparation de marmelades s'il était judicieux d'écraser les fruits avec les noyaux; même si on retire les noyaux bien évidemment , il n'est pas impossible que des fragments ou micro-fragments restent. Je crois bien aussi que le fruit par lui meme contient des traces.


greffer.net >> Hors-sujet